WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pour quelle(s ) histoire(s ) d'être(s ) ? Associations 1901, inter relations personnelles et interactions sociales, un art de faire

( Télécharger le fichier original )
par Jean- Marc Soulairol
Université Lumière Lyon 2  - Diplôme des hautes études des pratiques sociales D. H. E. P. S.  2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.1 Ce qui a joué : Caractéristiques d'engagements

Nous nous intéressons, dans ce premier chapitre, au collectif, à l'ensemble des adhérents caractérisés par leurs différences (leur histoire, leurs origines, leurs opinions, ...) mais aussi à leur unité sur des points précis (circonstances et motifs d'adhésions, ...). Ce sont ces principales caractéristiques que nous cherchons à mettre en évidence. De plus, par cette connaissance descriptive, nous tentons d'établir un lien (des liens) entre l'engagement et des faits. Nous l'utiliserons (les utiliserons), ensuite dans nos interprétations, comme un facteur d'influence dans les processus sociaux et l'établissement des interrelations sociales. Au préalable, nous allons essayer de mesurer le degré de "socialisation" du membre avant son adhésion. C'est-à-dire le rapport qu'il y a entre l'engagement à un projet et l'âge du membre ; entre l'engagement à un projet et sa situation familiale ; etc. L'objectif est de faire émerger les dynamiques d'engagements du groupe d'interviewés.

2.1.1 Du quantitatif au qualitatif : à la découverte de l'engagement

Pour introduire cette découverte de l'engagement du membre commençons par revenir sur la figure précédente250(*), celle qui présentait notre échantillon. Nous avions relevé qu'il y avait plus de participations que de membres interviewés nous faisant commenter qu'il y en avait qui participaient à plus d'une branche. Ainsi, ceux qui participent à plus d'une branche sont principalement :

û les célibataires, puisque nous notons quatre participations pour trois interviews,

û les couples sans enfant (cinq participations pour trois interviews).251(*)

Ceci constituant la première caractéristique d'engagement relevée, c'est-à-dire que certains membres participent à deux branches au moins.

Le graphique en secteurs de droite de cette même figure, nous informe de l'existence de trois fois plus d'hommes que de femmes (77% - 23%). De même, nous pouvons constater qu'il y a une nette prédominance des situations familiales sans enfant (deux fois plus, au moins) que nous globaliserons de la manière suivante :

Situations sans enfant (couples et célibataires) 69%

Situations avec enfant(s) (famille et monoparent) 31%

Pour conclure avec certitude que les membres sans charge familiale participent plus que ceux avec des enfants. Nous aurions souhaité obtenir des statistiques sur l'ensemble de l'association. Malheureusement nous n'en disposons pas252(*).

Mais quelle influence a la situation familiale du membre sur sa participation ? Avec le graphe en barres suivant, nous pouvons déterminer une correspondance : plus le membre est libre de charge familiale, plus il participe aux activités de l'association. Ce qui correspond à ce qu'il est possible de constater à l'échelle de l'association.

Répartition des branches par la situation familiale des membres

Il est, en effet, possible de remarquer que les "célibataires" et les "couples sans enfant" participent le plus aux activités de l'association (9/13). Alors que les membres qui ont à charge des enfants (famille ou monoparent) participent moins (2/13) ou plus du tout (2/13 également). Ainsi, la situation familiale du membre influerait sur ses choix d'activités au sein de l'association. En clair, sur 13 participations nous trouvons :

11 participations dont 9 concernent les couples sans enfant et les célibataires

et 2 seulement, les familles avec enfant(s) et les monoparents253(*).

Il semblerait qu'il existe un lien entre le choix de participation du membre à une branche et le type de projet mené par cette branche. En effet, nous pouvons constater, dans le graphe suivant, que les activités purement informatiques, comme Internet (Comnet) génèrent seulement un tiers des participations par rapport aux autres projets non informatiques (4 pour 7 = 36%)254(*).

Répartition des branches par le nombre de participants

Enfin, l'âge du membre semble, aussi, influer sur son engagement. Si nous considérons, pour l'exemple, la branche qui dispose du "plus jeune âge" (moyenne de 37 ans) et celle qui dispose de la "plus élevée" (moyenne de 56 ans), l'écart est de 19 ans. Le graphique en barre "répartition des branches par âges" ci-après, non seulement indique cet écart, mais nous permet de visualiser la ventilation des âges moyens par rapport aux activités : 37 pour Comnet, 49 pour le CEB, 38 pour les autres branches et 56 ans pour un engagement hors projet255(*).

Ainsi, nous constatons que plus l'âge est avancé plus les participations semblent s'orienter vers le fonctionnement général de l'association et les activités non informatiques. Il apparaît qu'en fonction de l'âge du membre, le choix de l'activité varie.

En résumé, les caractéristiques d'engagements jusqu'à présent relevées peuvent être formulées ainsi :

1) Les membres sans enfant participent quantitativement plus et plus facilement à plusieurs activités.

2) Les projets non TIC attirent trois fois plus d'adhérents.

3) L'âge détermine le choix de l'activité par le membre.

* 250 Voir tableau p. 70.

* 251 Nous avons cherché à étayer le propos à partir des questionnaires. Nous avons construit un tableau identique qu'il est possible de consulter à la fin de l'annexe 3. Là aussi, les membres qui participent à plus d'une branche sont les célibataires, puisque nous obtenons un total de quatorze participations pour douze réponses seulement et des couples sans enfant, puisque nous dénombrons huit participations pour cinq réponses. Un seul adhérent "famille avec enfant(s)" participe à plus d'une activité (huit participations pour sept réponses).

* 252 Cependant, nous disposons des résultats des questionnaires qui nous indiquent de la même répartition des participations par situation familiale : 68% - 32% (voir fin de l'annexe 3).

* 253 Si nous croisons avec notre questionnaire. Sur 28 réponses nous comptons 30 participations dont 22 concernent les couples et concubins et les célibataires et 8 seulement les familles avec enfant(s) et les monoparents.

* 254 Nous avons pu constater les mêmes résultats au questionnaire (Item n°10 : Au Club, vous participez à...:à peine un tiers : 8 pour 22 = 27%. Voir annexe 3).

* 255 Croisons avec les réponses du questionnaire : L'écart de la branche "plus jeune âge" (moyenne de 39 ans) et celle de "la plus élevée" (moyenne de 52 ans) est de 13 ans. La ventilation des âges moyens par rapport aux activités est de : 39 ans pour Comnet (Internet), 52 ans pour le CEB (finance), 41 ans pour les autres branches et 47 ans pour un engagement hors projet.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net