WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Une action éducative dans le quotidien et en projet : un exemple de prise en charge de l'anorexie mentale de l'adolescente en milieu hospitalier psychiatrique

( Télécharger le fichier original )
par Audrey Marie-France GERARD
Institut Jean-Pierre Lallemand - Graduat Educateur Spécialisé 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CHAPITRE 1.

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE L'ANOREXIE MENTALE

Tout en permettant une approche générale du public cible, ce premier chapitre met en perspective la richesse du sujet de l'AM : son contexte historique, une définition générale des différents TCA et de l'AM, ainsi qu'une approche clinique de cette dernière.

1.1. APERÇU HISTORIQUE

Comme accroche, je vais présenter une introduction historique de l'AM, d'une part d'un point de vue social, puis médical et enfin éducatif. C'est aussi une première occasion pour montrer que quelques notions théoriques essentielles sur l'AM décrites dans ce travail ont été mises en évidence depuis plus de soixante ans.

1.1.1. DU POINT DE VUE SOCIAL

Des périodes de jeûne ou des restrictions alimentaires diverses ayant une justification philosophique et/ou religieuse font partie de la quasi-totalité des traditions religieuses. Elles furent pratiquées par l'élite, saints, prophètes et croyants, tout au long de l'histoire et dans différents pays.

Selon Maître3(*), une forme d' « anorexie mystique » va se propager en Occident à partir du XIIe siècle, avec la montée de la mystique affective féminine. Cette forme est caractérisée par un jeûne extrême ou l'inédie (capacité de vivre sans manger autre chose que l'hostie). Notons la résurgence de ce phénomène d'inédie au XVIIe siècle en Angleterre, avec le phénomène des « miraculous maids » (servantes miraculeuses) ou des « fasting girls » (filles du jeûne). Dans une optique religieuse, ces femmes peuvent être considérées comme saintes ou martyres d'un point de vue social ou bien telles des anorexiques mentales d'un point de vue psychopathologique. De la Renaissance jusqu'au XIXe siècle, avec la sécularisation des conduites de jeûne, on observe de nombreux faits analogues se répandant hors du monde occidental qui vont affecter le regard religieux et médical et amener à une différenciation progressive de l'AM. Depuis les années 1930 jusqu'à nos jours, la « weight phobia » (peur de prendre du poids) fait effet de mode.

Vers 1960, un terrain socioculturel favorable à l'anorexie s'est progressivement installé dans les pays occidentaux avec le développement d'une société de consommation : une nourriture surabondante et industrielle, le culte du beau, de la jeunesse et de la minceur.

Actuellement, l'AM fait quotidiennement l'actualité des médias, des célébrités du monde de la mode, du sport, du cinéma, de la chanson... sont montrés du doigt et mis sur le banc des accusés donnant le mauvais exemple à nos jeunes et moins jeunes. Et elle se manifeste sur la Toile depuis 2005 avec le mouvement «pro ana« (communauté prônant l'anorexie tel un mode de vie) à travers des blogs ou

sites Internet où les jeunes (pour la plupart) s'échangent des conseils pour maigrir, se faire vomir, tromper

son médecin, dissimuler sa maigreur, etc.

Dans leur ouvrage, Simon et Nef4(*) précisent que les études épidémiologiques récentes, peuvent laisser croire à une augmentation du nombre de cas d'AM dans le monde mais ce n'est pas certifié. Car cela peut s'expliquer, d'une part, par un diagnostic plus précis et une prise en charge qui se spécialise face à ce trouble depuis quelques dizaines d'années, et d'autre part, par la médiatisation du problème. Néanmoins, les spécialistes des TCA constatent une multiplication de formes incomplètes de l'AM ou de comportements anorexiques.

* 3 Maître, J. (1999). Façons anorectiques d'être au monde : Anorexie mystique et anorexie mentale, Socio-Anthropologie, Médecine et santé : Symboliques des corps, [En ligne], mis en ligne le 15 janvier 2003. URL :  http://socioanthropologie.revues.org/document53.html. Consulté le 03 octobre 2011.

* 4 Simon, Y., & Nef, F. (2002). Comment sortir de l'anorexie ? : Et retrouver le plaisir de vivre (pp.37). Paris, France, Odile Jacob.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net