WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etudes d'avant- projet détaillé de l'aménagement de 390 ha dans le casier de Ke- Macina au profit du village Ziranikoro: études topographiques avec un GPS différentiel Promark 500


par Risley Marius GNASSOUNOU
Ecole nationale d'ingénieurs Abderhamane Baba Touré Mali - Ingénieur de conception en géodésie option topographie 2011
  

précédent sommaire suivant

c) Les principales caractéristiques de ces méthodes et techniques

Le tableau suivant résume les différentes techniques à la disposition de l'utilisateur GPS.

Source : Manuel d'utilisation du PM500

* Le bruit de mesure est de l'ordre de 0,01. A. ** Résultats en temps réel.

*** Résultats en différé.

Tableau 2 : Résumé des différents modes de mesure

Le tableau ci-après ne reprend que les méthodes de traitement différentiel avec traitement de phase. (Tableau 3)

Le mode cinématique est celui choisi pour réaliser l'étude dont le principe est le suivant : un récepteur fixe étant en A, point connu ou inconnu, un récepteur mobile, généralement une antenne montée sur une canne télescopique, est positionné en B proche de A. Après une première phase d'initialisation statique sur un point connu ou inconnu, le récepteur mobile possède suffisamment de données pour résoudre les ambiguïtés et donc calculer sa position en relatif par rapport au récepteur fixe ; pour le calcul final des coordonnées WGS84, il suffit qu'à un moment donné de la chaîne cinématique le récepteur mobile passe sur un point connu, ou qu'un des points A ou B soit connu. Si l'on déplace le récepteur mobile sans couper le contact avec les satellites, les ambiguïtés restent déterminées et les points suivants de la chaîne cinématique seront déterminés quasiment instantanément, le temps de faire au moins une acquisition, soit une époque. Si l'on passe à moins de quatre satellites, il faut reprendre l'initialisation statique et commencer une nouvelle chaîne ; l'opérateur est informé de cette interruption par son terminal de contrôle de l'antenne (message du type : perte de connexion).

THEME : Etudes d'avant-projet-détaillé de l'aménagement de 390 ha dans le casier de ké-macina au profit du village ziranikoro : étude topographique avec un gps différentiel promark 500

 

Plus les satellites sont en nombre important lors de la mesure, mieux sera la précision de la mesure (X, Y, Z). Néanmoins, le nombre de satellite n'est pas le seul paramètre important pour une bonne précision, la géométrie des satellites dans l'espace (PDOP) détermine également le taux de précision de la mesure.

Cette technique est efficace pour effectuer des levers ou de la densification intense sur des superficies de faibles étendues et bien dégagées. On obtient une précision qui est de l'ordre de #177; (1 à 2cm + 1 ppm).

Source : Manuel d'utilisation du PM500

Tableau 3 : Récapitulatif des méthodes et précision d'observation du GPS ProMark 500 d) Les paramètres influençant sur les résultats

Lorsque les conditions d'observation sont bonnes, les autres sources d'erreurs sont classées par ordre d'importance dans le tableau ci-dessous.

26

Projet de Fin d'Etudes - Risley Marius GNASSOUNOU - ENI/ABT - Novembre 2011

THEME : Etudes d'avant-projet-détaillé de l'aménagement de 390 ha dans le casier de ké-macina au profit du village ziranikoro : étude topographique avec un gps différentiel promark 500

 
 

Types d'erreur

Effet de l'erreur

Solutions

Satellite

20 m

10 m
Variable si actif

Différence de phase
Différence de phase
Mesures différentielles

Orbite
Horloge
Selective Avilability
Anti-Spoofing

Propagation

5 à 150 m

Mesures différentielles (double fréquence)

Ionosphère

Troposphère

2 à 20 m

Mesures différentielles

Station

0 à 10 m
0 à 2 m

Différence de phase
Choix du site

Multipath
Hauteur instrumentale

Tableau 4 : Synthèse des erreurs et de leur effet sur la précision 1.3. Exécution du levé d'étude

Un levé topographique est un ensemble de techniques d'observations, de mesures et de calculs permettant de représenter graphiquement une zone avec tous les détails qu'elle comporte.

précédent sommaire suivant