WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'étude de la niche écologique de la Cigogne blanche Ciconia ciconia L. , 1758 (Aves, Ciconiidae ) et du Héron garde- boeufs Bubulcus ibis L. , 1758 (Aves, Ardeidae ) dans la région de Batna


par Naoual BOUKHTACHE
Université El Hadj Lakhdar Batna Algérie - Magister en agronomie 2008
  

précédent sommaire suivant

4.4- Diversité et équirépartition des peuplements de proies

Les paramètres de diversité de la composition du régime alimentaire des deux espèces étudiées, pris d'une manière globale et en période de reproduction, sont consignés dans le Tableau XXIII.

La richesse totale est plus élevée au mois de mars pour la cigogne avec 67 espèces et au mois de juin pour le garde-boeufs avec 80 espèces. Parallèlement, les taux les plus élevés de richesse moyenne sont également notés pendant ces deux mois (Tab. XXIII).

Tableau XXIII- Variation mensuelle des paramètres de diversité calculés pour la composition du régime alimentaire de C. ciconia et B. ibis.

Espèces

Paramètres de diversité

Période de reproduction

Analyse
globale

mars

avril

mai

juin

juillet

Ciconia
ciconia

Richesse totale (S)

67

55

46

43

41

79

Richesse moyenne (Sm)

3,4

3,4

3,3

2,7

2,3

0,8

Indice de SHANNON (H')

3,9

4,3

3,8

3,3

2,7

3,7

Indice d'équitabilité (E)

0,6

0,7

0,7

0,6

0,5

0,6

Bubulcus ibis

Richesse totale (S)

64

61

58

80

62

134

Richesse moyenne (Sm)

6,4

6,1

5,8

8,0

6,2

1,2

Indice de SHANNON (H')

3,9

5,1

4,8

5,2

4,7

5,2

Indice d'équitabilité (E)

0,7

0,9

0,8

0,8

0,8

0,7

L'indice de SHANNON s'élève à 4,3 bits chez la Cigogne blanche au mois d'avril et à 5,2 bits chez le Héron garde-boeufs au mois de juin (Tab. XXIII).

L'équirépartition des différentes catégories de proies consommées enregistre pendant la période de reproduction des valeurs un peu plus élevées chez le garde-boeufs avec 0,9 au mois d'avril, que chez la Cigogne avec 0,7 aux mois d'avril et de mai, et des valeurs respectivement de 0,7 et 0,6 en analyse totale reflétant ainsi une plus forte équirépartition des proies consommées par B. ibis qui sont aussi plus diversifiées que celles consommées par C. ciconia (Tab. XXIII).

Dans l'ensemble, la composition du régime alimentaire est plus équilibrée chez le Héron garde-boeufs que chez la Cigogne blanche.

4.5- Similitude des proies consommées par les deux échassiers

4.5.1- Similitude des proies consommées par C. ciconia entre les deux zones d'étude

Le nombre d'espèces recensées dans le régime alimentaire de la Cigogne blanche dans la zone d'El Madher est de 78 espèces, alors qu'à Merouana, il est de 49 espèces. Le nombre d'espèces recensées simultanément (dans les deux zones) est de 48 espèces.

De ce fait, l'indice de SORENSON calculé entre les deux zones est de 75,59 ce qui signifie qu'il existe une grande similitude entre les deux zones d'étude.

précédent sommaire suivant