WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude socioéconomique de la pauvreté chez les communautés vivant dans les zones cacaoyeres

( Télécharger le fichier original )
par Christian René KOFFI
UFHB - Master 1 2015
  

précédent sommaire suivant

B-Contexte social

En Côte d'Ivoire, selon le dernier Recensement Général de la Population et de l'Habitat(RGHP) réalisé par l'INS en 2014, estimait la population à 20591300 habitants. Le taux annuel de croissance démographique est de 2,9%. Ce potentiel humain, bien exploité, devrait constituer un socle pour le développement durable du pays. Cependant, malgré des efforts consentis par l'Etat pour fournir à sa population un cadre à son émancipation, elle constitue pour lui, aujourd'hui encore une véritable source de préoccupation.

Les crises successives qui ont secoué le pays ont accentué et dégradé les infrastructures de base, accentuant la paupérisation des populations en limitant l'accès aux services sociaux de base.

En effet l'enquête sur les conditions de vie des ménages, réalisée en 2008 par l'INS, montre la détérioration des conditions de vie des populations. Notamment, près de 70% de la population éprouve des difficultés à se nourrir et 68% en marge des soins de santé. Selon le PNUD, seulement 61% de la population ont accès à l'eau potable. La pauvreté n'épargne pas également le secteur de l'éducation. Le taux net de scolarisation se situait à 56, 1% au niveau du primaire en 2012.

En outre, ces dernières décennies ont été marquées par le recul, au mieux la stagnation du niveau de vie: le revenu réel par habitant a baissé de 4,7% en moyenne annuelle sur la période 1980-1989 et de -0,99% en moyenne sur la période 2000-2009 contre une légère amélioration de 0,24% de hausse en moyenne annuelle sur la période 1990-1999. La décennie 2010 a débuté par une dégradation globale des conditions de vie des populations avec la crise post-électorale. Le revenu réel par habitant en dollars constants de 2000) a connu son niveau le plus élevé en Côte d'Ivoire en 1978 et 1979 avec respectivement 1048,07 USD et 1008,68 USD contre 564,63 USD en 2010, soit pratiquement son niveau de 1960 (560,45 USD).

En termes de Développement Humain, la Côte d'Ivoire a, enregistré de faibles progrès en termes de développement humain mesuré par un IDH (sur la base des estimations du rapport mondial sur le développement humain 2011) passant de 0,361 en 1990 à 0,374 en 2000 et à 0,401 en 2010, à 0,400 en 2011, situant la Côte d'Ivoire en 170ème position sur 187 pays considérés (PNUD, 2011). Cette période a été marquée par la hausse des privations et du taux de la pauvreté, qui est passé de 33,6% en 1998 à 38,4% en 2002, puis à 48,9% en 2008.

Ainsi, du point de vue économique et social, aujourd'hui la lutte contre la pauvreté reste une préoccupation judicieuse en Côte d'Ivoire.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.