WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

De l'art de gouverner par les lois et par la force d'après Nicolas Machiavel

( Télécharger le fichier original )
par Julien Bukonod
Université Saint Augustin de Kinshasa - Gradué en philosophie 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

III.1.2. Le machiavélisme authentique ou machiavélisme de Machiavel

II. 1.2.1. César Borgia (1475-1507)88(*)

Fils du pape Alexandre VI, César Borgia s'est rendu fameux par ses crimes et ses perfidies. Il fit périr par le fer, la corde ou le poison, la plupart des petits princes qui régnaient en Italie. Outre les crimes politiques, dont il se faisait un jeu, on l'accuse d'avoir fait assassiner son frère aîné, le duc de Gandie, dont il était jaloux, et d'avoir entretenu un commerce incestueux avec Lucrèce Borgia, sa soeur. L'historien français, Marc Venard, écrivit un dialogue dans lequel, devant la porte du paradis, l'Apôtre Pierre reproche au pape Jules II sa violence contre César Borgia89(*).

Après avoir été emprisonné à deux reprises, Borgia fut tué au siège de Viana, en 1507. Conformément à son règne, d'aucuns le placeraient du côté des machiavéliques. Pourtant, Machiavel le présente comme le modèle du prince, parce que « sa cruauté rétablit l'ordre, l'union, la paix et la foi dans la Romagne (...) » 90(*); un choix que Fichte justifie en précisant : « le point par lequel il (Machiavel) le recommande comme modèle (dans une province totalement revenue à l'état sauvage, il a introduit en peu de temps tranquillité, ordre et sécurité publique, il s'est fait accepter par ses sujets, etc.), est en effet digne d'éloge, d'autant plus que c'était extrêmement rare à cette époque »91(*). Ainsi, « un prince ne doit donc point s'effrayer de ce reproche (la cruauté), quand il s'agit de contenir ses sujets dans l'union et la fidélité »92(*)

II.1.2.2. François Ier ( 1494 - 1547)93(*)

Roi de France de 1515 à 1547, François Ier apparaît comme un monarque de caractère, avide de gloire, enjoué, séducteur et fougueux, mais ferme quand c'est nécessaire. Il est considéré comme le monarque emblématique de la période de la Renaissance française. Son règne permet un développement important des arts et des lettres en France. Sur le plan militaire et politique, le règne de François Ier est ponctué des guerres et d'importants faits diplomatiques. C'est pendant son règne que la collection d'oeuvres d'art des rois de France, aujourd'hui exposée au Louvre, commence réellement. Il favorisa le développement de l'imprimerie en France et fonda l'Imprimerie royale dans laquelle oeuvrèrent des imprimeurs comme Josse Bade et Robert Estienne. C'est lui que Machiavel glorifie quand il dit :

« Parmi les royaumes bien ordonnés et gouvernés de notre temps, il y a celui de France,

et on trouve en celui-ci une infinité de bonnes constitutions, dont dépendent la liberté

et la sécurité du roi (...) parce que celui qui ordonna le royaume, connaissant l'ambition

des puissants et leur insolence, et jugeant qu'un frein à la bouche, qui les corrigeât,

leur était nécessaire, et connaissant d'autre part la haine de l'ensemble du peuple

à l'égard des grands, fondée sur la peur, et voulant les rassurer, il ne voulut pas que celle-ci

fut le souci particulier du roi, pour lui épargner la responsabilité à avoir à l'égard

des grands, en favorisant les gens du peuple, à l'égard des gens du peuple,

en favorisant les grands »94(*).

* 88 M. E. MALLET, Borgia César, in http://www.cosmovisions.com/CesarBorgia.htm, visité le 14 mars 2010.

* 89 Cf. M. VENARD, Quand Jules rencontre Pierre, in LA VIE, 2006, vol 3174, p. 30-31.

* 90 N. MACHIAVEL, op. cit, p. 123.

* 91 J.G. FICHTE, op. cit., p. 42-43.

* 92 N. MACHIAVEL, op. cit, p. 124..

* 93 J. MEYER, François Ier, in http://www.linternaute.com/biographie/francois-Ier, visité le 04 avril 2010.

* 94 N. MACHIAVEL, op. cit., p. 134.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net