WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mise en oeuvre d'un système distribué pour l'identification et le suivi du casier judiciaire

( Télécharger le fichier original )
par Juslin TSHIAMUA MUDIKOLELE
Université pédagogique nationale - Licence 2016
  

précédent sommaire suivant

I.6.2.2. Architecture pair-à-pair (peer-to-peer ou P2P)

Le pair-à-pair est un modèle de réseau informatique proche du modèle client-serveur mais où chaque ordinateur connecté au réseau est susceptible de jouer tour à tour le rôle de client et celui de serveur.

P2P est une architecture pouvant être centralisée (les connexions passant par un serveur central intermédiaire) ou décentralisée (les connexions se faisant directement). Le pair-à-pair peut servir au partage de fichiers en pair à pair, au calcul distribué ou à la communication entre noeuds ayant la même responsabilité dans le système.

La particularité des architectures pair-à-pair réside dans le fait que les données peuvent être transférées directement entre deux postes connectés au réseau, sans transiter par un serveur central. Cela permet ainsi à chaque ordinateur d'être à la fois serveur de données et client des autres. On appelle souvent noeud les postes connectés par un protocole réseau pair-à-pair.

Outre, les systèmes de partage de fichiers pair-à-pair permettent de rendre les ressources d'autant disponibles qu'elles sont populaires, et donc répliquées sur un grand nombre de noeuds. Cela permet alors de diminuer la charge (en nombre de requêtes) imposée aux noeuds partageant les fichiers dans le réseau. C'est ce qu'on appelle le passage à l'échelle. Cette architecture permet donc de faciliter le partage des ressources. Elle rend aussi la censure ou les attaques légales ou pirates plus difficiles.

Figure 4: Architecture pair-à-pair

Ces atouts font des systèmes pair-à-pair des outils de choix pour décentraliser des services qui doivent assurer une haute disponibilité tout en permettant de faibles coûts d'entretien. Toutefois, ces systèmes sont plus complexes à concevoir que les systèmes client-serveur.

Dans ce chapitre, nous nous sommes focalisé sur les conceptsde base des systèmes distribués. Nous avons donné en détail les caractéristiques des systèmes distribués, leurs architectures ainsi que les domaines concrets de leur application. Dans le prochain chapitre, nous abordons le concept Base de données répartie.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy