WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'agriruralité, entre rêves et réalités

( Télécharger le fichier original )
par Marie-Laure SOULIER
Université Lyon II Lumière  - Master 2 Aménagement et Développement Rural 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

PARTIE 1 : METHODOLOGIE ET DEROULEMENT DU STAGE

Le présent document vise dans un premier temps à présenter les différentes problématiques et interrogations rencontrées durant le stage réalisé à la Maison des Services des Monts du Forez. Ces problématiques et ces interrogations concernent l'émergence de systèmes économiques optimisés qui combinent plusieurs activités dont l'une d'entre elle est obligatoirement agricole et de petite taille. Dans un second temps ce rapport vise à présenter les actions qui ont été développées durant le stage pour mettre en place sur le territoire un terreau favorable et facilitateur à la construction d'offre d'activités agriruales.

Ainsi, il semble pertinent pour commencer ce rapport de faire une analyse de la méthodologie de travail qui a été suivie tout au long du stage afin d'expliquer comment les différents questionnements sont apparus et comment il a été possible d'y répondre ou non.

Cette partie retrace donc les grandes lignes du cheminement méthodologique utilisé et elle explique le déroulement du stage. Il est tout d'abord nécessaire de rappeler que ce stage n'intervient pas comme une action isolée et ponctuelle de la Maison des Services ; en effet, pour comprendre la portée des actions menées, il s'agit de replacer le déroulement du stage dans le contexte temporel.

Figure 1 : Déroulement du stage dans le temps

Source : Marie-Laure SOULIER, juillet 2010

Comme le montre la frise ci-dessus, des actions en faveur de l'agriruralité ont été menées dés 2005 sur le périmètre d'intervention de la Maison des Services, il s'agissait donc de reprendre ces travaux établis afin "d'amener le curseur" un peu plus loin pour permettre à moyen terme la construction d'offres d'activités agrirurales sur le territoire des monts du Forez.

Le cahier des charges4 précise ainsi le contexte dans lequel les missions du stage se déroulent et établit un plan d'actions ainsi qu'un échéancier allant d'avril à septembre 2010.

I. Mise en contexte du sujet pour une appropriation des missions du stage

Le cahier des charges rédigé dés les quinze premiers jours du stage fut validé par le tuteur professionnel, la tutrice universitaire et la tutrice de recherche. Etape indispensable pour comprendre le fonctionnement des institutions, le contexte d'intervention mais aussi pour coordonner les différentes imbrications générées par les missions du stage. Ce travail a permis de ne pas omettre de phases importantes dans la construction de la réflexion pour mieux établir une progression dans l'étude.

Il s'est agi, grâce au cahier des charges, de s'approprier les missions du stage et le positionnement à adopter en tant que stagiaire qui agit dans le cadre d'un programme de recherche pour faire émerger sur un territoire d'intervention les conditions favorables à la construction d'offres d'activités agrirurales.

4 Annexe 1, cahier des charges

En effet, il est important de rappeler qu'en tant que stagiaire intervenant dans le cadre du programme CreActE, la structure administrative de rattachement était l'Etablissement Public Local d'Enseignement et de Formation Professionnelles Agricoles (EPLEFPA) du Valentin à Bourg-LèsValence (Drôme), alors que le tuteurat de recherche était réalisé par Marie-Anne Lenain, doctorante à VetagroSup Clermont-Ferrand (Puy de Dôme) et que la structure d'accueil du stage identifiée fut la Maison des Services des Monts du Forez à Noirétable (Loire), David COMMEAT réalisant le suivi professionnel.

A. La formalisation des facteurs d'émergence des activités agrirurales : un des éléments du PSDR CreActE

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net