WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pour quelle(s ) histoire(s ) d'être(s ) ? Associations 1901, inter relations personnelles et interactions sociales, un art de faire

( Télécharger le fichier original )
par Jean- Marc Soulairol
Université Lumière Lyon 2  - Diplôme des hautes études des pratiques sociales D. H. E. P. S.  2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.3.3.2 Autour du concept de configuration

Le contexte environnemental dans lequel évolue un individu nous a montré, avec Elias, l'impossibilité de dissocier l'individu de la société. Précisément, l'insuffisance d'analyser une configuration sans tenir compte du sens intentionnel des actions menés par les individus. Il s'agit, par exemple, de formes d'interrelations qui s'entrecroisent et où l'adhérent pourrait exercer des actions synallagmatiques, des modifications de son expérience et de ses comportements. Nous envisageons donc un rapport qui lierait réciproquement les adhérents les uns aux autres au sein des branches. En particulier, la solidarité peut faire l'objet d'un apprentissage par l'adhérent qui demande du temps empêchant l'immédiateté d'une présentation valorisante de soi. En fait tout dépend des intérêts et des motivations, c'est-à-dire des processus d'évolution, qu'il suit.

A partir de là, s'intéresser à l'identité nous a permis de saisir cette capacité à évoluer de l'être humain à partir d'un mixe de ses représentations réelles et symboliques distinguant le je, proche du cogito cartésien218(*), d'autrui. La configuration sociale particulière du Compu's Club219(*) deviendrait alors celle des adhérents dont les interactions pourraient être présentés comme la rencontre de la forme et du sens des représentations et des identifications. Les identifications de l'adhérent pourraient ainsi servir de base à la communication lors du passage à un nouveau stade de leur engagement, participation. Cette évolution s'exerçant à l'occasion d'échanges avec les autres, la portée de l'identification augmente.

Enfin, aborder les valeurs sous l'angle de la configuration nous a permis de soulever une hiérarchisation des attentes de l'individu. Nous projetons donc l'apparition de besoins à satisfaire par les adhérents. Autrement dit, la multiplicité des images, laissées à la variété des expériences vécues au sein des branches, devraient faire apparaître des possibilités d'individualisation à partir d'une recherche de satisfaction de besoins.

1.3.3.3 Autour des manières de faire

C'est autour du concept de manières de faire que le lecteur saisira mieux l'importance que nous attribuons à la configuration. Dans la section précédente, nous avons distribué l'espace de la configuration selon un rapport qui lierait réciproquement les adhérents à partir de ses représentations. Lesquelles représentations devant servir de base à la communication. Mais avec Certeau, nous avons appris que l'individu organisait sa communication comme un espace dans lequel, tel un joueur d'échec qui avance alternativement ses pièces en fonction de son adversaire, il joue des coups successifs. Ces coups, loin d'être déstructurés, sont joués selon des tactiques et des stratégies, c'est-à-dire de manières intentionnelles. Nous envisageons donc les transactions, les négociations de l'adhérent dans l'usage permanent d'un entre-deux, d'un lieu qui le noue à l'autre dans les circonstances. En particulier, nous envisageons des ruses, des tactiques créatives singulières de la part de l'adhérent dans des stratégies plurielles de branches.

A partir de là, avoir réfléchi sur l'identité nous permet de considérer cet entre-deux en tant qu'il ne saurait posséder une propriété formelle stable. En fait, il varierait selon des clefs propres relatives à l'adhérent. Nous envisageons donc l'adhérent énonçant des coups joués (usage), grâce à des manières de faire, dans un lieu à la fois symbolique et habitable. Parce-que, les manières de faire de l'adhérent suppose l'habitabilité circonstancielle d'un espace symbolique par des clefs d'accès, ses propres coups joués.

Enfin, aborder les valeurs sous l'angle des manières de faire nous permet de considérer l'habitabilité et les coups joués en fonction de la perception des valeurs par l'adhérent (émotion). Nous projetons donc l'ajustement prioritaire de valeurs en tant que coups joués dans cet entre-deux. Par exemple, pour s'intégrer, l'adhérent pourrait être amené à respecter et se soumettre aux systèmes de valeurs en vigueur ou en innover de nouvelles. Il pourrait, tout aussi bien, s'en écarter ; auquel cas il s'agirait d'un hors-lieu qui n'en demeurerait pas moins un lieu en tant que lieu autre. Cette perception possible constitue les composantes du concept "user de manières de faire" car elles définissent les critères de l'habitabilité d'un entre-deux : les valeurs.

* 218 « La seule idée du "je suis", et plus encore celle du "je pense", suppose l'existence d'autres hommes et la coexistence avec d'autres. » Elias, N., La société..., op. cit., p.105.

* 219 Cf. annexe 1 qui détermine l'autonomisation financière et de gestion des branches et son fondement : la valorisation de l'individu par l'entraide mutuelle et le service bénévole.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net