WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude de faisabilité de la mise en place d'une forêt communale pilote dans la Réserve Spéciale de Dzanga-Sangha en République centrafricaine


par Dieudonné Bruno WANEYOMBO-BRACHKA
Université de Dschang - DESS 2008
  

sommaire suivant

ETUDE DE FAISABILITE DE LA MISE EN PLACE
D'UNE FORÊT COMMUNALE PILOTE A BAYANGA
DANS LA RESERVE SPECIALE DE DZANGA-SANGHA
REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

WANEYOMBO-BRACHKA Dieudonné Bruno

Professeur des lycées agricoles, Option foresterie

Par :

 

UNIVERSITE DE DSCHANG

**********

FACULTE D'AGRONOMIE ET DES SCIENCES
AGRICOLES (FASA)

**********
CENTRE REGIONAL D'ENSEIGNEMENT
SPECIALISE EN AGRICULTURE FORET-BOIS

**********

 

MEMOIRE PRESENTE EN VUE DE L'OBTENTION DU DIPLOME D'ETUDES
SUPERIEURES SPECIALISEES

AMENAGEMENT ET GESTION PARTICIPATIVE DES RESSOURCES
FORESTIERES (AGPRF)

Neuvième Promotion

 

UNIVERSITE DE DSCHANG

**********

FACULTE D'AGRONOMIE ET DES SCIENCES
AGRICOLES (FASA)

**********
CENTRE REGIONAL D'ENSEIGNEMENT
SPECIALISE EN AGRICULTURE FORET-BOIS

**********

 

MEMOIRE PRESENTE EN VUE DE L'OBTENTION DU DIPLOME D'ETUDES
SUPERIEURES SPECIALISEES

AMENAGEMENT ET GESTION PARTICIPATIVE DES RESSOURCES
FORESTIERES (AGPRF)

Neuvième Promotion

ETUDE DE FAISABILITE DE LA MISE EN PLACE D'UNE
FORÊT COMMUNALE PILOTE A BAYANGA DANS LA
RESERVE SPECIALE DE DZANGA-SANGHA
REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Soutenu publiquement le 31 mars 2008 par :

WANEYOMBO-BRACHKA Dieudonné Bruno

Professeur des lycées agricoles, Option foresterie

Devant le jury composé de :

Président : Pr. NOAH NGAMVENG Joseph, Université de Yaounde I

Membres : Pr. FOUDJET Erick Amos, Professeur des Universités H.E.

Dr. NOUNAMO Laurent, Maître de recherche à l'IRAD

Dr. FOMETE NEMBOT Timothée, Chargé de cours à l'Université de Dschang Sous la supervision de :

Pr. FOUDJET Erick Amos Dr. FOMETE NEMBOT Timothée

Professeur des Universités H.E. Chargé de cours à l'Université de Dschang

Encadreur :

M. HEINZE Mathias, Conseiller Technique Principal,
Coopération Allemande (GTZ-GFA) Projet Dzanga-Sangha (RCA)

i

FICHE DE CERTIFICATION D'ORIGINALITE DU TRAVAIL

FICHE DE CERTIFICATION DES CORRECTIONS

APRES SOUTENANCE

DEDICACE

A

· L'Eternel Dieu

· A la famille WANEYOMBO

iv

REMERCIEMENTS

Le présent mémoire est le résultat de cinq mois de stage effectué au Projet Dzanga-Sangha du Ministère des Eaux, Forêt, Chasse et Pêche, chargé de l'Environnement.

Le travail a bénéficié du concours de plusieurs personnes, sans lesquelles cette recherche serait demeurée un pieux projet ; à elles je tiens à présenter toute ma reconnaissance et ma gratitude. Je pense à :

· Pr. Erick Amos FOUDJET et Dr. Timothée FOMETE NEMBOT pour l'encadrement intellectuel rigoureux ;

· Mr. Mathias HEINZE, Conseiller Technique Principal GTZ auprès du PDS pour l'encadrement technique et la disponibilité durant la réalisation de ce mémoire ;

· Messieurs Alain BILLAND, Alain KARSENTY du CIRAD, Cyrille PELICIER, Conseiller au Parc Dzanga-Ndoki et Philip ROTH du PDS pour leurs conseils et appui technique ;

· Monsieur Hervé MAÏDOU, Directeur Adjoint du PARPAF pour ses remarques et suggestions ;

· Messieurs José MADOUMI, expert national auprès du PDS, Josué NAMBAMA, conservateur du PNDN et Etienne T. BAMA, responsable du volet développement du PDS pour les différentes contributions ;

· Messieurs Bruno BOKOTO DE SEMBOLI et Jean-Christian NDADET du Suivi écologique pour m'avoir aidé dans la collecte des données ;

· CRESA Forêt-Bois ainsi qu'à l'Université de Dschang, pour le dévouement dont ils ont fait preuve durant notre formation ;

· Tout le Projet Dzanga-Sangha, pour la participation dans la réalisation de ce travail, les animateurs Mathurin Mathieu MBOULOU, Robert SAMBO et Eliette BEBONA du PDS pour leur dévouement, aussi à toutes les populations de Bayanga et du village MOSSAPOULA pour leur appui et participation à cette étude,

· Familles YANDOMBO et POUMALE, pour leur soutien dans cette étude. Que tous ceux qui m'ont soutenu de près ou de loin et qui n'ont pas été cités, trouvent ici l'expression de mes sincères remerciements.

TABLE DE MATIERES

FICHE DE CERTIFICATION D'ORIGINALITE DU TRAVAIL i

FICHE DE CERTIFICATION DES CORRECTIONS ii

APRES SOUTENANCE ii

DEDICACE iii

REMERCIEMENTS iv

LISTE DES TABLEAUX viii

LISTE DES FIGURES ix

ABBREVIATIONS x

RESUME xi

ABSTRACT xii

INTRODUCTION 1

1. Contexte 1

2. Problématique 1

3. Hypothèses 3

4. Objectifs de l'étude 3

5. Importance de l'étude 3

6. Plan du document 4

Chapitre 1 : REVUE DE LA LITTERATURE ET MILIEU D'ETUDE 5

1.1. DEFINITION DES CONCEPTS 5

1.2. FORETS COMMUNALES EN AFRIQUE CENTRALE 8

1.3. CADRE JURIDIQUE ET INSTITUTIONNEL DE LA CONSERVATION 10

1.3.1. Cadre juridique 10

1.3.2. Cadre institutionnel 12

1.4. APERÇU SUR LA COMMUNE DE YOBE-SANGHA ET CES ACTEURS 14

1.4.1. Environnement biophysique et humain 14

1.4.2. Acteurs 17

1 .4.2.1. Collectivité territoriale 17

1.4.2.2. Populations locales 17

1.4.2.3. Projet Dzanga - Sangha (PDS) 17

1.4.2.4. Opérateurs économiques du secteur privé 17

Chapitre 2 : METHODOLOGIE 18

2.1. FORET ETUDIEE 18

2.2. POPULATION ENQUETEE 19

2.3. MATERIEL UTILISE 19

2.4. METHODES UTILISEES 19

2.4.1. Echantillonnage 19

2.4.2. Outils de collecte des données 20

2.4.3. Collecte des données 20

2.4.3.1. Recherche documentaires 20

2.4.3.2. Données de terrain 20

2.4.3.3. Analyse et validation des données par les parties prenantes 22

Chapitre 3 : PRESENTATION ET ANALYSE DES RESULTATS 23

3.1. FACTEURS SOCIO-ECONOMIQUES ET CULTURELS 23

3.1.1. Histoire et peuplement de la zone 23

3.1.2. Organisation sociale 23

3.1.3. Caractéristiques coutumières 24

3.1.4. Vie associative 25

3.1.5. Mobilité et migration 25

3.1.6. Infrastructures de base 26

3.1.6.1. Routes et autres voies d'accès 26

3.1.6.2. Eau et Electricité 26

3.1.6.3. Santé 26

3.1.6.4. Education 26

3.1.7. Activités économiques 27

3.1.7.1. Agriculture de subsistance 27

3.1.7.2. Chasse 27

3.1.7.3. Pêche 28

3.1.7.4. Elevage 29

3.1.7.5. Exploitation des produits forestiers non ligneux (PFNL) 31

3.1.7.6. Exploitation minière 34

3.1.8. Motivations locales 34

3.1.9. Motivations nationales et internationales 35

3.1.10. Conflits éventuels 35

3.2. MASSIF PROPOSE POUR LA FORET COMMUNALE 36

3.2.1. Limites 36

3.2.2. Exploitation forestière antérieure et perturbations 38

3.3. ESTIMATION DU POTENTIEL DE RÉCOLTE POUR LE VIN DE RAPHIA 40

3.3.1. Estimation du potentiel 40

3.3.2. Apport économique de l'exploitation du vin de raphia 40

3.3.2.1. Pour les exploitants 40

3.3.2.2. Pour la Commune 42

3.4. PROPOSITIONS D'AMENAGEMENT 43

3.4.1. Objectifs d'aménagement de la forêt communale de Yobé-Sangha 43

3.4.2. Affectation des terres et droits d'usage 43

3.4.2.1. Affectation des terres 43

3.4.2.2. Droits d'usage 44

3.4.3. Aménagement de la série de production du Raphia 46

3.4.3.1. Parcellaire 46

3.4.3.2. Régime sylvicole spécial 46

3.4.4. Structure d'accueil du public et écotouristique 46

3.4.5. Autres aménagements 47

3.4.6. Suivi des aménagements 47

3.4.7. Mécanisme de résolution des conflits 47

3.5. RECOMMANDATIONS ET PERSPECTIVES 48

3.5.1. RECOMMANDATIONS PRATIQUES 48

3.5.1.1. Recommandations pour la Commune et le PDS 48

3.5.1.2. Recommandations pour tous les acteurs 48

3.2.1.3. Recommandations pour le PDS 49

3.5.1.4. Recommandations pour les communautés et les populations 49

3.5.2. PERSPECTIVES 50

CONCLUSION 51

ANNEXES 54

viii

LISTE DES TABLEAUX

Titres des tableaux

 

Pages

Tableau 3.1 : Quelques produits forestiers utilisés par la population

31-32

Tableau 3.2 : Les deux espèces de raphia de la zone

32

Tableau 3.3 : Coût et durée des équipements et matériels de production

41

Tableau 3. 4 : Evaluation des dépenses (en FCFA).

42

Tableau 3.5 : Evaluation des revenus (en FCFA)

42

Tableau 3.6 : Superficies des différentes séries identifiées dans ce massif

44

Tableau 3.7 : Conduite des activités à l'intérieur de la forêt communale

45

ix

LISTE DES FIGURES

Titres des figures Pages

Figure 1 : Cartes de la zone d'étude 16

Figure 2: Transects participatifs en forêt 21

Figure 3 : Répartition de la population riveraine de la zone d'étude 24

Figure 4: Carte des zones de chasses villageoises de la commune 30

Figure 5: Confection des tuiles de raphia 33

Figure 6: Limites proposées 37

Figure 7 : Saline identifiée 38

Figure 8: Pistes d'éléphants dans le massif proposé 39

Figure 9: Répartition des revenus par quartier/village 41

ABBREVIATIONS

ADLAC : Association des détenteurs Légaux d'Armes de Chasse AFLEG: African Forest Law Enforcement and Governance

AGF : Série agroforestière

ATIBT : Accords International sur les Bois tropicaux

CALPDS : Comité d'Arbitrage Locale du Projet Dzanga-Sangha

CEFDHAC : Conférence des Écosystèmes Forestiers Denses et Humides d'Afrique Centrale

COMIFAC : Commission des Forêts d'Afrique Centrale

CRESA : Centre Régional d'Enseignement Spécialisé en Agriculture

FAO (Food and Agriculture Organisation) : Organisation pour l'Alimentation et l'Agriculture

GPS : Geographic Positioning System

GTZ (Deutsche Gesellshaft für Technische Zusammenarbeit) : Coopération Technique allemande

MARPP : Méthode Active de Recherche Participative et de Planification

MEFCPE : Ministère des Eaux, Forêts, Chasse et Pêche, Chargé de l'Environnement développement

MINFOF : Ministère des Forêts et de la Faune

mm : Millimètre

MRA : Marécage à Raphiales

OAB : Organisation Africaine du Bois

PARPAF : Projet d'Appui à la Réalisation des Plans d'Aménagement Forestier

PDS : Projet Dzanga-Sangha

PEA : Permis d'Aménagement et d'Exploitation

PFBC : Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo

PFNL : Produits forestiers non ligneux

RCA : République Centrafricaine

RSDS : Réserve Spéciale de Forêt Dense de Dzanga-Sangha

SAGD : Service Appui aux Groupements pour le Développement

SBB : Société de Bois de Bayanga TNS : Tri national de la Sangha

UFA : Unité Forestière d'Aménagement

UICN : Union Internationale pour la Conservation de la nature

WWF (World Wild Fund for Nature): Fonds Mondial pour la Nature

ZIC : Zones Banales et des Zones d'Intérêt Cynégétique

xi

RESUME

Ce document présente les résultats de l'étude menée entre novembre 2006 et mars 2007 sur les possibilités de la mise en place d'une forêt communale dans la Réserve Spéciale de Dzanga-Sangha, spécifiquement, il s'agissait d'établir le profil socioéconomique des communautés riveraines du massif proposé pour la forêt communale, d'analyser l'état du massif, de faire des propositions pour une meilleure implication des populations riveraines dans l'exploitation des ressources forestières et pour la sécurisation de leurs droits d'usage, notamment en ce qui concerne la production et la commercialisation du vin de raphia.

L'approche combinait la recherche documentaire, l'entretien semi structuré au moyen d'un guide, la cartographie participative, les observations directes et des visites guidées. L'analyse du massif s'est fait à travers des transects participatifs en forêt en vue d'identifier les différentes enclaves et types d'occupations du sol et d'identifier les points remarquables au moyen de GPS. L'estimation de la superficie occupée par les raphiales s'est faite au moyen de la cartographie et des descentes sur le terrain.

L'analyse des résultats révèle entre autres : la dépendance des populations de Bayanga et du village Mossapoula de la zone proposée du point de vue source d'alimentation, de pharmacopée et de revenus monétaires ; la perturbation de la forêt par des activités anthropiques ; le manque de terres agricoles ; l'existence d'une saline ; la motivation et l'adhésion de tous les acteurs en présence dans la zone pour une gestion participative des ressources. L'estimation du potentiel des raphiales montre que 423 palmiers raphia sont exploités annuellement sur une superficie de 70 ha de la superficie totale estimée à 882 ha.

Pour assurer la réussite du projet, l'analyse des résultats débouche sur des recommandations et perspectives de gestion col laborative des ressources forestières pour un développement durable.

xii

sommaire suivant