WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Attitude de la femme vis a vis de l'entrepreneuriat

( Télécharger le fichier original )
par REMO YOSSA Michel
Université de Kinshasa - Diplôme de Gradué 2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.1.3.L'Entreprise

NSAMAN-0-LUT, P((*)1) considère l'entreprise comme « un système complexe, constitué des hommes destinés à produire des biens et services rendus à un prix rémunérateur, capable de satisfaire les besoins des hommes (individuels ou collectifs) ».

Pour FERRAUX, F.((*)2), l'entreprise est «  une organisation de la production dans la quelle, on combine les prix de divers facteurs de production apportés par les agents distincts du propriétaire de l'entreprise en vue de vendre un bien ou des services sur le marché pour obtenir par la différence entre deux prix (prix de revient et prix de vente) le plus grand gain monétaire possible ».

Le code du travail congolais((*)3) stipule que entreprise est « toute organisation économique, sociale, culturelle, communautaire, philanthropique de forme juridique déterminée, propriété individuelle ou collective poursuivant ou non un but lucratif pouvant comprendre un ou plusieurs établissements ».

1.1.4.La Femme entrepreneur

La femme entrepreneur est la personne qui, a un jour eu l'idée de créer une nouvelle affaire, elle a rassemblé les ressources humaines, financières et physiques nécessaires pour créer son affaire. Elle l'a démarrée et la fait croître jusqu'au point ou il faut étoffer l'organisation en embauchant les hommes. Elle supporte la grande part du risque personnel et financier associé au lancement de l'affaire.

Selon CANTILLON, R.((*)1), La femme entrepreneur est celle qui assume le risque de l'incertain, du non probabilisable ; elle s'engage de façon ferme vis à vis d'un tiers, sans garantie de ce qu'elle peut en attendre.

Quant à SCHUMPETER, J.((*)2), La femme entrepreneur est celle qui introduit et conduit l'innovation.

SAY, J.B((*)3) de son coté pense que la femme entrepreneur est celle qui combine les trois facteurs de production : la terre, le capital et le travail.

Pour HERNANDEZ, E.M((*)4), la femme entrepreneur est comme une initiatrice d'un processus complexe : initiatrice, car elle celle qui est à l'origine, qui ouvre la voie nouvelle ; processus pour démontrer l'importance du temps et le caractère organisé des phénomènes en jeu ; complexe pour faire ressortir la grande variété des éléments à considérer et leur indépendance.

1.1.5 L'emploi

Le terme emploi désigne l'utilisation par l'appareil de production, de la population qui, en fonction de son âge et de ses aptitudes, est imposée à travailler((*)5).

Ce mot désigne encore l'utilisation de toutes les ressources ou tous les facteurs de production (travail, capital, ressources naturelles, etc.). Il est communément réservé à l'affectation des ressources humaines((*)6).

Le code du travail congolais((*)7), définit l'emploi comme étant toute activité non illicite pouvant procurer à un individu les revenus nécessaires pour satisfaire à ses besoins essentiels.

* (1) P, NSAMAN-O-LUTU, Cours de théorie générale de management, 2ème graduat, FASEG, UNIKIN, 2005, inédit

* (2) F, PERROUX, Cours d'économie politique,éd.Dunod,Paris 1955,p.36.

* (3) Journal Officiel, Code du travail congolais, n° spécial, cabinet présidentiel, Kinshasa, 2002,p.27.

* (1) R, CARTILLON, Essaie sur la nature et le commerce général, éd.PUF, Paris, 1975, p.25

* (2) J, SHUMPETER, La théorie de l'évolution économique, éd. MAME, Paris, 1912, p.58

* (3) J.B, SAY, Traité de l'économie politique, éd. PUF, Paris, 1803, p.82

* (4) EM, HERNANDEZ, Le processus entrepreneurial, Le seuil, Paris, 1999, p.57

* (5) BONGO BONGO, Cours de comptabilité nationale, 3ème graduat, PSE, UNIKIN, 2006-2007, inédit

* (6) KUZONDISA BONGA, Cours de comptabilité nationale, 3ème graduat, FASEG, UNIKIN, 2006-2007, inédit

* (7) Journal Officiel, Loc. cit. p.41

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net