WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mise en oeuvre d'un système distribué pour l'identification et le suivi du casier judiciaire

( Télécharger le fichier original )
par Juslin TSHIAMUA MUDIKOLELE
Université pédagogique nationale - Licence 2016
  

précédent sommaire suivant

0. INTRODUCTION

Actuellement, toute organisation se veut d'un fonctionnement approprié dans le cadre d'une gestion optimale des informations dont elle engage. Etant donné qu'il y ait une masse d'informations devant être gérée, un besoin de base de données bien-maintenue s'impose pour assumer cette gestion.

Certes, au jour le jour, la course à la productivité se fait sentir et le besoin d'innover se fait voir dans le but de faire avancer de plus en plus des nouvelles technologies de sorte que les ressources que dispose chaque entité soient partagées en toute facilité au sein d'une organisation.

La même problématique se pose dans le secteur judiciaire, lorsqu'il y a des crimes qui se commettent d'une façon ou d'une autre et aussi d'un coin à un autre. En effet, l'on ne parvient pas à maitriser l'état d'une personne ayant été détenue pour un délit à un endroit lorsqu'elle a eu à en commettre à un autre.

De ce fait, la maitrise de ce mécanisme serait quasi-impossible aussi longtemps que ce système s'opère manuellement dans toute l'étendue de la République Démocratique du Congo et principalement dans la ville province de Kinshasa.

Or, l'informatique a apparu pour faciliter le traitement automatique des processus dans le monde actuel en faisant naitre différentes technologies pour parvenir à tout contrôler et à bien développer beaucoup de secteurs là où le traitement manuel semblait encore inefficace.

De nos jours, nos établissements ou institutions contiennent des informations importantes à gérer tout en étant géographiquement dispersées dans toute l'étendue du pays alors qu'elles ne cessent d'accroitre au jour le jour aussi.De ce fait, il devient de plus en plus important de mettre en place des systèmes tendant à gérer dans des environnements complexes.

Ceci étant, nos organisations judiciaires,aujourd'hui, fonctionnent sous une mission stratégique pour laquelle les informations de chaque individu ayant un dossier judiciaire devraient êtredisponibles partout dans le but d'un suivi permanent de ceux-ci quelque soit leur position géographique.

C'est ainsi que le recours à la technique de système distribué est très nécessaire pour arriver à prendre en compte tout ce processus en vue d'arriver à un fonctionnement approprié. Ce concept reste un aspect plus motivant dans l'amélioration des performancesdans le cadre du partage des ressources d'une organisation.

C'est dans ce cadre que notre travail émet son importance au travers ce concept de système distribué dans le processus de suivi du casier judiciaire.

0.1. PROBLEMATIQUE

Le service du casier judiciaire est le seul en charge de sceller le passé et de suivre la conduite de chaque individu en République Démocratique du Congo. Ceci étant, le grand problème s'enregistre dans le cadre de traitement des informations relatives à chaque individu aussi longtemps que ce travail, demeurant encore manuel, s'effectue de façon centralisée.

De ce fait, toutes les données de chaque province sont compilées et envoyées à la direction centrale à Kinshasa pour être traitées afin d'identifier chaque individu et de ficher ses informations s'il est condamné afin de le suivre. Ce qui est théoriquement faisable mais pratiquement de la mer à boire.

Par-dessus tout, ce travail ne pourra arriver à satisfaire de façon optimale le pays en matière de suivi permanent, vu sa complexité, alors que chaque institution judiciaire, quelque soit son cercle géographique, doit avoir en temps réel, les données de chaque individu de la république concerné afin de garantir son suivi.

En effet, l'objectif poursuivi dans ce travail est de développer une application informatique distribuée, après une bonne étude sur les systèmes distribués, qui permettra à nos institutions judiciaires de coopérer facilement grâce à la disponibilité des données et au partage des informations afin de suivre en temps réel le casier judiciaire de chaque citoyen congolais concerné par le cas.

Eu égard à ce qui précède, nous nous sommes posé des questions suivantes dans le but de mettre en oeuvre un système distribué de suivi de casier judiciaire :

· Comment arriver à garantir la disponibilité des services dans des institutions judiciaires pour un suivi permanent des individus aussi longtemps que ces premières sont dispersées géographiquement dans toute la République ?

· Le traitement éventuel des informations relatives à chaque individu peut-il être facilité par la distribution ?

· Lors d'un crime ou délit commis par un prévenu, le système pourrait-il être à mesure de fournir des informations fiables à son propos?

· L'instauration du casier judiciaire informatisé pourrait-il occasionner une réduction de taux de crimes ou de délits en République Démocratique du Congo ?

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy