WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'impact budgétaire de l'acquisition et de l'entretien du Parc automobile de l'état du Niger

( Télécharger le fichier original )
par Moustapha ZAKARI ABOUZEIDI
Ecole nationale d'administration et de magistrature Niamey- Niger - Diplôme du niveau II en finances- trésor 2012
  

sommaire suivant

INTRODUCTION

1

Pour le développement et l'exécution de sa politique économique et sociale, l'État organise, développe, entretient et encadre plusieurs services pour les besoins de son fonctionnement. A cet effet, il dispose de nombreux bâtiments, d'un nombre important d'équipements de bureau, de matériels techniques et d'un important parc automobile. L'ensemble de ces biens constitue son patrimoine.

Tous ces biens indispensables à la continuité et à la bonne marche des services publics doivent être réalisés ou acquis mais aussi entretenus.

L'acquisition et l'entretien de ces biens suscitent d'importantes dépenses pour l'Etat alors que les ressources à leur couverture sont limitées.

Au moment où la situation des finances publiques impose de réexaminer et de contrôler toutes les natures de dépenses et où l'État se fixe des objectifs ambitieux, la gestion judicieuse, rationnelle et rigoureuse des biens publics s'avère indispensable.

Cependant, malgré l'existence d'une Direction Générale du Patrimoine de l'Etat (DGPE) qui veille sur l'ensemble du patrimoine de l'Etat, l'utilisation abusive, un manque d'intérêt pour l'entretien et la conservation des biens publics ont fait place à une gestion peu orthodoxe. Le parc automobile de l'Etat n'est pas aussi épargné par cette situation.

Face aux besoins collectifs qui augmentent plus rapidement que les moyens de l'Etat, la gestion de ces biens (notion chère pour une entreprise privée) acquis doit faire l'objet d'une attention soutenue de la part des autorités au même titre que les deniers publics. C'est donc ces matériels qu'il faut préserver, rationaliser l'utilisation afin de permettre à l'Etat de faire des

2

économies sur les dépenses d'acquisition, d'entretien et de connaitre à chaque instant leur situation exacte.

Compte tenu de ce qui précède, le souci d'une gestion efficiente du parc automobile national a motivé le choix de ce sujet : « l'impact budgétaire de l'acquisition et de l'entretien du parc automobile de l'Etat. »

Ce travail de recherche est structuré en deux (2) parties :

- la première partie intitulée « le cadre conceptuel de l'étude » comprend le premier chapitre qui traite du « cadre méthodologique de l'étude » et le deuxième chapitre qui porte sur « la gestion du parc automobile de l'Etat » ;

- quant à la deuxième partie de ce travail intitulée : « l'étude analytique du parc automobile de l'Etat » comprend le troisième chapitre sur « l'analyse et l'évolution des dépenses du parc automobile de l'Etat » et le quatrième chapitre sur « les problèmes liés à la gestion du parc automobile et recommandations. »

sommaire suivant