WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Projet d'amélioration de l'alimentation en eau potable sur le plateau de l'université de Kinshasa

( Télécharger le fichier original )
par Mariama Ahmadou BAH
Université de Kinshasa - Diplôme d'études supérieures spécialisées en aménagement et gestion intégrés des forêts et territoires tropicaux 2011
  

précédent sommaire suivant

II-1.2.3 Climat

D'une manière générale Kinshasa jouit d'un climat de type AW4 dans le système de classification de KÖPPEN, il s'agit d'un climat tropical humide (A) avec une température moyenne diurne du mois le plus froid qui est supérieur à 18°C ; et où la hauteur annuelle des pluies, exprimées en cm, est supérieure à deux fois cette température moyenne augmentée de 14 (AW) ; ce climat connait 4 mois de saison sèche ( AW4).

La Colline du Mont-Amba est caractérisée par un climat chaud et humide avec deux saisons distinctes. La saison pluvieuse allant d'octobre à fin mai et la saison sèche courte de juin à septembre. Les températures présentent une moyenne annuelle de 26°C tandis que les précipitations ont une moyenne annuelle de 1200 à 1545 mm/an (PNUE, 2011).

II-1.2.4 Géologie

Les formations géologiques de la région des collines constituent un ensemble relativement homogène. Ces collines se présentent comme des zones entièrement sableuses. Une couverture de sables fins légèrement argileux, ocre à brunâtre, coiffe leur sommet et couvre d'un manteau continu l'ensemble des versants. Ce sable est facilement mobilisé par l'eau de ruissellement dans la zone dépourvue de végétation CAILLIE (1987).

Le contexte géologique de la région des collines se présente, selon l'échelle stratigraphique, de haut en bas, de la manière suivante :

· Sable limoneux, d'environ 50 m de profondeur ;

· Grès tendre plus ou moins argileux et altéré dit grès tendre du secondaire, d'épaisseur oscillant autour de 40m ;

· Grès rouge feldspathique de l'Inkisi ou grès d'Inkisi d'âge précambrien. KIBAMBE (2003) lors de l'évaluation quantitative de la ressource en eau dans la zone des collines, a montré que la configuration géologique est dominée par trois grandes formations sédimentaires : une couches détritiques à perméabilité primaire de type sable et grès, auxquels s'ajoutent des minces couches imperméables de types argiles, formant les écrans des aquifères. Ceci après exploitation des données sur des coupes log stratigraphiques des forages réalisés dans la zone des collines du Mont-Amba.

Au terme d'une analyse géologique des couches qui passent à travers la plaine pour remonter vers la zone des collines NDEMBO (2009) a indiqué les forages ayant un ancrage dans le substratum.

Le profil géologique (figure N°2) indique les couches qui passent à travers la plaine pour remonter vers la zone des collines et reprend les forages ayants un ancrage dans le substratum

Figure N°2 : Profil Géologique de l'aquifère du Mont-Amba

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy