WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les représentations sociales et pratiques liées à  l'utilisation des produits phytosanitaires en RCA: cas des cotonculteurs de Bossangoa.

( Télécharger le fichier original )
par Arsène Ferrera BINGUIMALET
Université de Bangui - Maà®trise 2010
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

UNIVERSITE DE BANGUI REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

************

Unité - Dignité - Travail

************

FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES
HUMAINES

*********

DEPARTEMENT DES SCIENCES SOCIALES

**********

LES REPRESENTATIONS

SOCIALES ET PRATIQUES LIEES

A L'UTILISATION DES

PRODUITS PHYTOSANITAIRES

EN RCA :

Cas des cotonculteurs de Bossangoa

Mémoire de Maîtrise de Sociologie
Option : Développement Rural

Présenté et soutenu par :

Sous la Direction de :

M. Arsène Ferrera BINGUIMALET
consultant_afb@yahoo.com
afbinguimalet@gmail.com

Dr. Josué NDOLOMBAYE
Maître-assistant de sociologie à
l'Université de Bangui

I

DEDICACE

A
Notre maman, feue Simone ZOUGAPOU

II

REMERCIEMENTS

Au terme de cette phase de notre formation, nous profitons de cette page pour affirmer notre reconnaissance à tous ceux ou celles qui, nous ont permis de mener à bout notre formation. Nous sommes reconnaissant envers tous ceux qui, de près ou de loin, nous ont assuré disponibilité, collaboration et conseils pour la rédaction de ce mémoire et la réussite de notre formation.

Nous tenons à manifester nos sincères remerciements au Directeur Josué NDOLOMBAYE, Maître-assistant de sociologie, qui s'est intéressé à notre problématique en acceptant de diriger ce travail. Ses conseils, ses orientations et ses suivis nous ont été de très grande importance.

Notre reconnaissance va droit à tous les enseignants de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines et à ceux du Département de Sociologie de l'Université de Bangui, en particulier cette reconnaissance est témoignée en particulier à Monsieur Anicet GYAMA MASSOGO et Monsieur Noure MOUKADAS, respectivement Doyen de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines et Chef du Département des sciences sociales qui ont bien voulu nous accorder une dérogation qui nous a permis de finaliser ce travail.

Nous rendons hommage aussi à la Coordonnatrice Nationale de la Cellule CPAC-RCA au Ministère de l'Agriculture et du développement rural, Madame Marie-Honorine BRAHIM qui n'a ménagé aucun effort à mettre à notre disposition les informations et les documents officiels qui nous ont aidé dans l'élaboration de notre problématique. Nous profitons de cette page pour témoigner notre gratitude à l'endroit de tous les différents chefs de services de l'ACDA, ceux de la cellule coton de Bangui et ceux de Bossangoa pour la bonne collaboration et le climat d'attente qui a prévalu entre eux et nous lors de nos multiples passages dans leurs services pour des recherches liées à cette étude.

Nous remercions M. Gédéon KONESSENE Secrétaire Général de la mairie de Bossangoa, M. Luc HOULTEMENE Directeur Régional des Eaux et Forêts et le Chef de Centre ophtalmologique. Nous ne saurions oublier nos parents: ceux de la diaspora et ceux du pays. Notre reconnaissance va également à l'endroit de la famille NGAÏHOURON pour son soutien moral et matériel. Enfin, nous ne pouvons pas oublier nos collègues étudiants et en particulier ceux avec qui nous avons partagé les expériences des travaux académiques et/ou les moments d'épreuves ou de détente pendant notre passage à l'Université de Bangui.

III

sommaire suivant