WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Une action éducative dans le quotidien et en projet : un exemple de prise en charge de l'anorexie mentale de l'adolescente en milieu hospitalier psychiatrique

( Télécharger le fichier original )
par Audrey Marie-France GERARD
Institut Jean-Pierre Lallemand - Graduat Educateur Spécialisé 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.3.2. LES FACTEURS DE DÉCLENCHEMENT

Des évènements marquants actuels et un régime alimentaire :

- Des remarques humiliantes au sujet du poids ou du physique.

- Des violences subies (physiques ou psychologiques) et/ou un abus sexuel.

- Un échec scolaire ou social, une perte d'idéal, une déception sentimentale.

- Un conflit familial éclatant ou imminent.

- La maladie ou la perte d'un proche (séparation, décès).

- Une séparation (déménagement, changement d'établissement scolaire), etc.

2.3.3. LES FACTEURS DE MAINTIEN

L'intensification des comportements de la restriction alimentaire et leur maintien :

- Le manque de confiance en soi.

- L'état de dénutrition de l'organisme.

- L'intensification et/ou la chronicisation des symptômes anorexiques.

- Les conséquences protectrices et bénéfiques de l'AM.

- Les stratégies d'évitements et de contrôle inadaptées et la peur du changement.

- Les fausses croyances personnelles ou collectives sur le corps, le poids, l'alimentation et la beauté.

- Les réactions inadaptées de l'entourage, face à la perte de poids et aux performances physiques et/ou psychologiques, hostilité et/ou désintérêt ou encore encouragement et/ou surprotection.

- La méconnaissance ou la minimisation des troubles par l'entourage.

- Le refus ou le retard de la prise en charge thérapeutique professionnelle, etc.

2.3.4. LE RÔLE DE L'ADOLESCENCE

Soulignons l'importance de l'adolescence, qui n'est pas une cause en soi mais qui reste le terrain de prédilection de cette problématique. Effectivement, c'est une période de vulnérabilité particulière. Un stade important de la vie marqué par des changements brutaux, tant psychologiques que physiques et sociaux, et des choix conséquents à faire.

n Un corps à se réapproprier : lors de la puberté, le poids est fluctuant, les formes féminines s'affirment, le cycle menstruel se met en place, les pulsions sexuelles grandissent, etc.

n Une identité à reconstruire : des choix importants et des exigences sociales nouvelles s'imposent et se précisent (des choix scolaires, une orientation sexuelle, de nouveaux centres d'intérêt, de nouveaux amis, des nouveaux comportements alimentaires, etc.).

n Une autonomie à acquérir : le deuil de l'enfance insouciante à accepter et les perspectives de l'âge adulte et des responsabilités à envisager, un besoin d'indépendance et la perte de la dépendance familiale, etc.

En bref, un nouvel équilibre psychologique, physique, affectif, social et familial à trouver, tel est le défi de l'adolescence. Pour répondre au mieux à ce défi de la vie, l'adolescente va adopter diverses stratégies adaptatives ayant un impact positif ou négatif et dépendant de ses ressources (bio-psycho-sociales). Dans le cas d'un développement d'une AM chez une adolescente, la fragilité est doublée et les ressources semblent défaillantes ce qui va amener à des choix incisifs et des comportements inadaptés en réponse à des changements violents et incontrôlables.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net