WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'opportunité d'un marché boursier pour un meilleur financement des entreprises à  Madagascar

( Télécharger le fichier original )
par Ibrahim Chaibou Dan-Inna
Université de Toamasina (Madagascar) - Maitrise en Sciences de Gestion option Finance 2003
  

sommaire suivant

REMERCIEMENTS

En plus d'être la consécration de quatre ans d'études, ce mémoire de maîtrise est le fruit de volonté, d'efforts et de sacrifices consentis de part et d'autres. Aussi, nous remercions Dieu pour nous avoir donné la santé et la force de volonté d'être aujourd'hui à ce niveau ; de même que nos parents bien aimés qui n'ont jamais cessé de nous soutenir aussi bien moralement que matériellement dans tous nos projets.

Nous exprimons également notre gratitude à l'endroit de :

· Monsieur le Président de l'Université de Toamasina, pour avoir bien voulu nous accueillir dans son institution ;

· Monsieur le Doyen de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion et Monsieur le Directeur du Département Gestion pour leur aide pédagogique à notre adaptation universitaire.

Notre reconnaissance va enfin à l'endroit de Monsieur Gatien HORACE, Maître de conférence à l'Université de Toamasina qui a accepté d'être notre mentor pour l'élaboration de ce mémoire ainsi qu'à tous les enseignants de la Faculté qui ont su partager avec nous leurs connaissances tout au long de notre cursus universitaire.

Toamasina, le novembre 2005
Ibrahim CHAIBOU DAN-INNA

INTRODUCTION

Quatrième plus grande île du monde, Madagascar, avec une population de 17 millions d'habitants, plus de 400 000 établissements toutes formes considérées et des ressources naturelles abondantes, possède le profil d'une grande puissance économique dans l'Océan Indien. Cependant, tous ces atouts ne sont pas utilisés au mieux des possibilités qu'ils offrent. C'est en tout cas ce qu'on peut dire des entreprises malgaches qui, malgré leur nombre et leur diversification dans les activités, ne sont que très peu satisfaites dans leurs besoins de financer leurs activités. Les autorités malgaches qui, à travers certaines mesures prises pour une économie plus forte tentent un compromis, doivent prendre le problème à bras le corps en trouvant une solution structurelle au problème.

C'est pour contribuer à la réflexion sur le financement des entreprises et la recherche de l'amélioration du système financier malgache que nous avons choisi comme thème de notre recherche « L'OPPORTUNITE D'UN MARCHE BOURSIER POUR UN MEILLEUR FINANCEMENT DES ENTREPRISES A MADAGASCAR ». Notre réponse à la préoccupation évoquée ci-dessus est, en effet, l'institution d'une bourse de valeurs à Madagascar.

Nous avons décidé de structurer notre travail en deux parties : la première débute par l'énoncé des mesures d'assainissement et de renforcement macroéconomiques décrites dans le Document de Stratégie pour la Réduction de la Pauvreté (DSRP) pour lever le défi d'une croissance rapide fondée sur le dynamisme du secteur privé, puis elle étudie les caractéristiques des entreprises malgaches à travers une analyse de cette population d'agents économiques en mettant en lumière la situation des investissements et le besoin de financement de ces entreprises. Enfin, elle met en évidence des difficultés qu'éprouvent les sociétés malgaches à accéder aux crédits d'investissement.

La deuxième partie s'attache à prouver l'utilité d'un marché boursier institutionnalisé à Madagascar. Elle effectue au préalable un détour sur l'histoire ainsi que les origines de la Bourse puis s'attache à définir les concepts fondamentaux et des principes de fonctionnement de la Bourse. Nous pourrons ainsi distinguer les différents types de bourse et dégager leurs caractéristiques communes.

Dans un deuxième temps, nous nous attacherons à déceler les prémisses d'une bourse à Madagascar. En dernier lieu, nous tenterons l'esquisse d'un dispositif pour la mise en place d'une bourse à Madagascar, tout en évoquant les difficultés et contraintes qui vont à l'encontre de ce projet et les mesures susceptibles de les surmonter.

Comme, il s'agit d'une étude prospective sur l'établissement d'un organisme d'un type nouveau à Madagascar, le contenu de cet ouvrage est alimenté principalement par la recherche documentaire d'une part auprès d'institutions et centres spécialisés, d'autre part par l'Internet, complétée par des interviews accordés par des intervenants dans le monde de la finance.

PREMIERE PARTIE

LE FINANCEMENT DES ACTIVITES DES

ENTREPRISES A MADAGASCAR

CHAPITRE I
LE DEFI D'UNE CROISSANCE RAPIDE FONDEE SUR LE DYNAMISME DU

SECTEUR PRIVE

Les impératifs d'une croissance rapide de l'économie malgache reposent notamment sur une exploitation rentable de ses nombreuses potentialités naturelles. A la lumière de ce qui continue de se faire dans les pays industrialisés, la stratégie à mettre en oeuvre à cet effet doit se fonder sur le secteur privé dont le dynamisme seul peut constituer le levier permettant d'amorcer le développement. Il est appelé à combler les limites de l'Etat dans une économie de marché, car ce dernier ne peut prétendre pouvoir rentabiliser l'éventail de toutes les activités économiques d'un pays ; Parce qu'il ne dispose pas de toutes les compétences, de toutes les ressources et de toutes les ambitions que cela suppose pour s'attaquer à une gamme d'activités aussi vastes que disparates.

Au coeur de tout défi global de croissance, de développement et de lutte contre la pauvreté, le secteur privé est donc irremplaçable. Mais qu'il joue ce rôle moteur suppose sa mise en valeur par la considération de certains paramètres. Affirmant leur volonté d'aller dans ce sens, les autorités malgaches, à travers le Document Stratégique de Réduction de la Pauvreté, se sont appesanties sur un certains nombre de mesures macroéconomiques dans le sens d'une évolution économique positive tirée par le secteur privé, mais aussi sur les voies et moyens d'assainir l'environnement macroéconomique général, notamment par une réforme de la fonction publique et une gestion améliorée des affaires publiques.

SECTION 1 : LES PREALABLES

I - Le renforcement de l'assainissement de la gestion macroéconomique

sommaire suivant