WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le marché boursier marocain : de la léthargie à la modeste relance boursière

( Télécharger le fichier original )
par Amina TOUROUGOU
Université Hassan II Aîn Chok - Licence Economie et Gestion 2006
  

précédent sommaire suivant

Aidez l'hopital de Montfermeil

Paragraphe 2 : Les Bourses « sauvages »

Dès le Moyen Age, les maisons de commerce italiennes et les « changeurs » se vendaient les uns aux autres des lettres de change. De même naquirent les Bourses de commerce, où l'on achetait et vendait des titres représentatifs de marchandises. La première semble avoir été celle d'Anvers, en 1515. dès la fin du XVIe siècle, la Bourse des tulipes de Rotterdam était en pleine activité. Bien entendu, on se mit très vite à échanger les titres des sociétés par actions devenues permanentes. Ces échanges se passaient dans des lieux publics comme les « cafés Garraway's » et « Jonathan » à Londres, ou la rue « Quincampoix » en France, lieu de krach de la Banque générale de Law. On échangeait aussi, dans ces divers lieux, les titres des dettes des Etats, ceux-ci préférant avoir désormais des milliers de débiteurs plutôt que quelques riches bourgeois.

Paragraphe 3 : une organisation progressive libre ou réglementée

Peu à peu, les brokers (intermédiaire sur les Bourses anglo-saxonnes ne pouvant opérer que pour compte de tiers) anglais et américains s'organisèrent en professions fermées, fixant des règles et des horaires pour les transactions. Certains d'entre eux s'installèrent comme spécialistes, offrant aux brokers, en permanence, chacun pour une série de titres, des prix d'achat et de vente.

Dans la plupart des pays, des Bourses de valeurs s'ouvrirent dans les principales villes.

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil

Appel aux couturier(e)s volontaires

Moins de 5 interactions sociales par jour