WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Administrer par l'écrit : le grand cartulaire de l'évêché de laon


par Romain RIBEIRO
Université Paris I Panthéon-Sorbonne - Master II Recherche 2014
  

précédent sommaire suivant

ANNEXES

Annexe n°1 : Foliotation et agencement codicologique des cahiers composant le Grand

cartulaire de l'évêché de Laon 157

Annexe n°2 : Liste des abréviations, des unités de mesures et des différents droits

seigneuriaux présents dans le cartulaire 165

Annexe n°3 : Recensement prosopographique et social à travers le Grand cartulaire de

l'évêché de Laon 169

7

Annexe n°4 : Tableau analytique du Grand cartulaire de l'évêché de Laon 187

Table des illustrations 237

Bibliographie 239

Glossaire 249

REMERCIEMENTS

Dans le cadre de la réalisation de ce mémoire, j'aimerais remercier ici :

Laurent Feller, pour sa disponibilité et ses précieux conseils ;

L'ensemble des enseignants et intervenants que j'ai eu à côtoyer, pour leur sympathie et leur apport dans mes recherches ;

Le personnel des Archives départementales de l'Aisne, pour leur bienveillance et leur aide toujours pertinente ;

8

Mon entourage, pour l'intérêt qu'ils ont pu porter à mes travaux et leur soutien.

9

AVANT-PROPOS

À mon arrivée en master d'Histoire médiévale à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, il m'a fallu trouver, avec l'aide de Laurent Feller, un sujet de mémoire qui répondait à mes exigences intellectuelles et scientifiques, à savoir travailler sur un thème d'histoire culturelle. L'hypothèse d'un sujet s'intitulant « administrer par l'écrit » a tout de suite retenu mon attention, car portant sur une thématique transversale, relevant à la fois de l'histoire économique, sociale et culturelle. Nous nous sommes donc entendus, mon directeur de recherche et moi, pour trouver un cartulaire* dont l'analyse serait alors inédite.

Or, étant originaire de Laon, j'avais à coeur de travailler sur ma ville, dont le rôle et l'importance au Moyen-Âge fut prépondérant, et qui, inconsciemment sûrement, m'amena à me spécialiser dans cette période. Des études ayant déjà été effectuées sur la commune1 et la chapitre cathédral2, je me suis alors mis en tête de travailler sur le cartulaire d'une des abbayes de la ville : l'abbaye Saint-Martin. Mais lors de mon premier recensement des fonds liés à cette abbaye, je me suis aperçu qu'elle avait été l'objet d'un récent sujet de mémoire qui, de surcroît, recoupait les différentes approches que je m'étais assigné de traiter3. Les cartulaires des deux autres principales abbayes - Saint-Vincent et Saint-Jean - se trouvant au Vatican pour l'une, en Allemagne pour l'autre, je me suis alors intéressé à une autre institution majeure de la ville : l'évêché.

En effet, hormis un bref article dans un Bulletin de la Société académique de Laon4, aucune étude spécifique n'avait été entreprise au sujet des deux cartulaires assimilés à cette institution - le Petit et le Grand, tous deux constitués durant la seconde moitié du XIIIe siècle. C'est donc ainsi qu'il se décida que la principale source de mon mémoire serait le Grand cartulaire de l'évêché de Laon, la majorité des actes du Petit cartulaire, antérieur, ayant été retranscrite dans le Grand.

Ce travail se donne donc pour but de réinsérer le Grand cartulaire dans un contexte économique, social, politique et culturel - on pense notamment à son insertion dans une période d'évolution et de transition tant codicologique, paléographique que philologique -, trame de fond de son élaboration, et ainsi de découvrir les conditions de sa réalisation,

1 HUART-FLEURY Suzanne (D'), Les institutions communales de la ville de Laon (1128-1331), thèse de l'École Nationale des Chartes, 1947.

2 MILLET Hélène, Les chanoines du chapitre cathédral de Laon, Rome, École française de Rome, 1982.

3 LACOURTE Audrey, L'abbaye de Saint-Martin de Laon sous les abbatiats de Garin (1151-1171), Barthélémy de Mons (1171-1179) et Gautier II (1179-1186), mémoire de Master, Reims, 2007.

4 THILLOIS, "Deux cartulaires de l'évêché de Laon", Bulletin de la Société académique de Laon, t. 2, 1853, p. 207-228.

10

les choix opérés lors de sa confection, ainsi que le rapport qu'il peut entretenir avec le codex* antérieur.

11

SOURCES

Sources manuscrites

La totalité des sources manuscrites convoquées et étudiées dans cette étude sont issues du fond G des Archives départementales de l'Aisne. La source principale correspond bien évidemment au Grand cartulaire de l'évêché de Laon, mais mon étude nécessite aussi la consultation d'actes originaux - s'ils existent encore - ou de registres annexes afin de les comparer à leur transcription finale.

Source principale

* G 2 : Grand cartulaire de l'évêché de Laon

Stein1

1877 - Grand cartulaire de l'évêché de Laon ; ms. du XIVe siècle, sur parchemin, contenant 276 actes des années 1125-1320, in-folio de 111 ff. à 2 col. (Archives dép de l'Aisne, G2)

Cf. Deux cartulaires de l'évêché de Laon, Par Thillois (Bulletin de la Société académique de Laon, II, 1853, p. 207-228). Cf aussi Varin : Archives administratives de la ville de Reims, I, p. CLX.

Analyse du précédent, faite au XVIIIe siècle [1768], mais défectueuse, sur papier (Archives dép. de l'Aisne, G3).

Extraits faits au XVIIIe siècle (Biblioth. nationale, coll. Dom Grenier, vol. CX, ff. 26, 43, 45, 50, 77, 96 et 164).

1 Il s'agit ici du numéro de catalogue du répertoire d'Henri Stein, Bibliographie générale des cartulaires français, paru en 1907 et dans lequel sont répertoriés et inventoriés la plupart des cartulaires de l'espace français et espaces environnants.

12

Sources secondaires

* G 1 : Petit cartulaire de l'évêché de Laon, consistant en 6 cahiers détachés qui contiennent 105 chartes, dont deux incomplètes.

Stein

1876 - Petit cartulaire de l'évêché de Laon ; ms. du XIIIe siècle, sur parchemin, contenant 125 actes des années 975 à 1267, in-4° de 46 ff. (Archives dép. de l'Aisne, G1) Manuscrit incomplet ; le reste se trouve à la Biblioth. Gheltenham, ms. 1322 (14 ff.) Analyse du même, faite au XVIIIe siècle, sur papier, in-folio (Archives dép. de l'Aisne, G5)

* G 3 : Inventaire analytique, rédigé vers 1768, de 275 chartes du Grand cartulaire de l'évêché de Laon.

* G 4 : Inventaire, rédigé vers 1768, de titres du trésor des chartes de l'évêché de Laon, concernant le chapitre cathédral de Laon

* G 5 : Inventaire général des titres de l'évêché de Laon

* G 7 : Fondations religieuses dans le diocèse de Laon de 1112 à 1625

- Fondation et dotation par Thomas de Coucy d'une chapellenie au-dessous de son manoir de Landouzy (1226)

- Reconnaissance par Renaud, curé de Chermizy des rentes dues à la chapellenie de La-Ville-aux-Bois et assignées sur des immeubles sis à Pargnan, Cerny-en-Laonnois, Chivy, Troyon, Martigny-en-Laonnois et Pancy (1252)

* G 9 : Acquisition par l'évêque de Laon de divers droits sur la vicomté de Mons-en-Laonnois

- Vente par Gobert le Cat à l'évêque de Laon des droits de vicomté à Mons-en-Laonnois, Laniscourt, Bois-Roger et les Creuttes, le vendeur se réservant les maisons, prés, vignes, terres, bois et autres héritages, ainsi que le droit de rouage qui relevait de ladite vicomté (1236)

- Ratification de cette vente par Gérard de Clacy, vidame du Laonnois (1236)

* G 10 : Négociations à propos de la forêt de Wois

- Confirmation par Philippe IV d'un accord passé entre Enguerrand de Coucy l'évêque de Laon à propos des modalités de partage de ladite forêt entre les deux

13

protagonistes (1287)

* G 11 : Acquisitions par l'évêque de Laon de biens fonciers et de prérogatives seigneuriales sur la prévôté du Laonnois

- Vente par Simon de Valavergny, écuyer et prévôt du Laonnois, à l'évêque de Laon de 20 livrées de terre à percevoir annuellement sur la grande taille du Laonnois qu'il tenait en mouvance de l'évêché, à cause de la prévôté du Laonnois qu'il tenait de son frère Jean de Valavergny (1292)

- Vente par Gaucher, sire de Châtillon et connétable de Champagne, et Isabelle de Dreux, sa femme, à l'évêque de Laon de la châtellenie de Laon ainsi que de la seigneurie de Barenton-Cel, vassale de l'évêché (1297)

- Le même Gaucher invitant ses vassaux à obéir désormais audit évêque (1297)

- Abandon par Jean, châtelain de Torte, sire d'Honnecourt et chevalier, au profit de l'évêque de Laon de ses droits dans ses fiefs ainsi que des 20 livrées de terre affectées sur la prévôté de Valavergny (1301)

* G 14 : Limites et franchises (méridionales) du Duché

- Ratification par Louis VIII d'une sentence arbitrale fixant les limites des domaines de l'évêque de Laon et du comte de Soissons entre Urcel et Martigny, la rivière d'Ailette étant confortée dans son rôle de frontière naturelle (1225)

- Choix d'arbitres pour le règlement des limites des seigneuries respectives de ces deux seigneurs (1262)

* G 22 : Démarcations territoriales et seigneuriales autour du bois de Ronceloi

- Vidimus par Raoul Li Jaunes, garde scel du bailliage de Vermandois, d'une charte datée de 1214 où Enguerrand de Coucy reconnaît à l'évêque de Laon les droits d'entrecours pour la partie de la forêt lui appartenant, conformément à la division préalablement opérée ; de même qu'il reconnaît ne pouvoir conduire en chevauchée ni mettre parmi ses troupes d'autres hommes de Laval, Nouvion-le-Vineux et de Maimeçon que ceux qui seront ses vassaux (1331)

- Vidimus par Hugues Aubriot, garde de la prévôté de Paris, d'un accord passé en 1237 entre l'évêque de Laon et le sire de Coucy au sujet du bois de Ronceloi (1380)

- Accord entre l'évêque de Laon et l'abbaye de Prémontré pour la démarcation de ladite forêt et des dépendances des moulins d'Achery (1287)

14

* G 27 : Accords et transactions effectués autour d'Achery-Mayot

- Accord entre l'abbé de Saint-Nicolas-aux-Bois et l'évêque de Laon à propos de l'acquisition par l'abbaye d'Isle de Saint-Quentin d'Anguilcourt et Saucet, dépendant des châtellenie et prévôté de Ribemont, en premier lieu, et de la confirmation d'appartenance d'Achery à l'évêché de Laon dans un second temps. Il est précisé que les habitants des lieux susnommés exercent un droit de pâturage, bien que le pré de l'évêque en soit affranchi. De plus, l'abbé abandonne à l'évêque de Laon une rente annuelle de 20 muids de vin à Chevregny (1287)

* G 32 : Transactions effectuées autour de biens et droits sis à Anizy-le-Château

- Vente par Baudouin de Chevregny et Jeanne de Caulaincourt, sa femme, à l'évêque de Laon de ce qu'ils possèdent à Anizy-le-Château, tant en redevances économiques et foncières qu'en droits seigneuriaux (1229)

- Reconnaissance de cette vente par les abbés de Saint-Jean et Saint-Vincent de Laon (1229)

- Ratification par Gérard de Caulaincourt qui renonce à ses droits de suzeraineté (1229)

* G 38 : Accords passés entre l'évêque de Laon et l'abbaye de Prémontré

- Vidimus par Henri de Taperel, garde de la prévôté de Paris, de la ratification faite par le roi Philippe V, d'une transaction passée en 1313 entre l'évêque de Laon et l'abbaye de Prémontré, attribuant la haute justice du moulin de Liébuin audit évêque, la basse et la moyenne à l'abbaye, sous la condition que l'officier qui la rendra aux vassaux abbatiaux prêtera serment devant l'évêque. Les sujets épiscopaux de Brancourt ne pourront plus faire paître leurs bestiaux dans les pâtures de Moilleval (1316)

* G 39 : Droits, ventes et franchises sis à Bruyères, Vorges, Chéret et possessions alentours

- Concession par Louis VI, sur la somme de 20 livres due par les habitants de Bruyères et de Vorges pour leur érection en commune, un tiers à l'évêque de Laon et un autre tiers à Clarembaud du Marché ; ainsi qu'un tiers à chacun de la taille de ceux qui entreront en la paix de Laon, dans les endroits où la taille est perçue. Les profits seront partagés entre le roi et l'évêque, et le monarque assigne à Béatrix, cousine de l'évêque Barthélémy et femme de Clarembaud, ainsi qu'à son fils, en témoignage de l'affection qu'il porte à l'évêque, un domaine sis à Bruyères et Chéret (1129)

15

- Confirmation de la charte communale de Bruyères par Philippe-Auguste (1186)

- Vente par Roger de Rozoy à l'évêque de Laon de ce qu'il possédait à Bruyères, Chéret, Cherequel, Martigny, Montbérault et Vorges, et des dîmes, cens, justice, hommes de corps, vinages, de la mouvance de l'évêché de Laon, tout en se réservant sa grande grande vigne de Martigny ainsi que divers autre biens fonciers de ce lieux, tout en se reconnaissant vassal de l'évêque et noble serviteur de l'église de Laon (1247)

- Ratification de cette vente par Aelide, dame d'Audenarde, soeur dudit Roger (1248)

* G 41 : Droits et ventes sis à Chevregny

- Reconnaissance par l'abbé de Braine que l'évêque de Laon lui a accordé le droit de pâturage de la ferme de Certaux (Sarteau) moyennant une rente annuelle de 10 sous tournois, tout en définissant les limites de ce territoire (1265)

- Vente par Gilon, dit Gros-Ami, et Perrée, sa femme, à l'évêque de Laon de droits de vinage, cens et rentes sur des maisons, terres et jardins sis à Chevregny (1292)

* G 50 : Ventes de maisons sises à Laon en faveur de l'évêque et accords passés avec la commune à propos de leurs droits respectifs dans cette même ville

- Ventes à l'évêque de Laon de maisons et d'une partie des droits attenants par Gérard de Clacy issus de sa vidamie et de sa châtellenie du Laonnois (1230)

- Accord passé entre l'abbé de Vauclair et l'évêque de Laon à propos d'une maison sise à Laon (1261)

- Vidimus par le garde de la prévôté de Paris d'une confirmation de 1241 de Louis IX relative aux droits réciproques de l'évêque de Laon et de la commune de cette même ville (1292)

- Copie d'un acte de bornage entre l'évêque de Laon et l'abbaye de Saint-Vincent, vidimé en 1280 par Philippe III (1619)

* G 56 : Liasse relative aux fiefs de Laval, Nouvion-le-Vineux, Mailly et Maimençon

- Vente par Enguerrand de Coucy à l'évêque de Laon, accompagnée d'une ratification de celle-ci par sa femme Marguerite, de ses possessions sises dans ces

territoires, ainsi qu'une quittance apportée par le-dit Enguerrand (1267)

- Vente par Pierre de Courtisot, sire de Crandon, à l'évêque de Laon de ses biens sis à Laval et Nouvion-le-Vineux, accompagnée d'une série de ratifications de ladite vente par les officialités de Laon et de Troyes, ainsi que de Béatrix, sa femme

16

(1292)

* G 61 : Concessions sises à Lizy

- Thomas de Coucy, seigneur de Vervins, et Enguerrand de Coucy, seigneur de Marle, concèdent aux habitants de Lizy des bois et pâturages moyennant un cens qui n'est pas déterminé (1212)

- Énumération d'une série d'accords passés entre l'abbaye de Prémontré et l'évêque de Laon à propos de bois et de possessions attenantes situés près de Lizy (1292)

* G 62 : Opérations foncières effectuées sur le domaine de Mons-en-Laonnois

- Vente par un bourgeois de la ville de Laon à l'évêque de cette même ville d'une rente affectée sur divers immeubles dudit domaine (1270)

* G 65 : Opération foncières effectuées sur la ferme de Pouilly

- Vente par Roger d'Acy à l'évêque de Laon et quelques-uns de ses hommes de Pouilly de 11 jalois de terres labourables sises sur ladite ferme (1221)

* G 73 : Accords passés à propos du domaine de Versigny et des possessions attenantes

- Accord passé entre Enguerrand de Coucy et l'évêque de Laon à propos de d'un ruisseau sis à Versigny et devant leur servir de limite (1292)

* G 74 : Accord passé entre Enguerrand de Coucy et l'évêque de Laon à propos de l'usufruit du bois de Tranlois

- Ledit Enguerrand reconnaît que l'évêque de Laon lui a vendu 3 charrues de terres labourables à prendre dans son bois de Tranlois moyennant un surcens annuel de 4 muids de blé (1202)

* G 76 : Liasse relative aux exactions des sires de Coucy dans le domaine de Versigny, propriété de l'évêché de Laon

- Reconnaissance par Philippe III que la garenne dudit lieu appartenait à l'évêché ; que le sire de Coucy avait eut tort d'y faire prisonnier un homme de corps de l'évêque ; et que ceux qui gardaient la régale pendant la vacance du siège épiscopal avaient eu raison d'informer (1277)

17

* G 78 : Opérations foncières effectuées sur le domaine de Vorges

- L'évêque de Laon cède un champ à différents habitants de Vorges moyennant une rente annuelle de 5 muids de vinage (1218)

* G 83 : Acquisitions par l'évêché de Laon de prérogatives féodo-vassaliques sur son pagus

- Abolition par Louis VI des offices de vidame et de prévôt du Laonnois, regardés comme oppresseurs des pauvres et de l'église, les unissant ainsi de manière perpétuelle à l'évêché de Laon (1125)

- Dénombrements et hommages de la vidamie du Laonnois (1281, 1284 et 1292)

* G 86 : Liasse relative aux prérogatives de la prévôté du Laonnois

- Vente par Simon de Valavergny à l'évêque de Laon de divers droits dans sa prévôté du Laonnois (1297)

* G 93 : Liasse relative aux prérogatives seigneuriales dans le fief de Marcilly

- Simon de Sart, châtelain de Laon, abandonne à l'évêque de Laon la suzeraineté du fief de Marcilly sis à Faucoucourt, en échange de droits féodaux autrefois cédés sans le consentement du prélat (1265)

- Vidimus de cette charte par Hugues Aubriot, garde de la Prévôté de Paris (1380)

* G 94 : Liasse relative aux prérogatives seigneuriales dans le fief de Dammarie

- Milon, seigneur de Soupir, et Gérard, son fils, cèdent à l'évêque de Laon la suzeraineté de Dammarie, cession suivie d'une reconnaissance par Jean de Juvincourt, chevalier, fils de feu Renaud dit Le Govie, chevalier (1248)

- Abandon par Jean et Bertrand de Juvincourt de leurs droits de censives de Dammarie au profit de l'abbaye de Saint-Thierry de Reims (1248)

* G 99 : Liasse relative aux prérogatives féodo-vassaliques pour les châtellenies de Montaigu, Pierrepont et Sissonne

- Décision arbitrale sur l'obligation faite au comte de Roucy de rendre deux hommages distincts à l'évêque de Laon pour les châtellenies de Montaigu et de Pierrepont (1260)

- Fois, hommages et dénombrements desdites trois châtellenies (1322-1474)

18

* G 103 : Liasse relative aux prérogatives féodo-vassaliques pour le domaine de Pouilly

- Sentence arbitrale mettant sous la suzeraineté de l'évêque de Laon les possessions de Richard de Cervenay, chevalier, à Pouilly, et obligeant ce seigneur à recevoir, à le volonté dudit prélat, le remboursement d'une prestation de 3 muids de grains exigibles sur l'évêché (1250)

- Dénombrements et saisies féodales de ce domaine, ainsi que de ceux des fiefs Gruet et de Flavigny, sis à Pouilly

* G 105 : Liasse relative aux prérogatives féodo-vassaliques pour la châtellenie de Sissonne

- Enguerrand de Coucy atteste qu'il a acquis ladite châtellenie, dans le comté et la baronnie de l'évêque de Laon, avec l'intention formelle de ne pas changer la condition féodale (1225)

Sources éditées

Mais il existe aussi des sources éditées, correspondant aux témoignages laissés par les deux principaux chroniqueurs du XIIe siècle laonnois :

NOGENT Guibert (de), De vita sua. Autobiographie d'un moine du XIIe siècle, Clermont-Ferrand, Paleo (traduit du latin par M. Guizot et R. Fougère), 2002.

TOURNAI Hériman (de), Les Miracles de Sainte Marie de Laon, ( éd. et trad. Alain Saint-Denis), Paris, CNRS éditions, 2008.

19

20

précédent sommaire suivant