WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mesure et déterminants de la confiance des ménages sur la situation économique: cas de la ville de Yaoundé

( Télécharger le fichier original )
par Yannick Noa Ngono Noa
Institut sous régional de statistique et d'économie appliquée (ISSEA-CEMAC) - Ingénieur d'application de la statistique, option économie appliquée 2011
  

précédent sommaire suivant

Abréviations et acronymes

ACM : Analyse des Correspondances Multiples

ACP : Afrique Caraibes Pacifiques

ANOVA : Analysis Of Variance

BIT : Bureau International du Travail

CAH : Classification Ascendante Hiérarchique

CEMAC : CommunautéEconomique et Monétaire d'Afrique Centrale

COPA : Consistance Ordinale sur le Premier Axe

CREDOC : Centre de Recherche pour l'Etude et l'Observation des

Conditions de vie

CSE : Centre / Sud / Est

DFCRA : Direction de la Formation Continue et de la Recherche Appliquée

DSRP : Document de Stratégie de Réduction de la PauvretéDSCE : Document de Strategie de Croissance et de l'Emploi

ESSTIC : Ecole Supérieure des Sciences de Technique de l'Information

et de la Communication

IAS : Ingénieur d'Application de la Statistique

ICCM : Indicateur Composite de Confiance des Ménages

ICM : Indice de Confiance des Ménages

ICMY : Indice de Confiance des Ménages a` YaoundéINSEE : Institut National de Statistique et des Etudes Economiques

ISE : Ingénieur Statisticien Economiste

ISSEA : Institut Sous-régional de Statistique et d'Economie Appliquée

MINEFI : Ministère de l'Economie et des Finances

MINRESI : Ministère de la Recherche Scientifique et de l'Innovation

Th`eme : Mesures et déterminants de La confiance des ménages sur La situation économique au Cameroun : Cas de La viLLe de Yaoundé.

Abréviations et acronymes suite

NSP : Ne Sait Pas

OMD : Objectifs du Millénaire pour le Développement

ONG : Organisation Non Gouvernementale

PIB : Produit Intérieur Brut

PPTE : Pays Pauvres Très Endéttés

ROC : Receiver Operating Characteristic

SDN : SociétéDes Nations

SPAD : Système Pour l'Analyse des Données

SPSS : Statistical Packages for Social Sciences

TSS : Techniciens Supérieurs de la Statistique

UCAC : UniversitéCatholique d'Afrique Centrale

UDEAC : Union Douanière des Etats de Afrique Centrale UPAC : UniversitéProtestante d'Afrique Centrale

Introduction générale

0.1 Contexte et justification

Depuis plusieurs ann'ees d'ejà, les chefs d'Etats et de gouvernements ACP ont en com mun le souci de rechercher les voies et moyens devant permettre a` leurs peuples de

s'int'egrer de manière participative aux mutations qualitatives de l''economie en mondialisa-
tion. Ainsi en 1997 lors de la d'eclaration de Libreville, l'on a pu s'apercevoir de la position
commune de ces chefs d'Etats et de gouvernements de pr'eparer leurs peuples a` affronter
avec efficacit'e et succès les enjeux et les d'efis du troisième mill'enaire. Plus sp'ecifiquement,
il 'etait question pour ces derniers, entre autres d''eliminer les causes de pauvret'e et de
faciliter la participation de toutes les couches de la soci'et'e a` la vie 'economique et sociale.
Quelques ann'ees plus tard, la d'eclaration du mill'enaire a 'et'e adopt'ee par l'ensemble
de toute la planète et comprenant huit objectifs intitul'es Objectifs du Mill'enaire pour le
D'eveloppement (OMD) devant permettre le suivi des progrès r'ealis'es en termes de r'educ-
tion de la pauvret'e. Il va sans dire que le suivi de l''evolution des progrès r'ealis'es en termes
de r'eduction de la pauvret'e se trouve être sans doute le d'efi majeur du troisième mill'enaire.
Parti du statut de pays a` revenu interm'ediaire dans les ann'ees 1970, le Cameroun
est aujourd'hui un pays d'eclass'e sur l''echiquier international (PPTE, autrement dit pays
pauvre très endett'e). Il a adopt'e en 2003, le DSRP (Document de Strat'egie de R'eduction
de la Pauvret'e) qui, comme son nom l'indique, visait a` r'eduire la pauvret'e. Il misait sur

Th`eme : Mesures et déterminants de La confiance des ménages sur La situation économique au Cameroun : Cas de La viLLe de Yaoundé.

une croissance du produit intérieur brut de 5, 5% sur une période allant jusqu'en 2007 1. Le fait que la pauvretésoit loin d'avoir reculéalors que le taux de croissance du PIB était restéen dessous de 4% 2, il s'est trouvéun peu prétentieux de dire que le DSRP a permis d'atteindre les objectifs visés.

Par la suite, en date du 20 Novembre 2009 3, le ministre camerounais de l'économie a présentéau public et aux partenaires au développement le Document de Stratégie pour la Croissance et l'Emploi (DSCE). Elaborésuivant une approche participative, le DSCE vient remplacer le DSRP. Selon certains observateurs, le DSCE se distingue du DSRP par son intégration dans une perspective globale de développement. Il constitue la première phase de mise en oeuvre d'une vision qui s'étale sur 25 ans (2010-2035). Il s'agit de partir d'une croissance forte pour régler les autres problèmes auxquels le pays fait face, notamment les problèmes relatifs a` l'emploi et a` la pauvreté. Par ailleurs, pour le ministre de l'économie, le DSCE est un document de qualité, mais il reste perfectible. Aussi, un effort de communication devrait être fait pour permettre son appropriation par les populations. Pour approcher cette éventuelle appropriation, il ne se trouve pas moins important d'évaluer l'opinion des ménages sur la situation économique passée et future. L'existence de cette évaluation dans plusieurs pays du monde, montre son importance du fait qu'elle permet d'appréhender l'impact des mesures et dispositions prises par les gouvernements sur l'opinion que les ménages font sur la situation économique.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.