WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pour quelle(s ) histoire(s ) d'être(s ) ? Associations 1901, inter relations personnelles et interactions sociales, un art de faire

( Télécharger le fichier original )
par Jean- Marc Soulairol
Université Lumière Lyon 2  - Diplôme des hautes études des pratiques sociales D. H. E. P. S.  2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.2.1.2 L'association et la branche ; trois configurations

Nous retenons des entretiens que l'interdépendance des adhérents n'est pas forcément connue par eux422(*) (ceux-ci peuvent même ne jamais se rencontrer) tout en produisant des effets les uns sur les autres par l'inscription dans une même configuration. Tel est, par exemple, l'interdépendance entre la branche Formation (Ifac) et l'association en tant que club informatique (LDM). Ifac utilisant le matériel informatique pour dispenser ses formations ; lequel matériel est paramétré et tenu en fonctionnement par une autre branche, LDM, chargée de la maintenance. Inversement, les fonds récoltés par les formations permettent de nouveaux achats de matériels qui seront gérés par la branche LDM. Les membres de chacune de ces deux branches ne se rencontrant quasiment jamais423(*). Cela signifie qu'il y a une influence réciproque entre les logiques dominantes des branches et les actions des membres, ces derniers sont dépendants de l'ensemble de l'association, mais peuvent y exercer à leur tour une certaine influence. Cette inclusion des membres dans le développement des branches se situe sur au moins deux plans qu'il faut théoriquement distinguer bien qu'ils soient dans les faits réunis : leur dépendance à l'égard de l'ensemble de l'association d'une part, et à l'égard de tel projet particulier de branche, de l'autre. La première dépendance peut s'interpréter à un niveau macro-social. Le bon fonctionnement du matériel pour former, dans notre exemple. Sur la même idée, certains mécanismes tentent de réguler la relation générale entre les différents micro-groupes et avec l'association en général : réunions inter-branches, bulletin d'information (appelé Bulletin Membre), animations extérieures, par exemples.

La deuxième dépendance est micro-sociale. Elle aborde les micro-groupes dans leur autonomie (le micro-groupe dans des développements de projets spécifiques comme Echap, branche Littérature, par exemples). Cela nous amène à définir les branches comme l'une des modalités d'organisation des adhérents du Compu's Club, et en référence aux théories de Norbert Elias comme une configuration de relations interpersonnelles et d'interactions qu'il faut articuler aux autres activités de l'association. Celles-ci, étant en partie distinctes et renvoient à différentes formes d'interdépendance entre les adhérents, formes qui peuvent être de tailles très variables. « Ce qui différencie les configurations, c'est la longueur et la complexité des chaînes de relations réciproques qui associent les individus. »424(*)

La force assimilatrice, socialisante, des interdépendances de la configuration Compu's Club réside dans sa capacité à inventer un espace médiatisant l'appartenance au Compu's Club par une appartenance micro-groupale (village, communauté, ...) qui en sort activée. L'association, le micro-groupe, ses projets, ses relations interpersonnelles, ses interactions, ses interdépendances placent le membre à un carrefour d'appartenances diverses.

A partir de là, la configuration globale Compu's Club nous est apparue comme composée, en fait, de multiples configurations (les branches, par exemple), elles-mêmes configurations à parts entières (une sorte d'image fractale), donc désignant des processus d'unification qui sont instables et mouvants, mais soutenus par des relations multiples. Dès lors, ces configurations sont apparues plus visibles parce qu'elles imposent une coopération forte et un savoir commun à certains moments. Par exemple, dans la branche Finance (CEB), le membre qui a initié le projet et apporté le plus dans l'échange pour sa fondation, s'est vu reconnaître en contrepartie une sorte de leadership moral et d'hégémonie. Apparaît alors la fonction de Pilote425(*). Ce sont les membres-Pilotes qui se trouvent finalement en charge d'élaborer une partie ou la totalité des "règles du jeu" qui constituent le fondement de la branche. Ainsi, les moments de fondation d'une branche connaissent des processus d'auto-organisation et d'auto-formation particulièrement forts définissant à elle-même ses références communes.

Il est apparu d'autres configurations d'aspect différents et éphémères. Le "temps café" en est un exemple. Le café est avant tout un lieu de relations sociales et d'échanges426(*). Ce moment crée une configuration spécifique en tant qu'unité de temps, unité de lieu, unité d'échanges. En effet, il est le noeud de rencontres multiples, le lieu informel où les adhérents de l'association se retrouvent, l'endroit incomparable où se tissent, au gré de l'instant, les discussions les plus aberrantes, les projets les plus fous avant de disparaître et réapparaître ensuite sous la forme d'une nouvelle configuration identique sur le fond et différente sur la forme de la précédente, les adhérents et les centres d'intérêts ayant changés quelquefois. Cet exemple est significatif de la nature des configurations et de ses fluctuations.

La configuration Compu's Club désigne donc un vaste réseau d'interdépendances de toutes sortes (inter-branches, intra-branches, intra-association). De cette approche, les adhérents et les branches qui composent l'association se combinent différemment, engendrant à chaque fois une nouvelle configuration sociale, donc de nouvelles conditions d'échanges. L'adhérent va ainsi s'insérer dans une multitude de configurations au sein desquelles il agit, se différencie. Interpréter la configuration Echap (branche Littérature) par ses moments forts et communs et en tant que configuration à part entière, va nous permettre une compréhension plus aisée de la part prise par une configuration dans le changement de l'adhérent.

* 422 Cf. l'enquête (l'adhérent. ne connaît pas l'association).

* 423 Il est aisé pour nous de choisir cet exemple parce-que nous avions en charge le développement de la branche Ifac. Il y a des membres de la branche Finance que nous ne connaissons pas, que nous n'avons jamais vu parce-que nous ne participons pas à leurs réunions.

* 424 Elias in Corcuff, P., Les nouvelles..., op. cit., p.26.

* 425 Dans l'enquête nous avons relevé que le choix du Pilote se faisait de manière informelle.

* 426 Cf. par exemple, deuxième entretien, l.460, septième entretien, l.685, troisième entretien, l.474. Il est intéressant, au passage, de remarquer que cet adhérent emploi le terme "rentrer" pour dire qu'il vient au Club. Sans y attacher trop d'importance, ce simple mot dénote, de sa part, sa représentation de l'association, un "chez lui". Si l'on suppose que l'image que l'on a de chez soi est un lieu de bien-être, de refuge, de détente alors ce simple mot indique ce bien-être, ce refuge, cette détente lorsqu'il vient à l'association.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net