WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Une action éducative dans le quotidien et en projet : un exemple de prise en charge de l'anorexie mentale de l'adolescente en milieu hospitalier psychiatrique

( Télécharger le fichier original )
par Audrey Marie-France GERARD
Institut Jean-Pierre Lallemand - Graduat Educateur Spécialisé 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

INTRODUCTION

Ma pratique artistique et mon expérience dans l'animation d'ateliers créatifs avec des jeunes ont révélé un intérêt marqué pour la problématique adolescente liée aux changements et aux transformations pubertaires. C'est pourquoi, j'ai choisi de diriger ce travail personnel de fin d'études d'Éducateur SPécialisé (ESP) sur le sujet fascinant de l'Anorexie Mentale (AM) de l'adolescente. Et plus précisément sur la prise en charge éducative de cette dernière, à moyen ou long terme, dans le cadre d'une clinique psychiatrique spécialisée dans les Troubles du Comportement Alimentaire (TCA).

L'AM, problématique importante de l'éducation à la santé, est un TCA majeur d'origine « bio-psycho-sociale »1(*). Dans les pays occidentalisés, cette affection touche « 0,5 à 1% des adolescentes et des jeunes femmes »2(*) et constitue une entité pathologique à part entière. Celle-ci est caractérisée par une conduite stricte de restriction alimentaire volontaire et trois symptômes principaux : l'Anorexie, l'Aménorrhée et l'Amaigrissement (que l'on qualifie généralement des trois A : AAA), et un cortège d'autres troubles somatiques, psychologiques et comportementaux mettant en jeu le pronostic vital. Notons que le traitement de l'AM de l'adolescente est souvent tardif et que l'adolescente présente déjà de graves troubles somatiques et des caractéristiques mentales très perturbées lors de son admission en clinique. Dès lors, la jeune fille va s'engager dans un travail thérapeutique long et complexe nécessitant une organisation stricte et spécifique des soins menée par une équipe multidisciplinaire (médecins, psychiatres, infirmiers, ergothérapeutes, kinésithérapeutes, etc.).

En Belgique francophone, la clinique La Ramée est la seule clinique psychiatrique qui inclut des ESP dans son service spécialisé dans la prise en charge des jeunes filles atteintes d'AM, et cela depuis une vingtaine d'années. Actuellement dans cette clinique, l'ESP a trouvé sa place dans l'accompagnement des actes de la vie quotidienne et il continue à préciser son travail vis-à-vis de l'équipe soignante. Mais il me semble que peu de liberté soit accordée, ou prise, pour mettre en oeuvre un projet éducatif car l'action éducative est entièrement dévouée à un travail de «nursing« et quelques activités dites occupationnelles soutenant le cadre thérapeutique. C'est pourquoi, au travers de cette étude, je veux insister sur l'importance de la mise en place d'un projet éducatif et prouver sa pertinence. Cela en donnant réponse à un questionnement de départ et aux sous-questions qui en découlent, qui sont les suivants :

La mise en place d'un projet éducatif adapté utilisant une technique artistique, peut-elle répondre aux besoins d'adolescentes atteintes d'AM hospitalisées en psychiatrie, tout en étant en cohérence avec le cadre de travail, les ressources, et les missions de l'ESP ?

- Des activités artistiques proposées et encadrées par l'ESP peuvent-elles favoriser des changements positifs de comportements tels que recouvrer confiance en soi et renforcer les liens relationnels ? Comment les préparer et les adapter ?

- Ce projet est-il compatible avec le travail éducatif dans le quotidien de l'adolescente à l'hôpital (le «nursing« et les activités occupationnelles), et aussi avec le travail thérapeutique du personnel soignant ?

- Peut-on étendre ce projet à d'autres TCA ou d'autres pathologies psychiatriques ?

Pour ce faire, je vais exposer une étude générale et spécifique de l'AM et de sa prise en charge en me basant sur, d'une part, des références théoriques précises, divers témoignages recueillis sur des sites Web/interviews/entretiens téléphoniques (de jeunes filles atteintes d'AM et de femmes guéries ou presque de ce trouble, d'ESP et des professionnels du traitement thérapeutique de l'AM) ; et une étude des méthodes éducatives actuelles pratiquées à La Ramée. Et d'autre part, sur ma pratique éducative personnelle en tant qu'éducatrice audiovisuelle avec des adolescents de différentes ASBL et écoles bruxelloises, ainsi que mes différents bagages. Ensuite je vais proposer une action éducative potentielle et sa mise en place pratique sous forme d'un projet éducatif audiovisuel collectif (ses objectifs, ses étapes, son évaluation). Dans une optique éducative, je m'intéresserai à cerner le public cible et ses besoins, le cadre de prise en charge thérapeutique hospitalier, les ressources disponibles et les missions de l'ESP qui en découlent. Cela en mettant en évidence les psycho-comportements inadaptés du public cible liés à la symptomatique du conflit mental, et principalement le manque de confiance en soi et les difficultés relationnelles.

L'objectif de ce mémoire est donc quadruple :

- Premièrement, de confirmer la pertinence du travail des ESP, dans le quotidien et en projet, au sein du personnel d'un hôpital psychiatrique spécialisé dans la prise en charge de l'AM de l'adolescente.

- Puis de poser les limites de l'action éducative en cernant et en précisant le public cible et ses besoins, le cadre, les ressources et les missions de l'ESP.

- Ensuite, de proposer, en réponse, un exemple d'action éducative potentielle en projet utilisant une technique audiovisuelle.

- Et finalement, de démontrer que la pratique créatrice et ses techniques peuvent devenir des instruments éducatifs originaux et à diverses facettes.

Pour l'ESP, travailler dans une clinique psychiatrique, au sein d'un service spécialisé dans les TCA de l'adolescence, impose prioritairement une connaissance théorique des différents TCA et de leurs enjeux. Dans un tel cadre de travail l'ESP a la responsabilité de connaître l'état de santé général des jeunes qu'il accompagne et de savoir communiquer des informations quant à l'évolution de celui-ci.

Dans le cas de l'AM, qui va être développé dans ce travail, c'est une condition de travail impérative face à ce trouble où le risque létal est aussi présent. Ces savoirs prépareront l'ESP à structurer et à mettre en oeuvre son action éducative au quotidien et en projet. Et ils seront approfondis, actualisés et adaptés dans un travail pratique au cas par cas. Voyons dans les quatre premiers chapitres de ce mémoire les éléments théoriques nécessaires au travail éducatif situant : le public cible et ses besoins, le cadre de travail, les ressources et les missions de l'ESP.

* 1 Simon, Y., & Nef, F. (2002). Comment sortir de l'anorexie ? : Et retrouver le plaisir de vivre (pp. 37). Paris, France, Odile Jacob.

* 2 Vanderlinden, J. (2006). Vaincre l'anorexie mentale (pp.9). Bruxelles, Belgique, De Boeck & Larcier s.a.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net