WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le conflit au Cachemire

( Télécharger le fichier original )
par Antoine Sauvagnargues
ILERI - Master 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Annexe 2


L'indépendance et la partition de l'Inde (1947-1948)

Annexe 3

Chronologie du conflit indo-pakistanais

15 août 1947 : partition de l'Empire britannique des Indes en 2 Etats, l'Union indienne et le Pakistan. Le Cachemire, dont la population est en majorité musulmane et le maharaja hindou, demande son rattachement à l'Union indienne.

1947-1948 : 1ère guerre indo-pakistanaise.

Août 1965 : 2ème guerre indo-pakistanaise.

Décembre 1971 : 3ème guerre indo-pakistanaise. Création du Bangladesh.

1972 - accord de Shimla, par lequel l'Inde et le Pakistan s'engagent à régler la question du Cachemire dans un cadre bilatéral.

Janvier 1990 : début de l'insurrection au Cachemire. L'Etat est administré directement depuis New Delhi.

11-13 mai 1998 : essais nucléaires indiens.

28-30 mai 1998 : essais nucléaires pakistanais.

20-21 février 1999 : sommet de Lahore prévoyant notamment des mesures de confiance dans le domaine nucléaire.

12 mai - 4 juillet 1999 - « guerre de Kargil » : affrontement entre les armées indienne et pakistanaise au Cachemire.

4 juillet 1999 - visite aux Etats-Unis du Premier ministre pakistanais, Muhammad Nawaz Sharif. Acceptation du retrait des troupes pakistanaises du Cachemire indien.

11 juillet 1999 - réunion à Wagah (Pakistan) des commandants des opérations militaires pakistanais et indiens. Accord sur le retrait des forces militaires le long de la ligne de contrôle - le 12 : l'Inde suspend ses frappes aériennes au Cachemire. Début du retrait des forces pakistanaises.

1999-2000 : série d'affrontements locaux et de tirs d'artillerie de part et d'autre de la LoC (Line of Control).

26 juin 2000 - adoption d'une résolution par l'assemblée régionale à Srinagar recommandant le retour au statut particulier dont l'Etat du Jammu et Cachemire bénéficiait avant 1953 (le Pakistan ne reconnaissant pas la légitimité de cette assemblée). Rejet de cette résolution par New Delhi.

14-16 juillet 2001 - Sommet d'Agra : visite du président pakistanais, le général Pervez Musharraf. Rencontre avec le Premier ministre, Atal Behari Vajpayee. Echec des discussions.

13 décembre 2001 : attentat contre le Parlement indien à New Delhi par un groupe cachemiri (14 morts)

mars-août 2002 : fortes tensions entre l'Inde et le Pakistan, assorties de la menace de l'emploi d'armes nucléaires.

18 avril 2003 : discours à Srinagar (Cachemire, Inde) du Premier ministre, Atal Bihari Vajpayee, dans lequel il tend la « main de l'amitié » au Pakistan.

25 novembre 2003 - cessez-le feu indo-pakistanais à l'initiative du Pakistan.

5-6 janvier 2004 - sommet de la SAARC à Islamabad et lancement du dialogue composite entre l'Inde et le Pakistan.

24 septembre 2004 - entretien à New York, en marge de la 59ème assemblée générale des Nations unies, entre le président pakistanais, Pervez Musharraf et le Premier ministre indien, Manmohan Singh. Communiqué conjoint sur l'examen des « options possibles pour un règlement pacifique négocié » dans le conflit du Cachemire.

10 novembre 2004 - annonce, par le Premier ministre indien, Manmohan Singh, d'une réduction des troupes stationnées au Cachemire (Inde) pendant les mois à venir.

24 novembre 2004 - dans le cadre de la présidence pakistanaise de l'Association des 7 pays d'Asie du Sud pour la coopération régionale (SAARC), visite en Inde du Premier ministre pakistanais, Shaukat Aziz. 1ère visite de ce niveau depuis 1991.

7 avril 2005 - ouverture d'une liaison d'autocar entre Muzzaffarabad (Pakistan) et Srinagar (Inde), dans le cadre du dialogue composite indo-pakistanais. Plusieurs attentats le jour même sur le trajet.

16-18 avril 2005 - visite en Inde du président pakistanais, Pervez Musharraf : proposition pakistanaise de faire évoluer la ligne de contrôle (LOC) au Cachemire en "frontière souple" (soft border). Présence aux côtés du Premier ministre indien, Manmohan Singh, au match de cricket opposant les 2 pays.

2-5 juin 2005 - visite au Pakistan d'une délégation de séparatistes du Cachemire (dont des membres de l'organisation modérée Hurriyat) : 1ère visite de ce type depuis 1989. Rencontre avec le Premier ministre, Shaukat Aziz.

5 septembre 2005 - rencontre à New Delhi (Inde) entre le Premier ministre, Manmohan Singh et les séparatistes modérés du Cachemire (Hurriyat).

12 septembre 2005 - échange à Wagah (frontière indo-pakistanaise) de plus de 500 prisonniers civils indiens et pakistanais dans le cadre du processus de paix entre les 2 pays.

15 septembre 2005 - entretien à New York, en marge de l'Assemblée générale de l'ONU, entre le président pakistanais, Pervez Musharraf et le Premier ministre indien, Manmohan Singh. Déclaration commune sur la volonté de régler pacifiquement l'ensemble des conflits bilatéraux, y compris la question du Cachemire.

8 octobre 2005 - séisme au Cachemire (essentiellement pakistanais) : plus de 85 000 morts.

29 octobre 2005 - annonce par l'Inde et le Pakistan de l'ouverture de la frontière en 5 endroits à la suite du séisme du 8 octobre.

29 octobre 2005 - triple attentat à New Delhi à la veille de la fête hindoue de Diwali, dans les marchés de Sarojini et de Paharganj et la zone industrielle d'Okhla : plus de 70 morts. Attentats revendiqués par le groupe "Inquilab", lié aux groupes islamistes opérant au Cachemire.

12 novembre 2005 - entretien à Dacca (Bangladesh) entre les Premiers ministres indien, Manmohan Singh et pakistanais, Shaukat Aziz, en marge du sommet de l'Association des pays d'Asie du Sud pour la coopération régionale (SAARC).

28 décembre 2005 - fusillade contre une faculté de sciences à Bangalore (Inde) attribué au groupe Lashkar-e-Taiba, groupe rebelle islamiste basé au Pakistan, actif au Cachemire : 1 mort.

Annexe 4

Le Cachemire contemporain

Annexe 5

La crise du Kargil

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net