WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Politique fiscale et croissance économique en zone CEMAC.

( Télécharger le fichier original )
par Addi HAMAN MAHAMAT
Université de Yaoundé II - Master II en Ingénierie Economique et Financière option Economie Mathématique et Econométrie 2013
  

précédent sommaire suivant

II.2- Recommandations de politiques économiques.

Au regard des résultats issus de notre estimation précédente, nous proposons des recommandations de politiques économiques qui vont même au-delà du cadre de cette étude. Ceci dans le but de faciliter aux gouvernements de la zone l'atteinte des OMD à l'horizon 2015 ; et ainsi que celui de l'atteinte de leur objectif d'émergence d'ici 2025. A cet égard, nous proposons :

· La stabilisation des recouvrements fiscaux au sein de la sous-région

La composition fiscale est un facteur important et exploitable pour atténuer l'instabilité des recouvrements fiscaux. En effet, les gouvernements doivent réduire leurs dépendances envers les taxes commerciales au profit des impôts indirects nationaux. Autrement dit assurer leurs transitions fiscales (Chambas, 2005). Cette situation est observable actuellement dans certains pays en développement30. Si l'on en croît Ebeke et Ehrahrt (2013), les pays qui ont adopté cette recommandation sur la période 1980-2005, connaissent des niveaux d'instabilités fiscales modérées. Aussi, cette proposition est de nature à diminuer la dépendance de nos pays envers l'aide étrangère. En effet, l'aide extérieure constitue certes une aubaine pour les pays en développement, mais comme nos résultats le montrent, elle est source de volatilité de la croissance économique des pays de la zone (à cause des crises répétées que connait la planète parmi lesquels la récente crise financière, la recrudescence du terrorisme international).

· La stabilisation de l'environnement politique

Les gouvernements de la zone CEMAC doivent mettre en oeuvre des stratégies pour promouvoir la paix et la sécurité des biens et des personnes. Notamment, ils doivent éviter le népotisme en formant et en intégrant toutes les couches sociales et ethniques à l'exercice du pouvoir, et au développement économique des pays de la sous-région. Ce qui empêcherait que l'Etat ne soit perçu comme le lieu d'appropriation du pouvoir par un groupe de la population, soit ethnique, soit de classe et contribuerait par conséquent à la baisse du chômage et des tensions politiques, sources des conflits armés. A cela, pourrait s'ajouter la création d'une force militaire panafricaine garantissant la paix. En effet, lors du dernier sommet France-Afrique31, les

30 Voir Ebeke et Ehrahrt (2013)

31 Les 6 et 7 Décembre 2013

Page 50 Pa 5

participants ont insisté sur l'urgence à doter l'Afrique d'une force de réaction rapide, immédiatement mobilisable, dont la création avait d'ailleurs été annoncée en mai 2013 lors du dernier sommet de l'Union Africaine. Cette force, dotée d'un état-major projetable pourrait être opérationnelle dès 2015, grâce notamment au soutien renforcé de la France qui a proposé de mettre à disposition de l'Union africaine des cadres militaires et de former 20 000 soldats africains par an32.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.