WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le rôle des banques dans le financement des contrats internationaux cas de la B.E.A


par AMEL DOUKH
CIEFAC - TS en commerce international 2005
  

précédent sommaire

Conclusion générale :

Les objectifs principaux de cette recherche sont d'une part d'entendre par les opérateurs du commerce international, l'ensemble des intervenants c'est-à-dire une conception large et non pas restrictive. A cet effet, le terme opérateur doit désormais concerner l'importateur, l'exportateur et le banquier. Selon les circonstances il peut être étendu à d'autres institutions financières

D'autre part, on ne peut parler de sécurité de ces transactions internationales que lorsque tous les maillions de cette chaîne auront été garantis. Pour finir, cette sécurité totale ne peut être retrouvée pour les zones à fort risque politiques et commerciaux comme en ce moment en Asie Centrale, par de simples techniques financières de couverture qui se révèlent parfois insuffisantes. D'où nécessaire recours à l'assurance pour garantir ces opérations contre les risques politiques, commerciaux et de change.

A partir de cet instant, on peut parler de sécurité des transactions internationales, même si on persiste à penser que cela relève d'un mythe ; car on ne peut que minimiser les risques y compris dans les zones de stabilité politique et économique, commerciale et juridique.

Concernant notre stage pratique :

on peut dire que notre stage au sein de la BANQUE EXTERIEUR D'ALGERIE, nous a permis d'élargir et d'approfondir nos connaissances dans le domaine du travail et d'acquérir des méthodes de gestion digne des plus grand.

Cette expérience nous a été enrichissante en informations, et surtout concernant la rigueur de la bonne gestion du personnel qui veille sur le bon fonctionnement de la banque dont l'économie de notre pays dépend

Nos recherches au niveau de la direction du commerce extérieure et la direction des relations international, nous ont éclairées sur la facilité dont leurs organisations malgré la diversité des services et départements. Donc la hiérarchie de leurs institutions est parfaite sur le plan des décisions et agissements qui suivent un système pyramidal.

Enfin la BANQUE EXTERIEUR D'ALGERIE « B.E.A » avec son réseau international de correspondants, ses propres filiales à l'étranger et en Algérie, ses spécialités en finance international et ses experts en Commerce Extérieur, la B.E.A, est capable de gérer efficacement tout service requis par sa clientèle.

Par sa présence dans toutes les activités Bancaire, est une clientèle importante et variée, la B.E.A est la clé des occasions d'affaires.

On espère que notre modeste travail et tant qu'étudiantes en commerce international à amélioré nos connaissances, d'organisation et nous permettra de compléter l'Enseignement théorique donné à l'école conformément au programme. Même que nous aurons probablement la chance de revenir et d'approfondir ainsi nos connaissances dans le domaine de l'activité bancaire.

ABREVIATION :

BIRD :

B.E.A :

BIAM :

BIC :

BNA :

CBE :

CIF :

CNEP :

DCE :

 

DEGE :

DEPME :

DOE :

DRI :

FMI :

FOB :

LIBOR :

OCDE :

SWIFT  :

TICR :

Banque Internationale pour la Reconstitution et le Développement.

Banque Extérieure d'Algérie

Banque Industrielle de l'Algérie et de la Méditerranée

Bank Identifier Code

Banque National d'Algérie

Compte Bancaire Etranger

Coste Insurance Freight

Caisse Nationale d'Epargne et de Prévoyance

Direction du Commerce Extérieur

Direction d'Engagement des Grandes Entreprises

Direction d'Engagement des Petites Moyennes Entreprises

Direction des Opérations avec l'Etranger

Direction des Relations Internationales

Fonds Mondial International

Free On Bord

London InterBank Offered

Organisation de Coopération et de Développement Economique.

Society for Word wide Interbank Finacial Telecommunications

Taux d'Intérêt Commercial de Référence.

précédent sommaire