WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mise en oeuvre d'un système distribué pour l'identification et le suivi du casier judiciaire

( Télécharger le fichier original )
par Juslin TSHIAMUA MUDIKOLELE
Université pédagogique nationale - Licence 2016
  

précédent sommaire suivant

II.5.6.1. Mise à jour synchrone (synchronous update)

C'est un mode de distribution dans lequel toutes les sous opérations locales effectuées suite à une mise à jour globale sont accomplies pour le compte de la même Transaction.

Lors de l'exécution d'une requête en lecture, la base de données répartie va décomposer la requête globale en sous requêtes locales à l'aide des métadonnées de distribution.

a) Avantages

L'avantage essentiel de la mise à jour synchrone est de garder toutes les données au dernier niveau de mise à jour. Le système peut alors garantir la fourniture de la dernière version des données quel que soit la copie accédée.

De ce fait, ce mode de distribution est très utile, lors des copies, lorsque les mises à jour effectuées sur un site doivent être prises en compte immédiatement sur les autres sites ; ce qui garantit l'absence des conflits entre les différents sites en permettant le maintien de toutes les copies en cohérence.

b) Limites

Ce mode de distribution présente des multiples limites. Ceci conduit beaucoup d'application à éviter la gestion des copies synchrones.

En effet, ces limites sont d'une part la nécessité de gérer les transactions multi listes coûteuses en ressources ; ce qui demande plus de ressources réseaux et matérielles, et d'autres parts la complexité des algorithmes de gestion de concurrence et de panne d'un site. Raison pour laquelle l'on préfère souvent le mode de mise à jour asynchrone (encore appelé mise à jour différée). On notera aussi la perte des performances du fait de la mise en oeuvre de la validation en deux phases (préparation de l'écriture des résultats de mises à jour et la validation).

II.5.6.2. Mise à jour asynchrone (asynchronous update)

Mode de distribution dans le quel certaines sous opérations locales effectuées suite à une mise à jour globale sont accomplies dans des transactions indépendantes en temps différé.

Le temps de mise à jour des copies peut être plus ou moins différé ; c'est-à-dire que les transactions de report peuvent être lancées dès que possible où à des instants fixés, par exemple le soir ou en fin de semaine.

a) Avantages

Les avantages sont la possibilité de mettre à jour en temps choisi des données, tout en autorisant l'accès aux versions anciennes avant la mise à niveau. Il demande moins de ressources réseau et matériel que le mode synchrone, ce qui implique une meilleure disponibilité et une meilleure performance.

b) Limites

L'accès à la dernière version n'est pas garanti, ce qui limite les possibilités de mise à jour à cause de certains conflits avec les données.

En effet, il y a possibilité d'avoir des conflits avec les données, dont voici les trois types :

1. conflit de mise à jour : deux ou plusieurs sites réalisent de transaction de modification sur la même ligne pratiquement en même temps.

2. conflit d'unicité : Il provient d'une transaction d'insertion réalisée par deux ou plusieurs sites différents tentant d'insérer dans une table une donnée comportant la clé primaire. Autrement dit quand la réplication d'une ligne tente de violer l'intégrité d'une entité.

3. conflit de suppression : lorsqu'une transaction tente de modifier ou de supprimer une ligne qui n'existe plus du fait de sa suppression par un autre site quelque temps plutôt. Cette ligne ne peut donc être modifiée ou supprimer.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy