WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'incidence du taux de change sur la consommation des ménages Kinois de 1999 à  2009

( Télécharger le fichier original )
par Joseph JDESAM MALU MBALA
Université William Booth RDC - Licence en économie monétaire et internationale 2010
  

précédent sommaire suivant

1.1.2. Les acteurs du marché de change

Sur le marché de change, il y a plusieurs acteurs qui y fonctionnent, les plus importants sont trois ; à savoir, les banques commerciales ; les entreprises multinationales et d'import-export ;  et les autorités monétaire.

1.1.3. Motivation d'oeuvrer sur le marché de change

En principe, il y a 3 motifs qui motivent les acteurs à oeuvrer dans ce secteur. Nous avons l'arbitrage, la spéculation et la couverture

.

1.1.3.1. Motif d'arbitrage

Par définition, l'arbitrage est la réalisation d'un profit sans risque effectué par un opérateur généralement, parfaitement informé et assez expérimenté pour tirer parti des imperfections d'un marché.

1.1.3.2. Motif de spéculation

La spéculation consiste à conserver une position dans le but d'en tirer profit, mais le motif a de risque. Par exemple, si les anticipations se révèlent erronées, le spéculateur peut-être contraint de les revendre à un prix inférieur et supporter une perte.

1.1.3.3. Motif d'hedge ou la couverture

Ce motif consiste à éviter ou éliminer le risque en liquidant une position existante ou en créant une position strictement symétrique ; les gains de l'une compensant les pertes de l'autre.

1..1.4. Caractéristiques du marché des changes

1.1.4.1. Marché unique

« Le marché de change est le marché sur lequel, le soleil ne se couche jamais, c'est-à-dire toutes les informations économiques quelque soit le moment de la journée, sont immédiatement transmis de par le monde et peuvent ainsi déclencher des rafales de réactions parmi les participants. A cause des lignes téléphoniques directes, le télécopieur et les liaisons informatiques entre les principales places financières ». (4(*))

1.1.4.2. Monnaie unique (Dollar Américain)

Malgré que toute transaction en devise implique l'intervention de n'importe quelle paire de monnaie ; mais en réalité sur le plan pratique la plus part de transaction consiste en des échanges de devises étrangères contre le Dollar américain et même si le change porte sur d'autres devises que la monnaie américaine ; ce passage d'autres devises par le Dollar résulte de l'importance qu'ont les Etats-Unis dans l'économie mondiale ; et du fait que 90% de transactions internationales impliquent le Dollar, il est alors facile de trouver des parties prêtes à échanger des dollars contre n'importe quelle devise, et par contre 10% de transactions exigent des échanges directes par exemple de Franc congolais en Euro.

1.1.5. Le cours de change

Nécessairement, le cours d'une devise s'exprime en référence d'une autre. Ainsi, nous avons deux méthodes de cotation.

1.1.5.1. La cotation au certain

La cotation au certain, est l'indication qui consiste à exprimer le montant de devises étrangères pour une unité de monnaie nationale, par exemple USD/CDF. Ex : 1 CDF = 0,001 USD

1.1.5.2. La cotation à l'incertain

Cette méthode consiste à exprimer le nombre de variable d'unité monétaire nationale qu'il faut échanger entre une unité monétaire étrangère, par exemple la cotation à Kinshasa USD/CDF : 1 USD = 900 CDF

* 4 P.R. KRUGMAN et Maurice OBSTFELD, op. cit., éd. De Boeck Universelle, Bruxelles, 2004, p. 382.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.