WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'étude de la niche écologique de la Cigogne blanche Ciconia ciconia L. , 1758 (Aves, Ciconiidae ) et du Héron garde- boeufs Bubulcus ibis L. , 1758 (Aves, Ardeidae ) dans la région de Batna


par Naoual BOUKHTACHE
Université El Hadj Lakhdar Batna Algérie - Magister en agronomie 2008
  

précédent sommaire suivant

7.1.2- Pluviométrie

La répartition spatiale de la pluviométrie moyenne annuelle varie selon plusieurs paramètres locaux caractéristiques de chaque région dont l'altitude, l'exposition et l'orientation jouent le rôle principal. Ainsi, pour la région de Batna, la répartition des pluies sur les différents mois varie en général dans les trois grands bassins versants considérés (ANONYME, 2005).

Les données pluviométriques de la région de Batna durant les périodes 1913-1938 et 1980-2006 sont mentionnées dans le Tableau VI.

Pour la pluie, SELTZER (1946) a pris comme point de départ de l'année le premier septembre et non le premier janvier, et la période de 25 ans s'étend de septembre 1913 à août 1938.

Tableau VI- Précipitations moyennes mensuelles de la région de Batna durant les périodes allant de 1913 à 1938 et de 1980 à 2006 (M : moyenne mensuelle des précipitations).

Mois

Jan.

Fév.

Mars

Avr.

Mai

Juin

Juil.

Août

Sep.

Oct.

Nov.

Déc.

Total

M

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

1913-1938

40

30

43

28

39

23

7

20

21

29

36

30

346

M

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

1980-2006

29,6

26,3

34

31,9

38,3

18,2

8,4

18,6

36,9

24,9

29,4

34,3

330,8

(SELTZER, 1946 ; Station météorologique d'Ain Skhouna).

La comparaison des données des précipitations montre qu'elles ne sont pas réparties d'une manière homogène sur les différents mois et sur les deux périodes prises en considération.

Pendant la période allant de 1913 à 1938, mars et janvier sont les mois les plus pluvieux, avec respectivement 43 mm et 40 mm, alors que pour la période 1980-2006 on note un maximum de pluies durant les mois de mai et septembre, avec respectivement 38,3 mm et 36,9 mm. Par ailleurs, juillet reste le mois qui reçoit le minimum de précipitations pour les deux périodes.

La remarque la plus importante dans cette comparaison c'est la différence dans le total des précipitations des deux périodes. La période 1913-1938 est plus arrosée avec une différence de 15,2 mm. Ce qui dénote d'une baisse de précipitations au cours des dernières décennies.

7.1.3- Humidité relative de l'air

L'humidité relative de l'air indique que l'état de l'atmosphère est plus ou mois proche de la condensation ; c'est à la valeur de l'humidité relative que correspond la sensation d'humidité ou de sécheresse de l'air (SELTZER, 1946).

Les données caractérisant l'humidité relative de l'air de la région de Batna au cours de la période allant de 1995 à 2006 sont reportées sur le Tableau VII.

Tableau VII- Humidité relative de la région de Batna au cours de la période 1995-2006 (HR : Humidité relative de l'air).

Mois

Jan.

Fév.

Mars

Avr.

Mai

Juin

Juil.

Août

Sep.

Oct.

Nov.

Déc.

HR%

74,08

68,08

55,92

53,5

49,08

42,08

34,91

39,00

51,66

55,75

61,25

74,58

(Station météorologique d'Ain Skhouna)

Nous signalons une humidité relative haute durant les mois de décembre et de janvier avec respectivement 74,58 % et 74,08 % et une humidité relative basse durant le mois le plus chaud, juillet, avec 34,91 %.

Les températures moyennes de la région de Batna, ainsi que le gradient thermique correspondent aux climats secs notamment pour les basses altitudes. Une confirmation de cette caractéristique est fournie par les données de l'humidité relative qui dépasse 60 % pendant 4 mois seulement, alors que les températures accusent une forte amplitude thermique annuelle, saisonnière et journalière pour la période chaude, soulignant de ce fait, la continentalité de la région.

précédent sommaire suivant