WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Capital investissement; logique, technique et pratique

( Télécharger le fichier original )
par Mohamed Amin MEHAL
Ecole Superieure de Banque - DSEB 2006
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Section 2 : le capital investissement en Algérie ;

Après nous être intéressé aux différentes expériences étrangères dans la pratique du capital investissement, il convient de nous replacer sur l'échelle nationale et tenter de situer le métier dans la réalité économique et financiaire algérienne.

Nous commencerons cette section, par un bref constat économique et sociale, puis nous nous intéresserons en suite à la pratique du capital investissement en Algérie et nous conclurons en énonçant les perspectives du secteur.

I. Un bref constat économique et social :

Suite aux quelques évolutions survenues dans l'économie durant les année 90, l'Etat a prévu certaines mesures pour remédier aux maux économiques.

1. Le secteur de la PME en Algérie :

Avant d'aborder le problème de performance des PME, nous essayerons de présenter un bref aperçu des investissements de ces dernières années.

1.1. Bilan des investissements en Algérie :

L'avènement du code des investissements en 1993 a renforcé dans une certaine mesure, l'investissement, notamment la création des PME, à travers les avantages qu'il confère.

Pour pouvoir cerner la question des investissements, nous nous intéresserons à l'activité d'organisme spécifique tels que l'APSI54, CALPI, et ANSEJ.

1.1.1 L'APSI :

Entre 1993 et 2000, près de 3.344 milliards de dinars d'engagement ont été déclarés auprès de l'APSI.

L'analyse de ce chiffre55 permet de dégager les éléments suivants56

- La dominance du secteur industriel : la dominance du secteur industriel dans le domaine des investissements en Algérie est très importante : 37 % du total des projets déclarés à l'APSI ont trait à l'industrie ; ces projets constituent 45 % du coût global et 40 % des emplois à créer.

- La concentration régionale : la majorité des projets déclarés à l'APSI sont caractérisés par une grande concentration dans les grands centres urbains, notamment dans le centre du pays (21 % des projets réalisés à Alger).

- La faiblesse des réalisations effectives : nous pouvons lire dans un rapport du CNES adressé à l'APSI :« l'évaluation des investissements recensés au niveau de l'APSI fait ressortir la faiblesse des résultats obtenus, aussi bien pour les investissements nationaux que pour les investissements étrangers. Les engagements cumulés d'investissement depuis 1993 à la clôture de l'exercice 2000 s'élèvent à près de 42 milliard de dollars US pour plus de 43.000 projets.

Cependant un décalage important subsiste entre ces engagements et les investissement effectivement réalisés ; ces derniers n'excèdent pas 500 milliards de dollars US »57.

54 APSI ; Agence de Promotion et de Suivi et de Soutien des Investissements, devenue l'Agence Nationale de Développement des Investissements(ANDI).

55 Projet de rapport ; pour une politique de développement de la PME en Algérie, CNES, Alger .2002, pp 17.

56 Projet de rapport ; pour une politique de développement de la PME en Algérie, CNES, Alger .2002, pp 17 à 19.

57 Projet de rapport ; pour une politique de développement de la PME en Algérie, CNES, Alger .2002, pp 30.

1.1.2. Le dispositif des CALPI :

La CALPI est un dispositif chargé de répondre à toute demande d'information de terrain, Formulée par les investisseurs.

1.1.3. Le dispositif ANSEJ :

L'agence Nationale pour le Soutien à l'Emploi de Jeunes est un dispositif qui concerne plutôt les micros entreprises. Il a été lancé, effectivement, au second semestre de l'année 1997.

L'analyse de la répartition spatiale des projets, indique une grande concentration dans la région du centre ; près de 49 % des projets y sont localisés.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.