WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le marché boursier marocain : de la léthargie à la modeste relance boursière

( Télécharger le fichier original )
par Amina TOUROUGOU
Université Hassan II Aîn Chok - Licence Economie et Gestion 2006
  

sommaire suivant

Université Hassan II - Aîn Chok

FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES ECONOMIQUES ET SOCIALES

Mémoire de fin d'études :

« Le marché boursier marocain : de la léthargie à la modeste relance boursière »

Amina TOUROUGOU

Promotion 2006 - option Economie et Gestion

Sous la direction de : M. HILAL

REMERCIEMENTS

La rédaction de ce mémoire m'a permis de rencontrer des gens nouveaux, qui m'ont apporté beaucoup d'aide et de soutien dans mes recherches et que je souhaite aujourd'hui remercier.

Tout d'abord, je tiens à remercier mon directeur de mémoire M.Hilal, qui est

en grande partie à l'origine de réussite de ce mémoire, et qui m'a encadré tout au long de mon travail.

Au cours de cette année, une autre personne a fortement influencé mes choix quant à l'orientation de mon mémoire et à l'intérêt que je porte à tout ce qui touche au domaine de la bourse et notamment le domaine d'investissement boursier. Je souhaite donc ici saluer Zineb MOQSID, chargée des ressources humaines, au sein de la Bourse de Casablanca, qui m'a apporté un regard éclairé et objectif sur le travail réalisé. Et qui m'a aidé à approfondir ma recherche par divers documents et brochures.

Enfin, je remercie tous ceux qui m'ont apporté leur soutien et leur aide au cours de cette année, ainsi que ma famille et plus spécialement mon cousin, sans qui l'achèvement de ce travail aurait été beaucoup plus difficile et que je

considère, dans un tout autre domaine, parmi cette catégorie de gens

particulièrement compétents.

DEDICACE

C'est à vous, mon die que je dédie cet humble travail.

Vous qui m'assisté tout au long des différentes étapes qui ont abouti à ces résultats.

Merci mon dieu.

Je dédie ce modeste travail à ma mère qu'elle trouve ici le témoignage

De mon affection, mon amour, mon admiration et ma reconnaissance pour tous les sacrifices eus à mon égard.

A mes frères et soeurs aux quels je souhaite bonheurs et plénitudes.

A tous mes amis je présente ma profonde affection avec tous mes souhaits de bonheur et de réussite.

A tous ceux que j'aime, qu'ils trouvent ici l'expression de mon respect et mon grand attachement.

Sommaire

INTRODUCTION GENERAL

ORIGINE DU SUJET 6

DÉFINITION DE LA PROBLÉMATIQUE 6

ANNONCE DU PLAN 7

PARTIE I: EVOLUTION DE LA FINANCE DIRECTE À TRAVERS LE MONDE

CHAPITRE I : LA NAISSANCE DES MARCHÉS BOURSIERS 8

SECTION 1 : BRÈVE HISTOIRE DES BOURSES 8

Paragraphe 1 : les « sociétés » temporaires de capitaux 8

Paragraphe 2 : Les Bourses « sauvages » 8

Paragraphe 3 : une organisation progressive libre ou réglementée 8

SECTION 2 : LE CONTEXTE DE L'ÉVOLUTION DU MARCHÉ DE LA BOURSEAU 20ÈME SIÈCLE 9

Paragraphe 1 : l'excèdent pétrolier et l'octroi des crédits 9

Paragraphe 2 : de la crise économique à l'évolution du secteur boursier dans les pays développés 9

SECTION 3 : L'ÉVOLUTION DU MARCHÉ BOURSIER DANS LE TIERS MONDE 10

Paragraphe 1 : La notion d'émergence boursière 10

Paragraphe 2: De la crise économique à l'évolution des marchés boursiers 10

CHAPITRE II : BOURSE DES VALEURS DE CASABLANCA, UN VECTEUR STRATÉGIQUE DE LA POLITIQUE FINANCIÈRE 12

SECTION 1 : L'UTILITÉ DE LA BOURSE DANS UNE ÉCONOMIE 12

Paragraphe 1 : Pour les investisseurs 12

Paragraphe 2 : Pour les épargnants 12

SECTION II : L'ÉVOLUTION DE LA PLACE CASABLANCAISE, DU DÉBUT DES ANNÉES 70 À NOS JOURS 12

Paragraphe 1 : La décennie 70, Une phase oisive du marché boursier 13

Paragraphe 2 : La décennie 80, une phase de transition 13

Paragraphe 3 : La décennie 90, vers l'édification d'un marché financier 14

Paragraphe 4 : la bourse de nos jours, Modernisation du marché... 15

Le Masi el le Madex 16

Les Nouveaux Indices : MASI Flottant et MADEX Flottant 17

PARTIE II: LES GRANDS AXES DE LA RÉFORME BOURSIÈRE

CHAPITRE I: L'ORGANISATION ET LA GESTION DE LA BOURSE DES VALEURS DE CASABLANCA 22

SECTION 1 : LE STATUT JURIDIQUE DE LA BOURSE ET LES DIFFÉRENTS MARCHÉS BOURSIERS 22 ERREUR ! SIGNET NON DÉFINI.

Paragraphe 1 : Le statut juridique 22

Paragraphe 2 : Les intervenants du Marché Boursier 23

Paragraphe 3 : le fonctionnement du marché 23

La structure du marché 23

Les systèmes de cotation électronique 24

Paragraphe 4 : la protection des investisseurs 24

SECTION 2 : LES SOCIÉTÉS DE BOURSE 25

Paragraphe 1 : Les intermédiaires de bourse 25

Paragraphe 2 : Les différentes catégories des titres 25

A- Les actions : 25

B- Les obligations : 26

SECTION 3 : LA PROTECTION DE LA CLIENTÈLE 26

CHAPITRE II: LE CONTRÔLE DU MARCHÉ BOURSIER : 28

CHAPITRE III : LES INSTRUMENTS FINANCIERS DE MOBILISATION DE L'ÉPARGNE 29

SECTION 1 : LES S.I.C.A.V 29

SECTION 2 : FONDS COMMUN DE PLACEMENT : (F. C. P.) 30

SECTION 3 : OPCVM ET PERFECTIONNEMENT SOUHAITABLES 30

PARTIE III: FISCALITÉ, PRIVATISATION ET LEUR IMPACT SUR LA BOURSE

CH 1 : FISCALITÉ BOURSIÈRE 34

SECTION1 : STRUCTURE DES COÛTS D'INTRODUCTION ET DE COTATION 34

Paragraphe 1 : Les Frais Préalables à l'Introduction 34

Paragraphe 2 : Les Frais Liés à l'Introduction 34

Paragraphe 3 : Les frais postérieurs à l'introduction 34

SECTION 2 : LES COÛTS ET LA FISCALITÉ 35

CHAPITRE II: RENTABILITÉ ET FISCALITÉ BOURSIÈRE 37

SECTION I : LA RENTABILITÉ : RAISON D'ÊTRE D'UNE BOURSE 37

Paragraphe 1 : L'efficacité de la gestion des entreprises 37

Paragraphe 2 : Concurrence des autres formes de placement 37

Paragraphe 3 : La qualité de l'épargnant marocain 38

CHAPITRE III: LA BOURSE DES VALEURS DE CASABLANCA ET LE PROCESSUS DE PRIVATISATION 39

SECTION 1 : LA MISE EN PLACE DU PROGRAMME DE PRIVATISATION 39

SECTION  2 : L'IMPACT DE LA PRIVATISATION SUR LA LIQUIDATION DE LA BOURSE 39

SECTION 3 : L'INTRODUCTION EN BOURSE. UNE ACTION RENTABLE POUR LES PME/PMI------------------- 40

INTRODUCTION GENERAL

Origine du sujet

L'enseignement dispensé à l'Université Hassan 2 au cours de ces trois années vise non seulement à nous former aux méthodes et aux concepts de gestion et de management, mais tend également à nous ouvrir l'esprit et à nous faire connaître de façon plus ou moins approfondie de nombreux domaines parallèles très différents.

Ainsi, au cours de mon parcours universitaire j'ai pu, entre autre, être sensibilisée au monde de la bourse.

Ce domaine, a suscité chez moi un grand intérêt et m'a notamment donné envie d'approfondir ma connaissance de ce mode d'investissement.

L'exercice du mémoire constituait à mes yeux un bon moyen d'enrichir mes connaissances dans certains de ces domaines ; La nature même du travail demandé, recherche théorique, analyse, synthèse et réflexion générale sur la problématique, donnent, je pense, les éléments nécessaires à une maîtrise assez complète du sujet traité.

A l'heure où l'on peut parler d'un essor du monde boursier comment pouvais-je parler de bourse sans imaginer l'intérêt de ce mode d'investissement pour l'économie de tout pays. Cependant, l'apport de la bourse semble encore modeste dans certaines économies, notamment dans celles des pays sous-développés ce qui peut provoquer une certaine hésitation de la part des épargnants, pour les quels ce monde reste encore ambigu.

Phénomène de mode dans un monde d'apparence? Ou outil sérieux de réussite des investissements ? Existe-t-il un appareil informatif capable d'attirer plus d'épargnants ?quelles sont les garanties offertes aux investisseurs ?

La bourse de Casablanca est elle sur le bon chemin après la réforme du 21 septembre 1993 ?

Tout l'intérêt du sujet de mon mémoire réside dans ces quelques points. Il faut reconnaître que mon désir de connaître le fond réel des choses dont tout le monde parle sans réellement savoir ce dont il s'agit a été le point de départ de mon cheminement. Sans prétendre « avoir fait le tour » d'un sujet aussi vaste, je voulais apporter ici quelques éclaircissements sur une approche particulière de cette activité et donner quelques humbles éléments de réponse à la problématique suivante.

Définition de la problématique

Tout le monde connaît, comment le marché boursier a "envahi" le marché financier dans tous les pays occidentaux, et ensuite dans les pays du tiers monde. Au moment où la crise financière de l'endettement au début des années 80 s'est éclatée, à cause de la pénurie des ressources financières.

Une nouvelle politique financière caractérisée par la finance directe,est devenue le moteur du marché financier. Une politique basée sur l'emprunt et l'épargne et le meilleur mécanisme capable a enlevé ce défi c'est la bourse des valeurs.

Et comme le Maroc, appartient à un système économique mondial, il est normal que notre économie suit ce chemin de la désintermédiation. Et on, peut dire que le Maroc est considéré comme un pays au seuil de l'émergence financière dès 1991. Et malgré ça, il fallait attendre l'importance réforme boursière du 21 septembre1993, sans oublier les opérations de privatisation. Donc quel est le contenue de ces réformes ? Et l'essentiel de cette étude, c'est de savoir est-ce que ces réformes sont suffisantes ? Et qu'elles sont les obstacles au développement de cette bourse ? Est-ce que cette bourse peut être une bonne concurrente à l'échelle régional et mondial?

Toutes ces questions vont être abordées dans ce mémoire de fin d'étude. Que j'ai choisi parce qu'il m'a semblé le plus important pour étudier.

En effet, le secteur boursier concerne l'avenir de notre pays, et son développement impliquera certainement le développement de notre pays.

Annonce du plan

Ainsi on verra, dans une première partie,un bref historique de la bourse, ainsi que l'évolution de la finance directe à travers le monde.

Puis, la deuxième partie sera consacrée à la réforme boursière.

Enfin, dans la troisième partie, on traitera la fiscalité ainsi que la privatisation et leur impact sur la bourse de casablanca.

Chapitre I : La naissance des marchés Boursiers

Section 1 : Brève histoire des bourses

Les premières transactions sur les titres ont leur origine dans l'antiquité. La spéculation fait la rage à Gêne, Florence et Venise, dès le XIVe siècle.

En effet, dans la deuxième moitié du XIVe siècle, à Bruges, les marchands venus des quatre coins de l'Europe ont pris l'habitude, pour traiter leurs affaires, de se réunir devant l'hôtel particulier d'un riche négociant de la ville du nom de Van Den Börse, qui donne son nom à la Bourse.

Paragraphe 1 : les « sociétés » temporaires de capitaux

Les publicains romains mettaient souvent en commun leurs capitaux pour acheter à l'Etat le droit de lever les impôts à sa place dans les provinces conquises. De même, à la fin du Moyen âge furent crées des groupement de capitaux pour prêter aux princes, comme la Casa si San Giorgio, en Italie (1408). Par ailleurs, à partir du nouvel élan économique du XVIe siècle, de tels groupements se constituèrent pour financer les grands voyages commerciaux, la « grosse aventure ». c'est ainsi que naquirent, en Grande-Bretagne, la Moscovy Company (1553) ou l'East India Company (1599).

Mais ces groupements de capitaux étaient temporaires, souvent pour une seule opération. Ce n'est qu'au XVIIe siècle que, tant en Grande-Bretagne qu'en France, ces « sociétés » devinrent permanentes (1657 pour l'East India Company), d'abord sur autorisation royale, puis librement.

sommaire suivant