WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pour quelle(s ) histoire(s ) d'être(s ) ? Associations 1901, inter relations personnelles et interactions sociales, un art de faire

( Télécharger le fichier original )
par Jean- Marc Soulairol
Université Lumière Lyon 2  - Diplôme des hautes études des pratiques sociales D. H. E. P. S.  2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy
3.3.1.3.2 Les tactiques

Lorsque l'adhérent exploite (s'empare, use) de la configuration dans une situation relationnelle immédiate, ou lorsqu'il n'a pas le choix, il va chercher soit à tirer profit des forces existantes en leur temps opportun, soit les laisser jouer à son profit par des manières de se présenter, immédiates et circonstancielles. Il saisit ainsi l'occasion selon un art de faire des coups, une tactique qui signifie l'absence de propre (Certeau). Les tactiques de l'adhérent tentent ainsi de répondre aux besoins et aux préoccupations personnelles de l'heure. Par exemple, la réponse agacée des membres-Echap de la section Littérature n'a pas évalué les conséquences de leur refus de se plier aux exigences de l'écrivain professionnel.476(*) Ainsi, la tactique est relative aux possibilités offertes par les circonstances mais n'obéit pas à la loi du lieu, de la configuration, de la contingence. Elle est manipulation (forme d'usage) de l'espace dans l'immédiateté. Autrement dit, l'adhérent fait preuve de créativité et d'invention en produisant des coups instantanés dans ses présentations de soi pour déjouer le jeu des autres. Certeau précise comment, devant les multiples détails de la vie quotidienne, les tactiques, engendrent une activité débordante : « il y a mille façons de jouer et de déjouer le jeu de l'autre, c'est-à-dire l'espace constitué par d'autres et qui caractérisent l'activité tenace, subtile, résistante, de groupes qui, faute d'avoir un propre, doivent se débrouiller dans un réseau de forces et de représentations établies. »

3.3.1.3.3 Un exemple de stratégie incluant des tactiques

Ainsi que le souligne cet exemple à propos de l'étiquette informatique et de la mission477(*) de l'association, l'adhérent trouve des façons de faire, des moyens de déjouer ou de composer avec celles-ci pour arriver à ses fins. Ce qui transparaît de l'enquête c'est la capacité de l'adhérent à personnaliser les usages de l'informatique à des fins qui lui semblent le plus profitable, indépendamment du dessein initial de l'objet, c'est-à-dire indépendamment du but pour lequel l'étiquette de l'association destinait son objet (l'informatique). En bref, l'adhérent prétexte l'outil informatique pour fonder quelquefois des branches sans lien direct avec l'objet initial tout en l'utilisant véritablement comme un outil (traitement de texte, Internet, etc.). Ainsi, ont été fondées les branches Finance (CEB), Littérature (Echap), Jeunesse (Libertech), le bulletin Membre, le projet R.S.I. (Réseau de Solidarité Intergénérationnelle)478(*). En fait, il s'agit ici de choix, de sélections (de détournement stratégique) dans la gamme des possibilités offertes par la mission de l'association, pour tenter de répondre aux besoins et aspirations personnelles. Ainsi, l'adhérent s'approprie un espace qui lui permet, en tant qu'usager, de jouer sur la mission et l'étiquette du Compu's Club, tout en se passant des codes imposés par ce dernier (la pratique informatique), ou en tenant compte uniquement de ceux d'entre eux qui lui sont utiles dans la réalisation de ses propres objectifs (l'Internet, les méls ou le traitement de texte). Ce que nous résumons par le tableau suivante :

Tableau d'usage de l'association par les adhérents

Usage de l'association

par les adhérents

Mission de l'association :

Proposer les TIC pour

créer des activités

Etiquette de l'association :

les TIC

Adhérent :

Besoins-aspirations TIC

Fondation d'activités TIC

par les membres

Utilisation des TIC par les membres en tant que fin en soi

Adhérent :

Besoins-aspirations non TIC

Fondation d'activités non TIC

Par les membres

Utilisation des TIC par les membres en tant qu'outil.

Ainsi, les adhérents détournent parfois les outils, les utilisent à leur manière, avec leur logique, une logique de la ruse. Cette logique, « qui composent, à la limite, le réseau d'une antidiscipline », subvertie, du dedans pour en faire autre chose, les outils informatiques ou les représentations imposées par l'objet de l'association. « Alors, seulement on peut apprécier l'écart ou la similitude entre la production de l'image et la production secondaire qui se cache dans les procès de son utilisation. »479(*) Leur mode d'emploi, se manifestant avec suffisamment de récurrence, correspond à des intentions, des préméditations. En somme, face aux modes d'emplois prescrits par l'étiquette informatique, les adhérent-usagers tendent à proposer des détournements de l'outil, des déviances de l'objet et des variantes de la mission, pour changer. Le sens donné à cet usage de l'association fait référence aux représentations et aux valeurs qui s'investissent dans l'usage de manières de faire.

* 476 Deuxième entretien, l.327, annexe 7.

* 477 Mission : "Proposer l'outil informatique afin de favoriser la construction d'activités par les membres eux-mêmes". Cf. introduction générale, p. 6.

* 478 Annexe 1.

* 479 Certeau, M. (de), L'invention..., op. cit., p.XXXVIII.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net