WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La pratique de l'audit interne dans l'activité bancaire. Cas de la Banque de l'Habitat du Sénégal (la B. H. S )

( Télécharger le fichier original )
par Ludovic GUELMBAYE
Institut africain de management de Dakar/ Sénégal - Master in business administration option: banque- finance 2008
  

précédent sommaire suivant

Appel aux couturier(e)s volontaires

DE L'AUDIT INTERNE

L'universalité de l'Audit née de son histoire, exige la recherche des éléments fondamentaux.

Au sein de l'espace de l'UMOA, la Commission Bancaire a mis en exergue l'importance de l'Audit Interne qui, par nature, procède à un examen critique de l'activité de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est devenu une obligation pour les banques.

Dans ce chapitre, nous verrons :

- la définition de l'Audit Interne ;

- son objectif et son champ d'action ;

- son organisation et les normes qui le régissent.

I- Définition de l'Audit Interne

L'Audit Interne a vu se succéder des définitions diverses avant que la notion ne soit stabilisée.

En vue d'harmoniser toutes ces définitions sur l'Audit Interne, le conseil d'administration de l'IIA a adapté la définition suivante qui s'applique aux auditeurs internes qui se reconnaissent de cette structure :

« L'Audit Interne est une activité indépendante et objective qui donne à une organisation une assurance sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte ses conseils pour les améliorer et contribue à créer de la Valeur Ajoutée.

Il aide cette organisation à atteindre ses objectifs en évaluant par une approche systématique et méthodique, ses processus de management des risques, de contrôle et de gouvernement d'entreprise et en faisant des propositions pour renforcer son efficacité ».

De cette nouvelle définition datant de Juin 1999 découlent de multiples commentaires que nous nous sommes proposés tout d'abord les aspects positifs du texte :

v la définition insiste sur l'idée d'indépendance et en cela elle s'ajuste très exactement sur les normes. La cohérence est désormais totale entre les différents textes régissant la fonction ;

v la définition élargit le rôle de l'auditeur interne en soulignant sa fonction de conseil. Il ne s'agit plus de rester dans sa tour d'ivoire, mais d'apporter ses compétences et d'aider à résoudre les problèmes. Les interprètes minimalistes traduisent conseil par recommandation en déduisant qu'il n'y a rien de nouveau dans tout cela. En outre, elle suggère à l'auditeur interne d'apporter sa contribution au gouvernement d'entreprise et à tout le moins de participer à toutes les instances ayant à évoquer les risques de l'organisation à laquelle il appartient. Cette définition montre que l'Audit Interne est une activité et non une fonction comme dans l'ancienne définition.

L'Audit Interne s'oriente vers :

- une assurance sur le degré de maîtrise des risques, ce qui va au-delà de l'évaluation d'une conformité à des critères préétablis ;

- une réponse à des attentes d'aide et de conseils sans oublier ces missions traditionnelles ;

- une création de Valeur Ajoutée à l'instar d'autres activités de l'entreprise : en terme d'expertise, de professionnalisme, d'adhésion aux meilleurs pratiques en faisant profiter l'organisation de notre connaissance approfondie de l'ensemble de ses processus et des risques liés. RENARD (2005; 43)

L'Audit Interne se focalise sur les objectifs de l'organisation et les risques plutôt que sur les fonctions ou sur les entité : c'est une activité proactive non limitée à l'analyse des dysfonctionnements passés mais tournée vers la recherche des solutions d'amélioration et non vers la seule mise en évidence des problèmes.

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil




Moins de 5 interactions sociales par jour