WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Attitude de la femme vis a vis de l'entrepreneuriat

( Télécharger le fichier original )
par REMO YOSSA Michel
Université de Kinshasa - Diplôme de Gradué 2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.1.2.3 Les Types d'entrepreneur

Selon VERSTRAETE, T.((*)1) il existe trois types d'entrepreneur :

· L'entrepreneur habituel : c'est celui qui crée plusieurs organisations ou une organisation s'étant substantiellement développée

· L'entrepreneur débutant : c'est celui qui fait pour sa première expérience dans la création d'une organisation

· L'entrepreneur potentiel c'est celui qui ne s'est pas engagé dans l'acte mais qui est perçu comme en possédant les dispositions ; les regards se tournent principalement vers lui pour mieux déployer les formes adéquates de son passage à l'acte.

1.1.2.4. Le profil de l'entrepreneur et évaluation du potentiel personnel

L'entrepreneuriat est un métier comme les autres. Beaucoup se lancent dans les affaires faute du travail, pour échapper à la misère. Cependant, ne peuvent réussir dans cette aventure que ceux qui en ont réellement la vocation ou du moins, qui représentent des aptitudes compatibles avec la marche des affaires.

Selon EKWA bis ISAL((*)2) le profil de l'entrepreneur peut se décrire à trois niveaux.

D'abord du point de vue des objectifs : l'entrepreneur est une personne dont le souci majeur est d'identifier les besoins non satisfaits au sein de la communauté. Il est donc en quête perpétuelle des possibilités nouvelles d'entreprendre. Il doit aussi exploiter son propre potentiel et celui de son milieu pour répondre aux besoins identifiés, il doit encore mettre en place les mécanismes et les procédés permettant de combiner les différentes ressources en vue d'obtenir le rendement escompté ; en fin il doit rechercher constamment l'innovation et l'efficacité dans son travail pour répondre aux exigences de la clientèle.

Ensuite du point de vue de la motivation des facteurs suivants sont généralement à la base de la motivation d'entreprendre : l'ambition, la volonté de dépassement, le désir d'indépendance, la volonté d'épanouissement, la conscience des besoins sociaux et la serviabilité c'est à dire, vouloir rendre service à partir des compétences et de la générosité personnelles.

Enfin du point de vue des qualités personnelles. Si nous pensons que certains individus ont plus d'aptitudes à devenir entrepreneur que les autres, c'est souvent par ce que il y a en eux des aptitudes favorables au comportement d'entrepreneur.

En effet,ils ont:

· les qualités de leader : ils sont capables de prendre des initiatives, de proposer des nouvelles idées à un groupe et de l'amener à produire un bon résultat ;

· le sens de responsabilité : ils savent prendre rapidement de bonnes décisions et par eux-mêmes, après avoir analyser les données de la réalité et mesurer les risques ;

· l'esprit de compétition : ils aiment relever le défi et se fixe des objectifs personnels ambitieux ;

· la facilité de communiquer et de vivre avec les autres

· l'esprit critique : ils écoutent les remarques et savent juger leurs propres actions ;

· le sens de l'organisation dans leur emploi du temps et dans la manière d'organiser leur travail ;

· la ténacité au travail et le sens de l'effort;

· la force morale pour résister aux chocs émotionnels et au découragement ;

· la sérénité et la maîtrise de soi devant les provocations et les erreurs des autres.

* (1) T, VERSTRAETE, Op.cit

* (2) M, EKWA bis ISAL., Vade-mecum du gestionnaire de la PME, Fascicule II, initiation à la comptabilité et à la gestion, 2ème éd, CADICEC, Kinshasa, 1994, p.102

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net