WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les effets des investissements directs étrangers sur la croissance des pays méditerranéens

( Télécharger le fichier original )
par Laà»la MKIMER
Université Sud Toulon Var - Master 2 recherche Macroéconomie  2009
  

sommaire suivant

Sommaire

Introduction générale 2

Chapitre I : Cadre théorique et conceptuel de l'étude

Section 1 : Revue de la littérature 5

Section 2 : Flux et évolution des IDE dans la zone Med 19

Chapitre II : Les effets des IDE sur la croissance de la zone Med

Section 1 : Revue de la littérature sur les effets des IDE dans les pays en développement 34

Section 2 : Modèle économétrique .41

Section 3 : Résultats : Effets directs et indirects 46

Section 4 : Contribution des IDE à la croissance de la zone Med ..55

Conclusion générale 61

Bibliographie ...62

Webographie 66

Introduction générale

Au lendemain de l'indépendance, l'Investissement Direct Etranger (IDE) était regardé avec beaucoup de méfiance par la plupart des pays en voie de développement. Il était considéré comme une menace de la souveraineté nationale, et les firmes multinationales étaient soupçonnées de réduire le bien être social par la manipulation des transferts des prix et la formation d'enclaves.

Confrontés aux courants de mondialisation des marchés, de globalisation et de la production et d'internalisation des politiques monétaires, on assiste à un changement radical de l'attitude des pays en développement qui sont obligés, aujourd'hui, de rechercher des sources d'investissement non traditionnelles et non génératrices de dettes. C'est la raison pour laquelle ils se sont orientés vers les IDE. Ce sont des investissements stables et moins sensibles aux crises financières. Ils doivent permettre de créer des opportunités supplémentaires de financement, sans alourdir la dette extérieure d'un pays.

En effet, les IDE sont maintenant de plus en plus sollicités aussi bien par les pays développés que par les pays en développement et ne sont plus considérés comme un facteur de dominance, mais plutôt comme un canal majeur de transfert de technologies et d'innovation.

C'est ainsi que l'économie mondiale s'est complètement métamorphosée ces dernières années. Elle évolue dans un environnement de plus en plus enchevêtré où le libre échange, la libre circulation des capitaux et des biens deviennent des maîtres mots et où les IDE sont de plus en plus qualifiés comme une nouvelle voie de financement de la croissance économique.

Problématique

De leur part ; afin d'accroitre leurs capacités d'investissement, agir positivement sur l'équilibre de la balance des paiements, pallier l'insuffisance de l'épargne national, créer de nouvelles opportunités d'emplois de qualité offrant de meilleures rémunérations ou de meilleures conditions de travail ; les pays méditerranéens tentent de faire des IDE l'un des piliers les plus puissants dans la stratégie de développement de la zone Med.

Ces pays sont dotés d'un potentiel de production non négligeable, ils ont tous les atouts nécessaires au décollage effectif de leur économie. Les Etats méditerranéens ont axé leurs actions sur la relance économique et sociale considérant les IDE comme un sous produit du développement économique, ce qui explique la grande importance liée à l'attractivité des flux d'investissements étrangers, en mettant en place une série de mesures pour rendre la zone de plus en plus attractive.

Cette politique a garantit aux pays méditerranéens un flux moyen de l'ordre de 8 milliards de $ d'investissement étrangers ces dernières années (Reiffers / Radwan, FEMISE 2005).

Dés lors, il s'agit de voir si ces flux d'IDE ont réellement contribué à la croissance de l'économie méditerranéenne. Dans l'objectif d'analyser les attributs des IDE et de tenter de mesurer l'impact de ces investissements sur la croissance, ce travail est subdivisé en trois chapitres :

Le premier chapitre fait l'objet d'une présentation sommaire de la revue de la littérature sur les concepts des investissements et de la croissance économique. Il offre également un panorama de l'évolution des IDE dans la zone Med, à travers une analyse descriptive des IDE : principales origines/destinations et les secteurs privilégiés.

Dans le deuxième chapitre, il est question d'annoncer une brève revue de la littérature avant de formuler un modèle qui tiendra compte des variables macroéconomiques permettant d'expliquer l'influence des IDE sur la croissance économique.

Le troisième chapitre du mémoire est consacré à l'analyse des résultats du modèle estimé ; de façon à dégager les facteurs explicatifs directs et indirects agissant positivement ou négativement sur l'économie de la zone.

Ce chapitre a pour objectif ; dans un premier temps ; de clarifier les concepts de base utilisés dans ce mémoire tels que investissement privé /investissement public / IDE..., avant de faire une revue des théories économiques relatives aux IDE.

Dans un second temps, il s'agira de procéder à l'état des lieux sur les investissements directs étrangers de la zone méditerranéenne, tout d'abord en analysant les flux d'IDE entrant dans la zone Med, ensuite, l'évolution de ces flux d'investissement sera la question à traiter, enfin le chapitre se termine par un aperçu sur la répartition sectorielle de l'IDE dans la zone en question.

sommaire suivant