WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Projet d'amélioration de l'alimentation en eau potable sur le plateau de l'université de Kinshasa

( Télécharger le fichier original )
par Mariama Ahmadou BAH
Université de Kinshasa - Diplôme d'études supérieures spécialisées en aménagement et gestion intégrés des forêts et territoires tropicaux 2011
  

précédent sommaire suivant

Acronyme :

AEP : Adduction d'Eau Potable

CUK : Clinique Universitaire de Kinshasa

CNPP : Centre Neuro-Psycho-pathologique

CHMA : Centre Hospitalier du Mont- Amba

CNAEA : Comité National d'Action de l'Eau et d'Assainissement

CSF : Couvent des Soeurs de la Foie

DIRSAC : Direction des services Académiques

DOE : Direction des OEuvres Estudiantines

ESP : Ecole de Santé Publique

ERAIFT : Ecole Régionale d'Aménagement Intégré des Forêts et Territoires Tropicaux

HCR : Haut Commissariat pour les Réfugiés

GMP : Groupe Motopompe

G E : Groupe Electrogène

IG /ESU : Intendance Générale/ Enseignement Supérieur et Universitaire

ISTM : Institut Supérieur Technique Médical

ITM : Institut Technique Médical

GSMA : Groupe Scolaire Mont-Amba

GPE : Gestion Politique Economique

GWP : Global Water Partnership

OMS : Organisation Mondiale de la santé

PC : Petit Commerce

PR : Population Résident

REGIDESO : Régie de Distribution d'Eau

UNIKIN : Université de Kinshasa

SNEL : Société Nationale d'Electricité

RESUME

L'accès à l'eau potable sur le site universitaire est précaire depuis plus de deux décennies et cela à cause entre autre des multiples difficultés rencontrées par la REGIDESO (société national chargée de la distribution et de la commercialisation de l'eau) dans l'alimentation en eau potable sur l'ensemble du pays et sur la ville de Kinshasa en particulier.

Au niveau de l'université de Kinshasa, cette situation entraine plusieurs conséquences dont la dégradation de la qualité du cadre de vie qui affecte dans une certaine mesure le rendement technique et scientifique attendus tant au niveau des étudiants qu'a celui du personnel administratif, scientifique et académique . La résolution de ce problème passe par plusieurs alternatives dont celle d'implantation des forages et d'un système de distribution d'eau autonome par rapport à la REGIDESO.

L'étude de ce système fait l'objet de la présente recherche qui, dans son introduction générale au chapitre un, circonscrit le problème d'alimentation en eau potable sur le site universitaire, définit quelques concepts clés et donne une synthèse de la revu de la littérature ; décrit le milieu d'étude et donne la méthodologie suivie dans le deuxième chapitre ; analyse et interprète des résultats obtenu dans les enquêtes menées sur le site auprès des différentes acteurs dans le troisième chapitre.

L'analyse du fonctionnement du réseau existant et l'étude d'implantation de quatre( 4) forages dont le débit est estimé à 30m3/h, le fonctionnement des futurs réseaux sectionnés en trois lots dont le lot1 se trouve au clinique universitaire et écoles d'une longueur 3474m, des besoins journaliers de 405m3/j avec un réservoir 846m3 , le lot 2 qui est compté a partir des facultés en passant par l'intendance générale d'une longueur de 6120m, des besoins journalier estimer à 432m3/j d'un réservoir de capacité de 903m3 et le lot 3 pour le plateau des résidents et les homes d'une longueur de 18881m, des besoins en eau estimer à 1698m3/j d'un réservoir de capacité de 3548m3 est faite dans le quatrième chapitre tandis le cinquième chapitre nous donne l'analyse financière et économique du projet ( soit le coût d'investissement total respectivement égale à 699.210 € pour le lot1 ; 743.197 pour le lot 2 et 1.846.324€ pour le lot3 ; pour une durée 25 ans du présent projet, le taux de rentabilité variant de 20% à l'année 1 à 42% à l'année 25 pour le lot 1; 21% à l'année 1 à 48% à l'année 25 pour lot2, 74% à l'année 1 à 161% à l'année 25 pour le lot 3 ;... ), avant la conclusion qui en découle.

La durabilité et la viabilité du projet sont assurées par l'efficacité des diapositifs techniques (entretient des équipements, renouvèlement des infrastructures) et financier ainsi que la permanence du service et la participation active des communautés bénéficiaires.

Mots clés :

Alimentation en eau potable, Approche systémique, Gestion intégrée des ressources en eau, Durabilité et viabilité du système.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut