WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'étude de la niche écologique de la Cigogne blanche Ciconia ciconia L. , 1758 (Aves, Ciconiidae ) et du Héron garde- boeufs Bubulcus ibis L. , 1758 (Aves, Ardeidae ) dans la région de Batna


par Naoual BOUKHTACHE
Université El Hadj Lakhdar Batna Algérie - Magister en agronomie 2008
  

précédent sommaire suivant

1.3- Historique et état actuel des populations du Héron garde-boeufs dans la région de Batna

La synthèse des résultats de l'enquête réalisée dans plusieurs localités de la région de Batna est établie comme suit :

> Année de première observation et dénomination de l'espèce

37 % de réponses obtenues signalent l'espèce depuis l'an 2005, 32,6 % depuis l'an 2004, 15,2 % depuis l'an 2002, 13 % depuis l'an 2003 et 2,2 % de réponses depuis l'an 1997.

Pour son appellation, 85,7 % des réponses rapportent qu'il n'a pas d'appellation locale bien connue (en arabe ou en chouia), 6,1 % de personnes signalent l'appellation de « Djaj El Ma » ou « poule d'eau », 4,1 % de personnes donnent l'appellation de « Farkh Labhar » ou « oiseau de la mer » et 4,1 % donnent l'appellation d'« Aigrettes ».

> Statut phénologique

Concernant le statut phénologique de l'espèce dans la région de Batna, 64,4 % de personnes indiquent que c'est une espèce sédentaire, observée durant toutes les saisons de l'année, et 35,6 % de réponses signalent avec précision que c'est une espèce nicheuse.

> Milieux d'alimentation

Les principaux milieux d'alimentation cités par les différentes personnes questionnées sont : les labours, les parcours, les prairies, les milieux cultivés, les dépôts d'aviculteurs, les eaux usées et les décharges publiques comme celle d'Ain Touta. Les milieux aquatiques fréquentés sont représentés par des barrages et des retenues d'eau comme ceux : de Timgad, la retenue collinaire d'Ain Touta, le barrage d'El Ataouta à Barika et Sebkha de Medoukel, la retenue de Seggana nommée « Khalij Sakhri », et près des forages comme à Zana El Beida et à Sefian.

60 % des réponses obtenues rapportent la présence de l'eau dans les milieux d'alimentation, 26 % notent la présence du bétail, surtout les bovins et les ovins et 18 % de réponses mentionnent la présence d'engins agricoles tels les tracteurs.

> Répartition des dortoirs et des colonies

L'enquête menée dans la région de Batna nous a révélé l'existence de 16 dortoirs et de 10 colonies de nidification. La répartition des différents dortoirs et colonies sur le territoire de la wilaya de Batna est reportée sur le Tableau IX.

Tableau IX- Localisation et année de première implantation des colonies de nidification et des dortoirs de B. ibis dans le territoire de la wilaya de Batna.

Localité

Daïra

Nombre
de
colonies

Nombre
de
dortoirs

Type du support

Année
d'installation

Ain Touta

Ain Touta
(35° 22' N, 5° 53' E)

1

1

Pinus halepensis

1995

Ras Layoun

Ras Layoun
(35° 40' N, 5° 39' E)

1

1

Phragmites communus

2000

Merouana

Merouana
(35° 37' N, 5° 54' E)

1

1

Pinus halepensis et
Cupressus sempervirens

2002

El Madher

El Madher
(35° 37' N, 6° 21' E)

2

2

Pinus halepensis et
Cupressus sempervirens

2002

Tazoult

Tazoult
(35° 29' N, 6° 15' E)

1

1

Pinus halepensis

2002

N'Gaous

N'Gaous
(35° 33' N, 5° 36' E)

1

1

Pinus halepensis et
Platanus orientalis

2003

Djerma

El Madher
(35° 37' N, 6° 21' E)

-

1

Cupressus sempervirens

2004

Ain Djasser

Ain Djasser
(35° 51' N, 6° 00' E)

2

2

Asphodilus sp. et une
veille bâtisse

2004

Bitam

Barika
(35° 25' N, 5° 22' E)

-

1

Pinus halepensis

2004

Ouled Aich

Barika
(35° 25' N, 5° 22' E)

-

1

Eucalyptus sp.

2004

Ain Dfila

Barika
(35° 25' N, 5° 22' E)

-

1

-

2004

Marcouna

Tazoult
(35° 29' N, 6° 15' E)

1

-

Pinus halepensis

2005

Zana El Beida

Seriana
(35° 41' N, 6° 11' E)

-

1

Cupressus sempervirens

2005

Sefian

N'Gaous
(35° 33' N, 5° 36' E)

-

1

Eucalyptus sp.

2005

Boumagueur

N'Gaous
(35° 33' N, 5° 36 E)

-

1

Cupressus sempervirens

2005

> Intérêt de l'espèce et relation Homme-oiseau

Concernant, l'utilité ou la nuisance du héron garde-boeufs, 48,8 % de réponses rapportent que l`espèce n'est considérée ni utile ni nuisible ; 26,8 % de personnes interrogés pensent qu'il est plutôt utile pour l'agriculture parce qu'il consomme les vers de terre et les

insectes nuisibles, et 24,4 % rapportent que l'espèce est nuisible à cause des fientes et du bruit qu'il émet au niveau des dortoirs et des colonies.

Toutes les personnes interrogées (100 % de réponses) rapportent que le Héron gardeboeufs n'est pas dissuadé ni chassé ou consommé dans la région de Batna.

précédent sommaire suivant