WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pour quelle(s ) histoire(s ) d'être(s ) ? Associations 1901, inter relations personnelles et interactions sociales, un art de faire

( Télécharger le fichier original )
par Jean- Marc Soulairol
Université Lumière Lyon 2  - Diplôme des hautes études des pratiques sociales D. H. E. P. S.  2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.1.2 Aspirations de l'adhérent : trois notions successives ?

Pour décrire ces trois notions de désir, espoir et espérance, nous allons nous appuyer sur trois situations mises en évidence dans les entretiens. Chacune rendant compte de chacune des notions. Sachant qu'une notion doit pouvoir s'identifier indépendamment de l'exemple nous établirons une définition de chacune d'entre elles à la fin de chacune des sections et un récapitulatif les reliant à la fin du chapitre.

3.1.2.1 Les désirs : une raison du bien-être

Pour Chombart de Lauwe, « des objets [...] peuvent prendre une importance telle que leur absence déclenche des gestes de désespoir ou fasse naître une attitude de désespérance. »381(*) La branche CAO382(*) à laquelle appartient le couple interviewé383(*) en est un exemple significatif.

Cette branche n'existait pas ; l'idée est venue aux Pilotes (le couple entendu en interview) de partager leur passion personnelle : faire des cartes de visite.384(*) En réalité, ils avaient le désir de partager une passion mais l'espoir que d'autres la partageraient. A la création, tous les espoirs étaient permis ; rapidement une équipe de cinq membres s'était constituée. La création du logo de la branche devait être « le point de départ » afin « d'exister physiquement ». Chacun était « motivé et plein d'idées ». Mais, « très vite on s'est retrouvé à trois puis, peu de temps après, à deux. », c'est-à-dire, le couple-Pilote. Par la suite, piloter cette branche est devenue pour eux une obligation engendrant une « lassitude ».385(*) L'enchaînement des faits dans le temps ont abouti à l'expression de regrets, remords et reproches caractérisant leur déception de n'avoir pas pu échanger, communiquer avec les autres membres qui manifestement avaient d'autres désirs.386(*)

En clair, pour le couple-Pilote de ce micro-groupe, le désir de réaliser des cartes de visites était exercé en fonction d'une représentation globale axée sur l'utilisation du monde informatique (image avant gardiste, de prestige). Mais à cela s'impose des motivations plus profondes ; celles liées à un désir plus lointain de rencontrer d'autres adhérents et d'échanger avec eux sur leur passion personnelle. Il est aisé de constater que les propos sur leurs aspirations révèlent des besoins de communication, de reconnaissance, d'appartenance. Si nous prenons en considération que les faits se sont déroulés sans qu'ils puissent satisfaire ces désirs nous pouvons supposer que cela a engendré le délitement de la branche. Ce qui voudrait dire qu'il n'y a pas eu de réponse au moins égale au niveau d'aspiration des membres. C'est-à-dire, au niveau d'accomplissement que l'adhérent attendait ; pour mieux l'exprimer, espérait atteindre. Au fond, le couple-Pilote avait besoin d'attachement, d'affection, d'amitié pour s'affirmer alors que sa compétence et la fonction qu'il occupe, celle de pilote de branche, auraient dû le rendre indépendant de ces besoins. En somme, le couple part de ses manques pour exprimer une faiblesse, une dépendance aux autres. Autrement dit, exprimer une rupture de solidarité humaine et de besoins sociaux, ici, de reconnaissance et d'appartenance.

Dès lors, cet enchaînement de faits rend possible l'interprétation suivante : le désir d'être reconnu et d'appartenir à un groupe peuvent être tels que leur insuffisance, voire leur carence, entraînent inévitablement des réactions d'angoisses et de désespoirs conduisant à des attitudes de lassitude, d'abandon. Le regard de l'autre et son écho espéré positif est donc capital. Ainsi, le besoin ne crée pas toujours le désir, le sens du rapport peut être inversé, c'est-à-dire le désir crée le besoin « car le désir a sa source, non seulement dans les pulsions internes, mais dans les sollicitations des images, des représentations. »387(*) Donc, le désir, bien que partant d'images floues, est une mobilisation de l'individu pour obtenir quelque chose qu'il ne possède pas. Par extension de l'idée : le conserver et le développer s'il le possède déjà. Mais, si cette première notion souligne, dans cette branche, des déceptions, c'est-à-dire des besoins innassouvis, des aspirations irréalisées engendrant un abandon, à l'inverse, la branche CEB388(*) est un bel exemple à la fois de réalisation des aspirations et de cohésion.

* 381 Chombart de Lauwe, Pour une sociologie ..., ib., p.36.

* 382 CAO : Conception Assistée par Ordinateur. Au moment où nous avons interviewé le couple (entretien n°4), Pilote de la branche, la branche était en sommeil.

* 383 Annexe 9, entretien n°4.

* 384 Annexe 9, entretien n°4, l.293. Nous rappelons que ces adhérents (le couple) ont rejoint l'association pour pratiquer l'informatique qu'ils ne connaissaient pas. Mais aussi pour élargir des liens sociaux : discuter avec un collègue de travail, faire une activité à deux (en couple), être reconnu (« sur le même piédestal »), etc. (Cf. l'enquête).

* 385 Annexe 9, entretien n°4, l.344-432.

* 386 Annexe 9, entretien n°4, l.396-411.

* 387 Chombart de Lauwe, Pour une sociologie..., ib., p.65.

* 388 CEB : Comprendre l'Economie et la Bourse. Au moment de l'enquête nous avons pu interviewer quatre membres de cette branche : entretiens n°5, 6, 7 et 9.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net