WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dosage de cotinine urinaire : interet pour l'evaluation du statut tabagique

( Télécharger le fichier original )
par dhouha haj mouhamed
institut superieur de biotechnologie en monastir tunis - mastere 2006
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

INTRODUCTION 

Les navigateurs européens découvrirent le tabac pour la première fois à la fin du XVième siècle avec les premières expéditions aux Antilles où les populations indiennes fumaient ses feuilles sèches dans un tube grossier.

Jean Nicot fut le premier à introduire officiellement le tabac sur le sol françaises. C'est au cours de 16ième siècle que la culture de tabac et son usage comme plante médicinale se répand en Europe (1).

En 1623, Sir Francis Bacon (1) écrivit que "l'usage du tabac s'étend beaucoup, il conquiert les hommes grâce à un certain secret tel que ceux qui ont commencé peuvent difficilement se restreindre". En 1828, Posselt et Ruman isolent l'élément actif du tabac (nicotine) et au XXième siècle, la cigarette conquiert le monde entier, et la consommation du tabac est reconnue comme une toxicomanie.

En fait, le tabagisme peut être défini comme un comportement renforcé par une dépendance pharmacologique dont la nicotine est responsable (2,3). Celle-ci, en raison de sa fixation sur des récepteurs nicotiniques cérébraux et ses effets psycho actifs, induit une double dépendance : psychique et physique (4).

Le tabac représente le premier facteur de perte d'années de vie, il est à l'origine de 4 millions de décès par an dans le monde, ce qui représente un décès toutes les 8 secondes (5,6). Si les tendances de la consommation tabagique restent telles qu'elles le sont actuellement, ce chiffre devrait passer à 8,4 millions en 2020, et à 10 millions en 2030 (7,8).

La mortalité varie en fonction du nombre de cigarettes consommées (9). Chaque cigarette représente une réduction de l'espérance de vie égale au temps passé à la fumer ce qui correspond à deux heures par jour pour une consommation quotidienne d'un paquet par jour.

A l'échelle mondiale, ce sont les adolescents qui posent le principal problème en matière de tabagisme (10).

Les grandes enquêtes prospectives font apparaître que la consommation de tabac est à l'origine d'une surmortalité liée notamment aux cancers broncho-pulmonaires, ceux de la sphère O.R.L et d'autres organes, aux broncho-pneumopathies chroniques obstructives (BPCO) et aux maladies cardio-vasculaires. Ces pathologies sont aggravées par d'autres facteurs de risque tels que certains comportements alimentaires, l'abus d'alcool et la contraception orale (5).

L'intoxication tabagique peut être évaluée par la mesure des marqueurs dans les milieux biologiques. Ces marqueurs différent par leur spécificité et leur sensibilité dans la distinction fumeur /non fumeur. Il est important de distinguer les marqueurs spécifiques du tabac (nicotine, cotinine) des marqueurs non spécifiques pouvant avoir d'autres origines que la fumée de cigarette (CO, cadmium, HbCO, thiocyanates, ....).

Ces marqueurs constituent des indicateurs d'intérêt différent en fonction de leurs caractéristiques pharmacocinétiques propres. Le cadmium est un marqueur à long terme car il s'accumule graduellement au cours de la vie du fumeur (11). Son dosage pourrait être utile dans les groupes d'ex-fumeurs pour permettre l'appréciation a posteriori du tabagisme.

Le dosage de la carboxyhémoglobine permet d'apprécier de manière directe la pénétration du monoxyde de carbone dans l'organisme.

Le dosage des thiocyanates, catabolites de l'acide cyanhydrique présent dans la fumée, peut s'avérer utile pour le suivi du sevrage des fumeurs (11). Les concentrations dans l'urine des fumeurs sont variables. La demi-vie de ce marqueur qui s'élimine surtout par voie rénale est d'environ deux semaines. Il n'est pas spécifique du tabagisme puisque l'origine peut être alimentaire.

Le dosage de la cotinine libre urinaire est en relation directe avec l'imprégnation nicotinique à moyen terme chez le fumeur (11,12).

Dans ce travail, nous avons étudié dans un premier les composants de la fumée du tabac, les diverses pathologies liées à la consommation chronique et les marqueurs biologiques dans un deuxième temps, nous nous sommes intéressé à l'analyse des xénobiotiques (cotinine) dans les urines.

L'objectif de cette étude est de mettre en évidence la relation entre la consommation du tabac et les concentrations urinaires en cotinine afin d'estimer la valeur discriminative de la cotininurie entre les fumeurs, les fumeurs passifs, ainsi que les non fumeurs et de préciser l'intérêt du dosage urinaire de la cotinine dans la prise en charge et le suivi du sevrage tabagique.

sommaire suivant