WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'étude de la niche écologique de la Cigogne blanche Ciconia ciconia L. , 1758 (Aves, Ciconiidae ) et du Héron garde- boeufs Bubulcus ibis L. , 1758 (Aves, Ardeidae ) dans la région de Batna


par Naoual BOUKHTACHE
Université El Hadj Lakhdar Batna Algérie - Magister en agronomie 2008
  

précédent sommaire suivant

Partie II : Présentation générale de la Cigogne blanche (Ciconia ciconia) 1- Nomenclature

Actuellement et dans toute son aire de répartition, on entend parler de la Cigogne blanche sous différents noms vernaculaires. Sur le Tableau I ci-après, nous retiendrons ceux cités par THOMAS et al. (1975), BOLOGNA (1980) et PETERSON et al. (1997- 2006).

Tableau I- Noms vernaculaires donnés à la Cigogne blanche dans plusieurs langues.

Pays (langue)

Nomenclature

Pays (langue)

Nomenclature

Anglais

White stork

Roumain

Barzã albã

Français

Cigogne blanche

Italien

Cigogna bianca

Allemand

Weiâstorch, Weiss-storch

Portugais

Cegonha branca

Espagnol

Cigüeña comùn

Turc

Leklek, Bu-Laqlaq

Norvégien

Hvit stork

Hindou

Laglag, Haji Lag-lag

Hollandais

Ooievar

Hongrois

Fehér golya

Suédois

Vit stork

Polonais

Bocian bialy

Danois

Hvid stark

Grecque

Pelargos

Tchécoslovaque

Cápa bily

Russe

Bely Aist

Yougoslave

Roda bijela

Afrikans

Homerkop

D'après ETCHECOPAR et HÜE (1964) la Cigogne blanche est appelée encore dans les régions Nord de l'Afrique :

-Arabe parlé (Algérie, Maroc, Tunisie, et régions septentrionales de la Mauritanie et du Sahara Occidental) : Bellaredj, Berraredj et Hadj-Kacem.

-Berbère (Kabylie, Gourara et Aurès) : Bellaredj.

-Libye, Egypte et Soudan septentrional : Laklak et Hadj laklak. 2- Systématique et sous espèces

2.1- Systématique

GEROUDET (1978), SCHIERER (1981), DARLEY (1985), CREUTZ (1988) BOCK (1994), MAHLER et WEICK (1994) et WHITFIELD et WALKER (1999) classent la Cigogne blanche dans les taxons suivants :

Règne : Animalia

Sous règne : Metazoa

Super embranchement : Cordata

Embranchement : Vertebrata

Sous embranchement : Gnatostomata

Super classe : Tetrapoda

Classe : Aves

Sous classe : Carinates

Ordre : Ciconiiformes

Famille : Ciconiidae

Genre : Ciconia

Espèce : Ciconia ciconia L., 1758

Synonyme : Ciconia alba Bechstei

2.2- Sous espèces de C. ciconia et leur distribution

Il existe actuellement dans le monde trois sous-espèces de la Cigogne blanche (CRAMP et SIMMONS, 1977 ; COULTER et al., 1991) :

- Ciconia ciconia ciconia Linné, 1758 : niche dans une partie de l'Asie mineure, en Europe centrale (Autriche, Bulgarie, Portugal), en Afrique du Nord (du Maroc à la Tunisie), en Afrique du Sud (province du Cap). Rencontrée en Afrique de l'Ouest tous les mois de l'année sauf au mois de juin (DEKEYSER et DERIVOT, 1966).

- Ciconia ciconia asiatica Severtzov, 1872 : son aire de reproduction se situe en Asie centrale et niche donc au Turkestan, l'ancienne URSS, Ouzbékistan, Tadjikistan et à l'extrême ouest de Sin-Kiang en Chine : 59° et 79° E, 38° et 43° N (CREUTZ, 1988).

- Ciconia ciconia boyciana Swinhowe, 1873 : considérée souvent comme une espèce propre, nidifie en Asie Orientale, de l'Ussuri à la Corée et au Japon (COULTER et al., 1991).

D'après LOWE (1994), la Cigogne orientale Ciconia boyciana figure sur la liste des oiseaux menacés dressée par le CIPO (Conseil International de la Protection des Oiseaux).

précédent sommaire suivant