WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mise en oeuvre d'un système distribué pour l'identification et le suivi du casier judiciaire

( Télécharger le fichier original )
par Juslin TSHIAMUA MUDIKOLELE
Université pédagogique nationale - Licence 2016
  

précédent sommaire suivant

I.5.7. Sécurité

Le problème de sécurité se pose dans tout système informatique. Dans un système distribué, les ressources doivent être protégées contre des utilisations abusives et malveillantes. En particulier, le problème de piratage des données sur le réseau de communication. En ces raisons, il est préférable d'utiliser des périphériques ou logiciels licenciés. Outre, les connexions doivent être sécurisées par authentification avec les éléments distants ainsi que les messages circulant sur ce réseau doivent être cryptés en vue d'éviter des conséquences graves.

Le concept de sécurité des systèmes d'information recouvre un ensemble de méthodes, techniques et outils chargés de protéger les ressources d'un système d'information afin d'assurer :

· la disponibilité des services : les services (ordinateurs, réseaux, périphériques, applications...) et les informations (données, fichiers...) doivent être accessibles aux personnes autorisées quand elles en ont besoin ;

· la confidentialité des informations : les informations n'appartiennent pas à tout le monde ; seuls peuvent y accéder ceux qui en ont le droit ;

· l'intégrité des systèmes : les services et les informations (fichiers, messages...) ne peuvent être modifiés que par les personnes autorisées (administrateurs, propriétaires...).

I.5.8. Concurrence

Le problème de la concurrence permet l'accès simultané à des ressources par plusieurs processus. Ce problème se pose pour les systèmes distribués comme pour les systèmes centralisés. En effet, il y a bien d'autres ressources dont l'accès simultané n'est pas possible. Dans ce cas, leur manipulation ne peut se faire que par un processus à la fois. Le cas des ressources physiques telles que l'imprimante mais aussi des ressources logiques telles que les fichiers, les tables des bases de données, etc. Dans ce cas, les applications distribuées (reparties)actuelles autorisent l'exécution de plusieurs services en concurrence (cas de l'accès à une base de données). Chaque demande est prise en compte par un processus simple appelé thread ; et la gestion de la concurrence fait appel aux mécanismes de synchronisation classiques.

I.5.9. Tolérance aux pannes

Une panne peut être comprise comme une faille au sein du système pouvant conduire à des résultats erronés comme aussi engendrer l'arrêt de toute ou partie d'un système distribué.Les pannes peuvent résulter des différentes couches et se propager éventuellement aux autres. Peut-être, c'est une raison matérielle ou logique liée à la conception des applications, des middlewares et des systèmes d'exploitation.

Ainsi, un système distribué doit être conçu pour masquer ce genre des pannes aux utilisateurs. La panne de certains serveurs (ou leur réintégration dans le système après la réparation) ne doit pas perturber l'utilisation du système en terme de fonctionnalité.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy