WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La réintégration du Maroc à  l'Union Africaine


par Manne SORY
Université Africaine de Technologie et de Management  - Licence Professionnelle  2017
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Paragraphe I : Des visites officielles

Dans sa politique d'ouverture et de coopération avec le reste du continent africain, le royaume du Maroc compte sur ses alliés de longues dates ainsi que sur ses nouveaux partenaires. Une raison qui a conduit le souverain marocain, le roi Mohammed VI lors de ses derniers déplacements, en Afrique de l'ouest (A) chez ses alliés habituelles et aussi en Afrique de l'Est (B), une partie du continent qu'il n'avait pas jusque-là parcouru.

Manne SORY Page 17 sur 124

LA REINTEGRATION DU MAROC A L'UNION AFRICAINE | 2017

A- Des tournées en Afrique de l'ouest

Au lendemain de son intronisation en 1999, le roi Mohammed VI n'a pas tardé à afficher un véritable choix d'ouverture aux autres. Cette volonté mena le royaume du Maroc à l'assaut du reste du continent en visitant ses voisins de l'Ouest courant 2016, notamment le Nigéria et le Sénégal. Cette ouverture en Afrique de l'ouest répond à une volonté du Maroc, de vouloir faire son grand retour au sein de l'Union Africaine d'une part, et d'essayer de ce fait de « chercher à imposer sa marque et son style en Afrique de l'Ouest »4.

Au cours de l'une de ces tournées, le roi du Maroc s'est rendu au Nigéria, puissance économique et démographique du continent, une occasion pour lui de s'assurer du soutien de ce pays pour la réintégration de son royaume au sein de l'UA et renforcer les relations économiques entre les deux pays. Pour le roi, cette visite représente « une nouvelle consécration de la vision perspicace et du leadership clairvoyant du souverain en faveur du renforcement des relations bilatérales entre Rabat et Abuja et de l'avènement d'une Afrique maîtresse de son destin »5. Au cours de cette visite, l'un des projets les plus ambitieux qui a été signé entre les deux pays, est celui de la réalisation d'un gazoduc régional appelé à relier les ressources gazières du Nigéria au Maroc, en passant par plusieurs pays ouest africain. Au-delà de celui-ci, des mémorandums, accords et conventions ont été signé dans le but d « renforcer leur détermination à forger un partenariat commun en vue de promouvoir la coopération sud-sud et le développement en Afrique »6. Si le royaume chérifien a en ligne de mire l'adhésion du Nigéria à la motion signé par des Etats africains7 pour accélérer son

4 Rfi, Mohammed VI part à la conquête de l'Ouest, Rfi [en ligne], 18-02-2014, [consulté le 29-08-2017], disponible à l'adresse : http://www.rfi.fr/afrique/20140218-mohammed-vi-part-conquete-ouest

5 MAP, Une visite historique de sa majesté le roi Mohammed VI au Nigéria, Africanow [en ligne], 2016, [consulté le 29-08-2017], disponible à l'adresse : http://africanow.online/visite-historique-de-majeste-roi-mohammed-vi-nigeria/

6 Source : Communiqué officiel de la visite du roi Mohammed VI au Nigéria

7 Cette motion engagée par le président gabonais Ali Bongo Ondimba et déposée auprès de la Commission de l'UA, a été mise en oeuvre dans le but d'accélérer le retour du Maroc à l'UA et d'expulser de ce fait la RASD. Il fut donc signé par 28 Etats-parties, dont l'hebdomadaire international Jeune Afrique dans sa parution du 24 juillet 2016, n° 2898 a listé comme suit « Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cap-Vert, Comores, Congo, Côte d'Ivoire, Djibouti, Erythrée, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée Equatoriale, Libéria, Libye, Centrafrique, RD Congo, Sao-Tomé-Et-Principe, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Somalie, Soudans, Swaziland, Togo et Zambie ».

Manne SORY Page 18 sur 124

LA REINTEGRATION DU MAROC A L'UNION AFRICAINE | 2017

retour à l'UA et essayé sans doute, d'expulser la République Arabe Sahraoui Démocratique (RASD) des rangs de l'UA, les accords et conventions conclus touchent de nombreux domaines. Ces deniers, publiques comme privés, vont de l'agriculture au transport, les ports, l'énergie, les finances, les banques/assurances, la culture, le tourisme et surtout la sécurité avec « le soutien total et actif du royaume du Maroc au Nigéria dans ses efforts d'éradication des activités terroristes de Boko Haram et dans les pays voisins du bassin du lac Tchad »8.

En dehors du Nigéria, le roi Mohammed VI a visité le Sénégal. Un déplacement durant lequel, il a tenu à adresser au peuple marocain, depuis Dakar, son discours à l'occasion du 41e anniversaire de la marche verte9. Un discours stratégique d'autant plus que, non seulement le Sénégal représente un allié au Maroc depuis toujours, mais aussi du fait que ce dernier fait partie de ces pivots qui oeuvrent pour le retour du Maroc à l'UA et la résolution de la question du Sahara Occidental en faveur du Maroc. Dans son discours, le roi Mohammed VI réaffirme donc l'intention de son royaume de réintégrer l'UA et de faire face aux défis sur les questions touchant son intégrité territoriale et continentale. Ceci rentrera justement au coeur des discussions liées à sa visite, « la volonté du Maroc de réintégrer l'UA pour tenter de faire avancer l'épineux dossier du Sahara occidental »10. Dans ce discours, il soulignait : « nous avons décidé d'imprimer une nouvelle dynamique compte tenu du poids politique, des potentialités économiques et atouts stratégiques »11. Toutefois, cette visite sera aussi l'occasion de renforcer la coopération bilatérale entre le Sénégal et le Maroc dans un partenariat gagnant-gagnant et qui prend en compte divers secteurs au vu de consolider les relations économiques bilatérales qui les unissent. Au terme de cette visite, le roi Mohammed VI n'a pas fait que réconforter sa position en Afrique de l'Ouest. Il a aussi tissé de nouveaux liens d'amitié avec les Etats de l'Est du continent.

8 Ibid.

9 La marche verte représente cette marche des 350.000 civils du Maroc pour la récupération pacifique des provinces du Sahara autrefois occupé par l'Espagne.

10 Rfi, Le roi du Maroc Mohammed VI en visite officielle chez l'allié sénégalais, Rfi [en ligne], 07-112016, [consulté le 29-08-2017], disponible à l'adresse : http://www.rfi.fr/afrique/20161106-roi-maroc-mohammed-visite-officielle-senegal-allie-choix-union-africaine-sahara

11 Ibid.

Manne SORY Page 19 sur 124

LA REINTEGRATION DU MAROC A L'UNION AFRICAINE | 2017

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy