WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'étude de la niche écologique de la Cigogne blanche Ciconia ciconia L. , 1758 (Aves, Ciconiidae ) et du Héron garde- boeufs Bubulcus ibis L. , 1758 (Aves, Ardeidae ) dans la région de Batna


par Naoual BOUKHTACHE
Université El Hadj Lakhdar Batna Algérie - Magister en agronomie 2008
  

précédent sommaire suivant

7.2- Synthèse climatique

7.2.1- Diagramme ombrothermique de GAUSSEN

Le diagramme ombrothermique de GAUSSEN permet de déterminer les périodes sèches et humides de n'importe quelle région à partir de l'exploitation des données des précipitations mensuelles et des températures moyennes mensuelles (DAJOZ, 2003).

D'après FRONTIER et al. (2004), les diagrammes ombrothermiques de GAUSSEN sont constitués en portant en abscisses les mois et en ordonnées, à la fois, les températures moyennes mensuelles en (°C) et les précipitations mensuelles en (mm). L'échelle adoptée pour les pluies est double de celle adoptée pour les températures dans les unités choisies. Un mois est réputé «sec» si les précipitations sont inférieures à 2 fois la température moyenne, et réputé «humide» dans le cas contraire (FRONTIER et al., 2004).

Pour localiser les périodes humides et sèches de la région de Batna, nous avons tracé deux diagrammes ombrothermiques pour les périodes allant de 1913-1938 et 1980-2006 (Fig. 8).

- A partir de ces diagrammes nous pouvons faire les observations suivantes :

Chapitre II- Cadre d'étude

(A)

Température
(°C)

30

Pluviométrie 60 (mm)

50 40 30 20 10 0

25

20

15

10

5

0

I II III IV V VI VII VIII IX X XI XII

Mois

Pluviométrie
(mm)

I II III IV V VI VII VIII IX X XI XII

(B)

Température (°C) 30

25 20 15 10 5 0

 

60 50 40 30 20 10 0

Mois

Température (°C) Pluviométrie (mm)

 

Période humide

 

Période sèche

Figure 8- Diagrammes ombrothermiques de GAUSSEN de la région de Batna pendant
les périodes allant de 1913-1938 (A) et 1980-2006 (B).

Le diagramme ombrothermique de la région de Batna pour la période allant de 1913 à 1938 fait apparaître deux périodes bien distinctes, l'une sèche et chaude s'étalant sur 5 mois, depuis juin jusqu'à octobre, et l'autre humide et froide allant de novembre jusqu'à mai.

Concernant la période récente, allant de 1980 à 2006, nous observons également les mêmes périodes, l'une sèche et chaude et l'autre humide et froide. La période sèche et chaude s'étale sur 5 mois, allant de juin jusqu'à octobre, alors que la période humide et froide s'étale sur les mois allant de novembre jusqu'à mai.

7.2.2- Climagramme d'EMBERGER

Le système d'EMBERGER permet la classification des différents climats méditerranéens (DAJOZ, 1985-2003). Cette classification fait intervenir deux facteurs essentiels, d'une part la sécheresse représentée par le quotient pluviothermique Q en ordonnées et d'autre part la moyenne des températures minimales du mois le plus froid en abscisses. Il est défini par la formule simplifiée suivante (STEWARTE, 1969) :

Q = 3,43

P

M m

-

P : pluviométrie annuelle en mm.

M : température moyenne maximale du mois le plus chaud en °C. m : température moyenne minimale du mois le plus froid en °C.

Le quotient pluviothermique est d'autant plus élevé que le climat est plus humide (DAJOZ, 1985). FAURIE et al. (1998-2003) avancent que cet indice n'est vraiment établi que pour la région méditerranéenne et qu'en fonction de la valeur de ce coefficient on distingue les zones suivantes :

- humides pour Q > 100 ;

- tempérées pour 100 > Q > 50 ; - semi-arides pour 50 > Q > 25 ; - arides pour 25 > Q > 10 ;

- désertiques pour Q < 10.

Afin de déterminer l'étage bioclimatique de la région de Batna et la situer dans le climagramme d'EMBERGER, nous avons calculé le quotient pluviothermique Q avec des données climatiques calculées sur deux périodes, de 25 ans Q1 (1913-1938) et de 27 ans Q2 (1980-2006).

346

Q1 = 3,43 = 35,62

3 3,44 0,1 3

-

3 3 0,8

Q2 = 3,43 = 34,38

3 3,3 0,3

-

Malgré la différence de 1,24 entre Q1 et Q2, la région de Batna est toujours classée dans l'étage bioclimatique semi-aride à hiver frais (moyenne des températures minimales du mois le plus froid janvier, est de 0,3 °C pour la période 1913-1937 et 0,13 °C pour la période 1980- 2006).

En conclusion, nous pouvons dire que, le climat de la région de Batna est de type semi-aride à hiver frais pour toutes les cuvettes et reliefs, à l'exception de la zone des hautes plaines de l'Est qui sont plus ou moins exposées au nord, alors qu'il est sub-humide à hiver frais, grâce à l'avancée de l'imposant massif des Aurès (ANONYME, 2005).

Selon HUNTLEY et al. (2006), les changements climatiques potentiels sont donc une cause pour une inquiétude considérable quant à leur impact sur la biodiversité.

Les oiseaux, avec les autres organismes, sont supposés répondre aux changements climatiques de l'une des deux manières : ils peuvent faire des adaptations aux nouvelles conditions de vie, ou ils ont une réponse spatiale en ajustant leur distribution géographique. L'espèce incapable d'accomplir une réponse suffisante par l'un ou l'autre mécanisme ou par les deux sera à risque d'extinction (HUNTLEY et al., 2006).

Ces auteurs rajoutent que sans mise en oeuvre de nouvelles mesures de conservation, ces impacts seront sévères et vraisemblablement aggravés par les changements de la répartition des terres associée à la fragmentation de l'habitat.

précédent sommaire suivant