WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etudes d'avant- projet détaillé de l'aménagement de 390 ha dans le casier de Ke- Macina au profit du village Ziranikoro: études topographiques avec un GPS différentiel Promark 500

( Télécharger le fichier original )
par Risley Marius GNASSOUNOU
Ecole nationale d'ingénieurs Abderhamane Baba Touré Mali - Ingénieur de conception en géodésie option topographie 2011
  

précédent sommaire suivant

2.3. Découpage hydraulique du périmètre de Ziranikoro

Le découpage hydraulique consiste à découper la zone d'étude respectivement en secteur, quartiers et enfin en parcelles. Il s'appuiera principalement sur le levé topographique établi au 1/5.000 de la zone du projet tout en suivant le relief et la pente. Le périmètre sera branché sur l'arroseur A8g du Partiteur PM4 du casier de Ké-Macina et drainé par les drains principaux de Kama et du Bas Macina projetés dans les schémas d'aménagement initiaux des années 50.

La première étape consiste au prolongement du sous partiteur PM4-1m. Cela se fait à partir des données topographiques et pédologiques. En effet, le principe de base pour un écoulement gravitaire est que la ligne d'eau du canal domine la parcelle à irriguer. Pour limiter les terrassements, on placera donc les canaux sur les zones hautes. Les cotes TN sont ainsi comprises entre 291.25 et 293.75 m. La pente de la zone en rive gauche du prolongement du sous partiteur PM4-1m est voisine de 70 cm/km et naturellement orientée vers le sud-nord. Sur la rive droite du prolongement du sous partiteur PM4-1m, la pente terrain naturel orientée vers le nord-sud est faible environ 20 cm/km voire inexistante en certaines zones.

Globalement, le partiteur a suivi la ligne de crête, les arroseurs seront perpendiculaires aux courbes de niveaux et comporteront un ou plusieurs biefs, selon la pente du canal. Pour faciliter l'exécution, on minimisera les changements de directions des ouvrages. Il est également important d'éviter les zones de forte perméabilité, comme les zones sableuses3 qui conduiraient à d'importantes pertes par infiltration, et d'opter pour des zones moins perméables, tels que les sols argileux. Le même travail est fait pour les drains. C'est-à-dire qu'ils seront placés dans les zones de basse altitude, chaque drain est plus ou moins parallèle à son canal homonyme.

Les canaux arroseurs peuvent être mono-latéraux ou bilatéraux dans ce sens qu'ils vont irriguer les parcelles d'un seul ou de deux cotés. Ce choix se fait selon la topologie du terrain. Si ce dernier est assez plat, on peut opter pour un arroseur bilatéral, ce qui permet d'optimiser les terrassements par unité de surface cultivée. En revanche, un terrain présentant une pente dans une direction oblige à opter pour un canal mono-latéral.

Généralement, la parcelle d'un exploitant au sein de l'ON représente 2 ha. Pour faciliter la gestion de l'eau, sept parcelles de 2 ha sont regroupées pour former un bloc de 14 ha. Ce bloc de 14 ha est alimenté à partir d'un arroseur. Ce système permet la gestion des tours d'eau. En effet, chaque exploitant s'attribue ainsi une main d'eau durant 24h, un jour dans la semaine.

3 Confère carte pédologique en annexe 4.

40

Projet de Fin d'Etudes - Risley Marius GNASSOUNOU - ENI/ABT - Novembre 2011

THEME : Etudes d'avant-projet-détaillé de l'aménagement de 390 ha dans le casier de ké-macina au profit du village ziranikoro : étude topographique avec un gps différentiel promark 500

 
 

Les blocs délimités par un arroseur et un drain arroseur doivent donc représenter une superficie proche de 14 ha.

Pour ce faire, on trace des lignes parallèles entre elles et perpendiculaires au partiteur, d'une épaisseur d'environ 8.00 m, ce qui correspond à l'emprise du canal (plafond du canal + cavalier de part et d'autre du plafond), que l'on sépare d'une distance d'environ 250 à 300 m pour atteindre la superficie exigée. Les arroseurs commencent au niveau de leur prise dans le partiteur et s'arrêtent 50 m avant le drain partiteur. De même, les drains arroseurs commencent à 50 m du canal partiteur et vont jusqu'au drain partiteur. Les drains arroseurs sont généralement parallèles aux arroseurs. Cela permet d'obtenir des rigoles de même longueur au sein d'un même bloc et de constituer des parcelles de même taille. Chaque arroseur se verra affecter un nom en fonction du côté de sa prise sur le partiteur (droite ou gauche). D'autre part, le point métrique (P.M) de chaque arroseur représente la distance de la prise.

Ce travail a été fait à l'aide du logiciel Mensura dans son module D.A.O. La mise en application de ces principes a permis d'établir le réseau d'irrigation et de drainage (figure 13) dont la superficie nette est de 377 ha.

THEME : Etudes d'avant-projet-détaillé de l'aménagement de 390 ha dans le casier de ké-macina au profit du village ziranikoro : étude topographique avec un gps différentiel promark 500

 

Figure 13: Tracé en plan du réseau d'irrigation

42

Projet de Fin d'Etudes - Risley Marius GNASSOUNOU - ENI/ABT - Novembre 2011

THEME : Etudes d'avant-projet-détaillé de l'aménagement de 390 ha dans le casier de ké-macina au profit du village ziranikoro : étude topographique avec un gps différentiel promark 500

 
 

précédent sommaire suivant