WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'agriruralité, entre rêves et réalités

( Télécharger le fichier original )
par Marie-Laure SOULIER
Université Lyon II Lumière  - Master 2 Aménagement et Développement Rural 2010
  

sommaire suivant

Université Lumière-Lyon 2

Faculté de Géographie, Histoire, Histoire de l'Art et Tourisme

Master Sciences des Sociétés et de leur environnement

Mention Etudes rurales

Master 2 Spécialité professionnelle Aménagement et Développement Rural

Maison des Services des Monts du Forez
7 place de l'église
42440 NOIRETABLE

L'AGRIRURALITE, ENTRE RÊVES ET RÉALITÉS

Étude de cas concernant les freins à l'installation agrirurale dans le
périmètre d'actions de la Maison des Services des Monts du Forez

Mémoire de fin d'études présenté par : Marie-Laure SOULIER

Maître de stage : M. David COMMEAT Tuteur universitaire : Mme Agnès BONNAUD Membre du jury : Mme Anne HONEGGER

REMERCIEMENTS

Je tiens tout d'abord à remercier mes tuteurs universitaires et de recherches, respectivement Madame Agnès BONNAUD et Madame Marie-Anne LENAIN de m'avoir suivi pas à pas et de m'avoir fait bénéficier de leur regard critique et de leur expérience enrichissante.

Merci également à Madame Anne HONEGGER d'avoir accepter de me suivre pour la deuxième année consécutive et à Monsieur Pierre COUTURIER pour ses conseils bibliographiques ; vous avez contribué tout deux à mon goût pour la géographie.

Merci à toute l'équipe de la Maison des Services et à Eric CHOSSON, pour l'intérêt porté à ce travail, à l'accueil chaleureux et sympathique que vous m'avez accordé mais aussi pour la convivialité des échanges professionnels que nous avons eu.

Une pensée également pour Lucile REBOUL qui a découvert avec moi la méthodologie de construction d'offres d'activités et le vocabulaire qui y est associé.

Je remercie également toutes les personnes rencontrées, les agriculteurs, les agriruraux, les porteurs de projets, les élus, les agents de développement, les notaires, les techniciens... pour le temps et l'énergie qu'ils m'ont consacré.

Merci également à tous mes proches, d'avoir pris le temps de relire avec intérêt mes écrits.

Enfin, un grand merci à mon tuteur professionnel : David COMMEAT, pour son écoute rassurante, pour son soutien sans faille dans les moments de doutes et pour la confiance qu'il m'a accordée tout au long du stage.

SOMMAIRE

REMERCIEMENTS 2

SOMMAIRE 3

ABREVIATION ET SIGLES 5

INTRODUCTION 6

PARTIE 1 : METHODOLOGIE ET DEROULEMENT DU STAGE 9

I. Mise en contexte du sujet pour une appropriation des missions du stage 9

II. Recherche et acquisition des données 19

III. La problématisation du sujet 25

SYNTHESE 27

PARTIE 2 : FACTEURS ET FREINS A L'EMERGENCE DES ACTIVITES AGRIRURALES DANS LES MONTS DU FOREZ 29

I. Quels avantages et quels atouts pour l'agriruralité dans les Monts du Forez ? 29

II. Quels obstacles et quels inconvénients limitent l'émergence de l'agriruralité dans les monts

du Forez ? 57

SYNTHESE 77

PARTIE 3 : VERS DES CONSTRUCTIONS D'OFFRES D'ACTIVITES AGRICOLES ET RURALES 79

I. Retour sur les freins à la construction d'offres agrirurales et préconisations 79

II. Construire des offres d'activités agrirurales : application de la méthodologie de construction

de l'offre d'activités dans la commune de Saint Didier sur Rochefort 85

III. Accompagner les entrepreneurs ruraux dans leurs projets et dans leur intégration au

territoire 93

SYNTHESE 106

CONCLUSION 108

BIBLIOGRAPHIE 111

TABLE DES FIGURES 115

TABLE DES TABLEAUX 116

TABLE DES MATIERES 117

TABLE DES ANNEXES 119

ANNEXES 120

"Puis il a commencé à faire ses grands pas de montagnard.

Il marche.

Il est tout embaumé de sa joie.

Il a des chansons qui sont là, entassées dans sa gorge à presser ses dents. Et il serre les lèvres. C'est une joie dont il veut mâcher toute l'odeur et saliver longtemps le jus comme un mouton qui mange la saladelle du soir sur les collines. Il va, comme ça, jusqu'au moment où, le beau silence s'est épaissi en lui, et autour de lui comme un pré.

Il est devant ses champs. Il s'est arrêté devant eux. Il se baisse. Il prend une poignée de cette terre grasse, pleine d'air et qui porte la graine. C'est une terre de beaucoup de volonté.

Il en tâte, entre ses doigts, toute la bonne volonté.

Alors tout d'un coup, là, debout il a appris la grande victoire.

Il lui a passé devant les yeux, l'image de la terre ancienne, renfrognée et poilue avec ses aigres genêts et ses herbes en couteau. Il a connu d'un coup, cette lande terrible qu'il était, lui, large ouvert au grand vent enragé, à toutes ces choses qu'on ne peut pas combattre sans l'aide de la vie.

Il est debout devant ses champs. Il a ses grands pantalons de velours brun, à côtes ; il semble vêtu avec un morceau de ses labours. Les bras le long du corps, il ne bouge pas. Il a gagné : c'est fini.

Il est solidement enfoncé dans la terre comme une colonne.

Jean Giono, Regain

ABREVIATION ET SIGLES

ADASEA : Association pour l'Aménagement des Structures et des Exploitations Agricoles

ADEAR : Association Développement Emploi Agricole Rural AFIP : Association Favoriser l'Insertion Professionnelle

AIRDIE : Association Interdépartementale et Régionale pour le Développement de l'Insertion par l'Economique

AOC : Appellation d'Origine Contrôlée

AVENIR : Association pour la Valorisation Economique des Nouvelles Initiatives Rurales

CDOA : Commission Départementale d'Orientation Agricole

CFPPA : Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole CIVAM : Centres d'Initiatives pour Valoriser l'Agriculture et le Milieu Rural

COPEA : association de coopératives d'activités

CRDR : Centre Régional De Ressources Du Développement Rural CreActE : Création d'Activités et d'Emploi

CUMA: Coopérative d'Utilisation de Matériel Agricole

I MEAD : Certification Informatique Métiers de l'environnement et de l'aménagement durables

DJA : Dotation Jeune Agriculteur

EDEI Exploitation à Dimension Economique Insuffisante ELI : Entreprise Localement Innovante

EPCI : Etablissement Public de Coopération Intercommunale EPI : Etude Prévisionnelle d'Installation

EPLEFPA : Etablissement Public Local d'Enseignement et de Formation Professionnelles Agricoles

ESS : Economie Sociale et Solidaire

GAEC : Groupement Agricole d'Exploitation en Commun GFA : Groupement Foncier Agricole

GIE : Groupement d'intérêt Economique

LOA : Loi d'Orientation Agricole

OPA : Organisme Professionnel Agricole

PAARI Projet d'Activités AgriRurales Innovant

PAC : Politique Agricole Commune

PAD : Projet Agricole Départemental

PLU : Plan Local d'Urbanisme

POS : Plan d'Occupation du Sol

PSDR : Programme Pour et Sur le Développement Régional MSA : Mutualité Sociale Agricole

M2ADR : Master 2 Aménagement et Développement Rural PMTVA : Prime Vache Allaitante

RDI : Répertoire Départemental à l'Installation

SAFER : Société d'Aménagement Foncier et d'Etablissement Rural SARL société a responsabilité limitée

SAU : Surface Agricole Utile

SCI : Société Civile Immobilière

SCOP : Société Coopérative de Production

SERSIP : Service Régional de la Statistique, de l'Information et de la Prospective

SMI : Surface Minimum d'Installation

UTH : Unité de Travail Humain

INTRODUCTION

L'agriculture comme le rappellent Edgard Pisani et Bertrand Hervieu1 représente un enjeu fort pour nos sociétés, "elle ne concerne pas seulement les agriculteurs et les administrations spécialisées. Parce qu'elle occupe la moitié du territoire, gère une partie essentielle de l'eau et des sols, fournit des emplois indirects à un nombre considérable de personnes, alimente tous les consommateurs et constitue un dossier d'importance dans nos échanges avec les autres régions du monde, elle représente un enjeu majeur dans nos débats de sociétés. La société a besoin d'un territoire rural vivant, animé par une société active et qui se renouvelle."

La création d'activités agrirurales représente un enjeu collectif par la constitution de richesses économiques, sociales et culturelles, elle représente également un enjeu personnel par la réalisation du projet de vie du créateur d'entreprise ; cette idée est d'autant plus vraie lorsqu'un porteur de projets souhaite s'établir en milieu rural.

J. Scheibling et F. Damette2 font remarquer que l'espace rural qui était un espace social est devenu en une trentaine d'années, avec la dissolution de la société paysanne, un espace économique. Dans les années soixante, la vision pessimiste l'emportait chez les sociologues et les géographes. La fin programmée des paysans et de la société rurale3 était associée au constat de la propagation de la désertification. Aujourd'hui les typologies se multiplient allant du rural profond en perte de vitesse ou en stagnation, au rural en mutation du fait du tourisme ou de la périurbanisation.

S'il est vrai que la société paysanne est en voie de disparition, cela ne signifie pas que de nouvelles dynamiques liées au monde agricole et au monde rural ne se mettent pas en place. Toute la question est de savoir comment est-ce qu'elles se développent pour pouvoir ensuite les reproduire à travers la construction d'offres d'activités notamment.

Il s'agit ainsi de comprendre quels sont les facteurs qui influencent ou non la création d'activités. Ce sont ces éléments que le programme de recherche PSDR CreActE a souhaité étudier à travers plusieurs thèmes et en partant du triptyque suivant :

-) le territoire,

-) les créateurs d'entreprise et

-) les acteurs de l'accompagnement à la création d'activités.

L'idée étant de mettre en lumière les facteurs qui favorisent la création d'offres d'activités dans les régions Rhône-Alpes et Auvergne mais aussi de modéliser, à travers plusieurs terrains d'analyses, les leviers que l'on peut actionner pour favoriser la création d'activités en milieu rural.

Partant du postulat que l'agriruralité constitue une des possibilités afin de maintenir l'agriculture et créer des activités économiques, la Maison des Services qui étudie cette question depuis 2005, cherche aujourd'hui à construire sur son périmètre d'intervention des offres d'activités agrirurales.

1 GROUPE DE BRUGES, Agriculture un tournant nécessaire, l'Aube poche, Paris, 1996, 91p.

2 DAMETTE F., SCHEIBLING J., Le territoire Français, permanences et mutations, Hachette Supérieur, carré géographie, Paris, 1999, 247p.

3 MENDRAS H., La fin des paysans, 1964 - GERVAISM. SERVOLIN C., WEIL J., 1965

Le guide argumentaire relatant de l'agriruralité publié en 2005 conjointement par le CRDR, la Mission des Entreprises Localement Innovantes et les Sites de proximité définit l'entreprise agrirurale ainsi :

« Une entreprise agrirurale est un système économique optimisé qui combine plusieurs activités. L'une d'elles est obligatoirement agricole, de petite taille. L'autre (ou les autres) se situe ou non dans le prolongement de celle-ci. Ces activités nécessitent la maîtrise et l'exercice de plusieurs métiers et compétences. Dans tous les cas, cette combinaison permet de créer et de consolider des emplois, et très souvent de valoriser les ressources locales. Ces unités économiques peuvent avoir des statuts sociaux, juridiques et fiscaux différents. »

C'est dans ce contexte qu'un stage de fin d'étude a été réalisé entre avril et septembre 2010, participant ainsi au programme de recherche CreActE qui associe les chercheurs et les acteurs, un cahier des charges a été réalisé. Nécessaire, il a permis de faire coïncider les attentes du programme de recherche CreActE et les attentes professionnelles de la Maison des Services des Monts du Forez.

Le stage de fin d'études se décline, ainsi, en plusieurs objectifs :

4 Contribuer à l'étape d'émergence de la construction d'offres d'activités agrirurales dans la commune de Saint Didier sur Rochefort ;

4 Identifier les facteurs et les freins à l'émergence de ces activités agrirurales dans les Monts du Forez ;

4 Identifier et mobiliser des acteurs par le biais des entretiens CreActE en vue de l'organisation de la semaine de l'accueil organisée par le Site de Proximité des Monts du Forez et le Site de Proximité d'Aix Urfé.

Le présent travail part du constat selon lequel peu d'installations agrirurales ont vu le jour dans les Monts du Forez ces cinq dernières années, alors même que ce territoire présente des potentiels intéressants et regroupe de nombreux acteurs impliqués dans l'accompagnement des porteurs de projets.

Ce travail consiste donc à soulever les freins que rencontrent les entrepreneurs agriruraux dans leur parcours à l'installation et à apporter des préconisations pour favoriser le déploiement des activités agrirurales.

Ainsi, ce travail a débuté par la réalisation d'entretiens afin de décrypter les pratiques et besoins des entrepreneurs agriruraux.

L'enquête qui a découlé de ces orientations a permis de poser la problématique suivante :

On constate que de nombreux acteurs participent à la création d'activités et interviennent dans les Monts du Forez, de plus, nombre de candidats à l'installation agrirurale se disent intéressés pour s'établir sur ce territoire ; pourtant, cette dernière décennie, on ne compte qu'un faible nombre d'installations agrirurales dans les Monts du Forez, aux vues de ce contexte, quels sont les freins qui limitent la création d'offres combinant plusieurs activités dont l'une d'entre elles est agricole et comment les acteurs du territoire peuvent-ils les surmonter pour créer localement un terreau favorable à l'émergence de dynamiques agrirurales sur le territoire?

Dans le but de répondre à ces questions, nous exposerons tout d'abord quelques généralités concernant l'agriculture accompagnées d'une présentation des opportunités qu'offre l'agriruralité. Nous verrons également les résultats l'étude et de mobilisation menée au printemps 2010. Ensuite, il

s'agira de présenter les freins qui limitent les installations agrirurales dans les Monts du Forez, ce sera l'objet de notre deuxième partie. Enfin, la dernière partie de ce rapport sera consacrée aux solutions envisagées pour favoriser la construction d'offres d'activités agrirurales dans les Monts du Forez et pour dépasser les freins à l'installation que rencontrent les porteurs de projets agriruraux. Elle abordera également une réflexion sur le rôle que jouent les freins dans la construction d'offres d'activités agrirurales.

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !