WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La place des services sociaux dans les politiques d'intégration en Europe

( Télécharger le fichier original )
par Irmela DE HAAS
Université catholique de Lille - Institut social Lille Vauban/ Canterbury Christchurch University College - Master du Travail Social en Europe 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

7. Conclusion

A partir de l'analyse des discours des travailleurs sociaux nous pouvons donc dégager plusieurs facteurs qui ont une influence sur le maintien ou le développement d'une action sociale spécialisée dans le dispositif d'accueil dont le service social spécialisé n'est pas maître d'oeuvre :

· la qualité de l'encadrement technique,

· la cohésion de l'équipe,

· une bonne implantation départementale,

· l'ancienneté au service social spécialisé combinée avec une compétence professionnelle personnelle,

· de la motivation des professionnels.

La qualité de l'encadrement technique dépend des compétences techniques en travail social, ainsi que des compétences en management, des cadres. En effet, on peut légitimement attendre des encadrants techniques qu'ils aident les équipes à réunir tous les facteurs qui permettront la réussite du projet d'accueil des nouveaux arrivants.

Habituellement, l'encadrant technique est issu de la même formation et a exercé auparavant la même profession que les membres de son équipe. Il doit accompagner les professionnels dans la prise de décision concernant l'action sociale à engager, les aider à analyser les priorités dans des situations complexes et à donner un sens à l'action mise en oeuvre. La fonction d'encadrant technique demande aussi la connaissance et la prise en compte des changements légaux et réglementaires et de l'environnement institutionnel et sociétal. Il veille à ce que l'activité de ses équipes corresponde aux missions et orientations fixées par l'institution. Aussi, « L'expérience antérieure du travailleur social est une base importante de leur légitimité et de leur autorité auprès des équipes ; elle permet l'adhésion à une cohérence des pratiques organisées autour du service aux usagers et l'animation du travail en équipe. »105(*)

Pour conclure, nous dirons avec Brigitte Bouquet : « [...] au-delà de leur situation souvent inconfortable, car confrontées à de nombreuses tensions, il est important d'affirmer que la place des cadres assistantes sociales est déterminante stratégiquement et conceptuellement. Au-delà de la gestion et du management, ils doivent exercer leur sens politique, garder la responsabilité de bien distinguer les enjeux, susciter et promouvoir une réflexion professionnelle sur le sens de l'action sociale. Les cadres ont ces devoirs non seulement à l'égard des salariés et de l'organisation qui les emploie, mais aussi de l'ensemble du champ de l'intervention sociale ».106(*)

Pour procéder à la comparaison des pratiques au niveau européen, observons maintenant comment les services sociaux allemands et néerlandais se positionnent dans les dispositifs d'accueil.

Chapitre 3

* 105 DEPINOY-BRUNEL D., La fonction de cadre d'équipes sociales : comprendre, agir, évoluer, Paris, ASH professionnels, 2004

* 106 BOUQUET Brigitte, GARCETTE Christine, Assistante sociale aujourd'hui, Maloine, 1999, p. 147

précédent sommaire suivant