WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pour quelle(s ) histoire(s ) d'être(s ) ? Associations 1901, inter relations personnelles et interactions sociales, un art de faire

( Télécharger le fichier original )
par Jean- Marc Soulairol
Université Lumière Lyon 2  - Diplôme des hautes études des pratiques sociales D. H. E. P. S.  2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.3.3 L'hypothèse, des mots clefs pour construire un protocole de validation

Maintenant que nous avons atteint l'objectif de cette première étape, c'est-à-dire, livrer les éléments de théories suscités par notre question de départ216(*), l'hypothèse subit une mutation217(*) pour devenir : « Plus un individu use, dans une configuration, de manières de faire, plus cet individu accède à un statut d'individu. » Cette nouvelle hypothèse porte donc sur l'usage de manières de faire ; c'est-à-dire, celles qui concernent l'adhérent. Pour présider au travail d'enquête et d'analyse des résultats, nous allons maintenant articuler les repères et les pistes qui ont émergées afin de rendre observable l'idée (l'hypothèse) selon laquelle le changement de l'adhérent serait dû à la manière dont il fait usage de la configuration Compu's Club. Par suite, nous construirons un modèle entre l'hypothèse et les axes théoriques du changement ; c'est-à-dire les représentations de l'individu (constructions singulières) et ses comportements dans la configuration (actions individuelles dans des représentations plurielles). Ceci nous amène à synthétiser puis expliciter, pour exploitation, les concepts clefs de notre hypothèse. C'est-à-dire, les concepts d'individu, de configuration et de manières de faire ; mais également, d'usage de manières de faire et de statut d'individu.

1.3.3.1 Autour de l'individu

Même si au Compu's Club on peut supposer ne rencontrer que des masques (des personnes en représentation, c'est-à-dire des personnages) qui représentent les identités de manière éthérées, une gestion des relations interpersonnelles doit y être organisée voire formalisée par l'adhérent. Il s'agit, par exemple, de dépendances réciproques dans la configuration, de stratégies et de coups joués dans l'accomplissement des activités ou d'équilibre de tensions et de rapports de forces dans les rôles. Nous envisageons donc un réseau de relations où les adhérents seraient liés par des agirs singuliers interdépendants. En particulier, ceux qui permettent de construire et de transformer son être relationnel. Lors de chaque action, un adhérent en situation est susceptible d'exercer sur la figure globale de l'association une influence basée sur le doit-être, le veux-être et le pouvoir.

A partir de là, avoir réfléchi sur l'identité nous a permis de la considérer comme un prisme autour d'une volonté d'existence par lequel d'autres aspects, par exemples la reconnaissance, l'appartenance ou les valeurs, sont reconnus, compris et examinés. Ainsi, comprendre le changement des adhérents à travers l'identité, nous a amené à nous demander quels étaient les facteurs sociaux, psychosociaux et les circonstances pouvant favoriser l'apparition de conduites spécifiques, motivations, intérêts et la sélection d'idées morales nouvelles. Nous aborderons donc la manière dont les adhérents construisent leurs identités au sein du Compu's Club mais également les transformations des identités. Sur ce point, l'adhérent peut vouloir restaurer son image, rechercher une reconnaissance sociale ou se préparer à de nouvelles opportunités s'appuyant sur les fluctuations de la configuration. Dès lors, il est susceptible d'user d'un lien spécifique : l'identification.

Enfin, aborder les valeurs avec Scheler dans le phénomène de changement a révélé l'importance décisive de la sympathie, de l'amitié et de l'éthique en tant que sentiment émotionnel pour la compréhension d'autrui. Nous projetons donc une éthique de base auquel chacun participerait ; c'est-à-dire construirait/modifierait. En particulier, celle qui dépend des perceptions et des représentations qui, par suite, pourrait développer des règles collectives pour devenir le "contrat social". Ces représentations constituent les composantes du concept "statut d'individu" car elles sont sensées définir, dans les actions communes, l'individualisation des actes et de tous les systèmes sociaux que l'être humain développe pour devenir une personne sociale singulière, un individu.

* 216 Qu'est-ce qui fait que certains membres de ce club informatique semblent, indépendamment de l'outil, changer ?

* 217 Hypothèse de départ : « plus un individu utilise, dans une contingence, les moyens de devenir "être relationnel" et en "représentation", plus cet individu accède à un statut d'individu ».

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net