WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Diagnostic financier d'une entreprise publique réformée. Cas de la Régie de distribution de l'eau (REGIDESO )sur la période 2007- 2009

( Télécharger le fichier original )
par Edmond Van MATINDA NGIMBI
Institut supérieur de statistique de Kinshasa - Gradué en sciences commerciales et financières, option comptabilié 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CHAPITRE 2 : PRESENTATION DE LA REGIDESO

Tout au long de ce chapitre, il est question d'aborder les faits historiques importants ayant marqué la REGIDESO en passant par sa situation géographique, son objet social, sa nature juridique, ses activités et ses structures fonctionnelle et organique.

2.1. APERÇU GENERAL

2. I.I. Aperçu historique

La REGIDESO est un établissement public à caractère industriel et commercial, dotée de la personnalité juridique et placée sous la double tutelle des ministères de l'énergie (tutelle technique) et de portefeuille (tutelle financière).

A sa création, le 30 décembre 1939, elle avait pour objet l'exploitation, le développement et la modernisation de la distribution d'eau à BOMA, MATADI, MBANDAKA, et KISANGANI. Elle avait pour mission d'exploitation des stations existantes et d'étudier les possibilités d'importation des nouvelles usines de traitement d'eau.

En 1942, la REGIDESO s'était vue confier la distribution d'électricité à MBANDAKA tandis qu'en 1945, elle avait repris la distribution d'eau à LUBUMBASHI. Par suite de l'essor prodigieux pris par le Congo après la guerre 1940 - 1945, la plupart des unités de productions avaient atteint le maximum de leur capacité de production.

En 1945, dans le cadre de réalisation du premier plan décennal, la Régie avait entamé un vaste programme comportant l'installation de distribution d'eau et d'électricité dans une trentaine de localités importantes et centres ruraux d'exploitation. Durant la période allant de 1960 à 1968, la REGIDESO s'était trouvée dans une situation excessivement difficile. Le manque du personnel qualifié et conflits politiques l'avaient empêché de poursuivre ses activités dans la majorité des stations. Cette situation avait entraîné, par voix de conséquence, une dégradation importante tant des moyens de productions que de distribution dans la plupart des sièges d'exploitation.

Dès l'avènement de la République, des projets d'investissement ont été entrepris en vue d'améliorer la situation existante. Mais au début de l'année 1968, le Gouvernement conscient des difficultés et multiples problèmes se posant, il décida de confier la gestion de la REGIDESO à une société privée belge, la COMINIERE, pour une durée de cinq ans en lui fixant les objectifs suivants :

· Réorganisation de la gestion ;

· Remise en état d'installation ;

· Formation de personnel et des cadres nationaux.

33

Ce n'est qu'en 1972 que les nationaux ont repris la direction de l'entreprise jusqu'à nos jours. En 1978, le Ministère de l'Energie notifiait à la REGIDESO la décision de céder l'exploitation du secteur d'électricité à la Société Nationale d'Electricité, SNEL en sigle. Cette opération prévue pour la fin de cette même année n'a pu se réaliser qu'au cours de l'exercice 1979 selon un programme de remise et reprise conçu pour la REGIDESO et la SNEL.

Actuellement la REGIDESO assure la production d'eau dans 94 centres d'exploitation repartis sur toute l'étendue de la République comme suit:

:

Kinshasa

:

4

Bas-Congo

 

12

Equateur

:

12

Katanga

:

15

Kasaï oriental

:

8

Kasaï occidental

:

9

Province orientale

:

10

Bandundu

:

14

Sud-Kivu

:

3

Nord-Kivu

:

3

Maniema

:

4

 

Depuis décembre 1939, date marquant la création de la REGIDESO, les textes suivants ont régit la dite entreprise :

· Arrêté royal du 28 Mars 1933 portant constitution de la distribution d'eau dans la colonie ;

· Décret du décembre 1929 confiant à la REGIDESO l'exploitation du secteur d'électricité dans la colonie ;

· La Régie a désormais pour mission l'exploitation de l'eau et de l'électricité dans la colonie (Congo-belge, Rwanda, Burundi);

· Décret du 20 Juin 1961 portant une légère modification au décret 1939 (les activités de la REGIDESO ne sont pas étendues au Rwanda-Burundi);

· Ordonnance-loi N°68-116 du 29 Mars 1968 par laquelle la gestion de la
REGIDESO est confiée à la COMINIERE pour un mandat de 5 ans ;

· Ordonnance-loi N°73/026 du 20 juillet 1973 portant statut de la Régie est placée sous la tutelle de l'Institut de Gestion de Portefeuille (IGP) ;

· Ordonnance-loi N°73/197 de mai 1978 portant statut de la Régie de distribution d'eau et d'électricité de la République Démocratique du Congo. La Régie est placée sous la tutelle de deux ministères : Ministère de l'Energie : tutelle technique et ministère du Portefeuille : tutelle financière. C'est cette dernière loi qui est en vigueur jusqu'aujourd'hui.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.