WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'audit interne dans les collectivités territoriales, cas de la commune urbaine de Ribat el Kheir

( Télécharger le fichier original )
par Sarra EL IDRISSI Nadir MOUFAKKIR Nadir &
Université Sidi Mohammed ben Abdellah Maroc - Licence fondamentale en économie et gestion 2011
  

précédent sommaire suivant

b. LES AXES DE L'AUDIT :

De nos jours, le mot audit est employé pour désigner des missions fortes différentes, mais il est possible de qualifier les audits selon leurs objectifs, selon l'entité, selon les intervenants. Les types d'audit se distinguent ainsi :

- En fonction de l'entité auditée :

C'est l'audit autrefois mené seulement dans les sociétés commerciales, en particulier les sociétés anonymes, l'audit est aujourd'hui exercé dans toutes les catégories d'entités y compris celles relevant du secteur non lucratif (association...) ou du secteur public.

On peut citer des exemples d'audit qualifiés à partir du nom d'une entité particulière ou d'une branche d'activité, et dont les objectifs sont liées à ceux de l'audit financière, de l'audit opérationnel ou de la gestion comme : audit des centre de gestion agrées, audit des sociétés mixtes.

- En fonction de l'intervenant :

L'audit peut être interne à l'entreprise, ce qui nous amène à dire qu'il existe deux types d'audit, l'audit externe et l'audit interne :

L'audit interne :

La définition de l'Institut Français des Auditeurs et Consultants Internes (IFACI) dit que l'audit interne est la révision périodique des instruments dont dispose une direction pour contrôler et gérer l'entreprise. Cette activité est exercée par un service dépendant de la direction de l'entreprise et indépendant des autres services. Les objectifs principaux des auditeurs internes sont donc, dans le cadre de cette révision périodique, de vérifier si les procédures en place comportent les sécurités suffisantes, si les informations sont sincères, les opérations régulières, les organisations efficaces, les structures claires et actuelles.

L'audit externe :

L'audit externe est une fonction indépendante de l'entreprise dont la mission est de certifier l'exactitude des comptes, résultats et états financiers, et plus précisément certifier la régularité, la sincérité et l'image fidèle des comptes et états financiers.

Pour mieux définir la différence entre l'audit interne et l'audit externe, on propose le tableau suivant :

AUDIT INTERNE

AUDIT EXTERNE

Il est accompli par une personne de

l'entreprise

Il est accompli par un professionnel

indépendant de l'entreprise

Il est par nature au service de la direction

général

L'objectif est de répondre aux besoins des

tiers en ce qui concerne le degré de confiance
que l'on peut accorder aux documents

financiers

L'examen des opérations et du contrôle

interne est fait principalement pour

provoquer des améliorations et conduire à
l'application stricte des politiques et des

procédures institués dans l'entreprise et n'est
pas limité aux seuls aspects financiers

Le passage en revue des opérations et du contrôle interne est fait principalement pour

déterminer l'entendue des contrôles et la

fiabilité des documents financiers.

Le travail est subdivisé en fonction des différents départements opérationnels selon les quels est organisé l'entreprise.

Le travail est principalement reparti en fonction des postes du bilan et du compte de

résultats.

La revue de l'activité de l'entreprise

est permanente.

L'examen des données qui prennent à

l'appui des documents financiers est
périodique, généralement une fois par an.

L'auditeur est directement concerné par la

détection et la prévention des fraudes.

L'audition n'est accessoirement concerné

par la détection des fraudes, sauf si les
documents financiers peuvent s'entrouverts

affectés de manière importante.

L'auditeur doit être indépendant du chef comptable et du trésorier et aux demandes émanant des responsables de l'entreprise.

L'auditeur doit être indépendant de la direction à la fois sur le plan des apparences internes, mais également dans son attitude.

Remarque : Pour l'audit externe, l'audit interne est un élément du contrôle interne. - En fonction de l'objectif de la mission :

On peut citer trois types d'audit :

a) L'audit de la gestion :

C'est l'audit le plus connu du grand public, compte tenu des révélations qui le concluent.

L'audit de la gestion a pour objectif soit d'apporter les preuves d'une fraude, d'une malversation ou d'un gâchis, soit de porter un jugement critique sur une opération de gestion ou les performances d'une personne ou d'un groupe de personnes.

b) L'audit opérationnel :

C'est l'intervention dans l'entreprise sous la forme d'un projet, de spécialistes utilisant des techniques et des méthodes spécifiques, ayant pour objectifs :

- D'établir les possibilités d'amélioration du fonctionnement et de l'utilisation des moyens, à partir d'un diagnostic initial autour duquel le plus large consensus est obtenu.

- De créer au sein de l'entreprise une dynamique de progrès selon les axes d'amélioration arrêtés.

c) L'audit financier :

Il vérifie le respect des règles et principes comptables tels qu'ils résultent de la loi comptable et des orientations des organismes à compétence nationale (conseil national de l'ordre des experts).

Il intéresse les actions ayant une incidence sur la préservation du patrimoine, sur les saisies et traitements comptables ainsi que sur l'information financière publiée par l'entreprise.

L'audit financier correspond soit à une mission contractuelle confiée à un professionnel et portant sur la révision comptable, soit à une mission légale conduite par un commissaire aux comptes.

L'audit financier nécessite que l'auditeur soit un spécialiste de la fonction étudiée.
Connaissances pratiques de ces problèmes, expérience du processus que l'on va auditer.

L'audit opérationnel va s'intéresser à l'efficience de l'activité. (Max résultat obtenu par rapport aux ressources utilisées ; efficacité : atteindre les objectifs). Indirectement, l'audit va faire une évaluation des responsables opérationnels.

Les tableaux suivants résument les principales différences :

 

Audit financier

Audit opérationnel

Objectif

Certification des états financiers

audit de stratégie audit de gestion audit des contrôles opérationnels

Champs d'investigation

Contrôle interne comptable, CI dans son ensemble pour faire des recoupements

Contrôle interne dans son ensemble

Préoccupation majeure

Fiabilité de l'information produite et sécurité des actifs

Idem + efficacité des informations au sens large et respect des politiques

adoptées

 

Audit financier

Audit opérationnel

Externe

Légal

Oui

Non applicable

Contractuel

Oui

Oui

Autres missions

Non

Oui

Interne

Oui

Oui

d) Autres types d'audit :

Longtemps activité a caractère comptable, l'audit s'est progressivement étendu à d'autres fonctions telles que le marketing, l'informatique, l'organisation, les ressources humaines. On peut dire qu'aujourd'hui l'audit couvre un domaine de plus en plus vaste, qui touche à plusieurs activités.

précédent sommaire suivant