WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'agriruralité, entre rêves et réalités

( Télécharger le fichier original )
par Marie-Laure SOULIER
Université Lyon II Lumière  - Master 2 Aménagement et Développement Rural 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

SYNTHESE

Les diverses crises économiques, agricoles et sanitaires que notre société a connues ces trente dernières années, confirment le fait que les territoires de moyennes montagnes ne sont pas compétitifs face à la baisse des coûts. Ce contexte a décidé des entrepreneurs, souvent néo-ruraux, à produire autrement. Du fait des contraintes naturelles, l'environnement des Monts du Forez a été préservé et le coût des structures agricoles et foncières est resté abordable.

L'agriruralité très proche de la pluriactivité, génère la multifonctionnalité. Elle s'inscrit, ainsi, dans un processus de remise en cause de l'agriculture productiviste mise en place depuis la seconde guerre mondiale, elle s'inscrit également dans la mutation des espaces ruraux et des aspirations de la société à consommer localement des produits de qualité tout en préservant les ressources naturelles du milieu.

La démarche entreprise à travers ce stage est constituée de deux objectifs :

-* Le premier vise à avoir une appréhension du territoire vis-à-vis de l'agriruralité afin d'alimenter la recherche ;

-* Le second est plus orienté vers la construction d'offres d'activités agrirurales et vers la mobilisation des acteurs rencontrés, en vue de l'organisation de la semaine de l'accueil, le but étant de renforcer les liens de la Maison des Services avec ses partenaires.

Tout l'enjeu du stage consistait ainsi à créer une interaction entre le travail de terrain et le travail de recherche . Ainsi pour mener à bien cette étude, nous avons procédé comme suit :

Figure 8 : Schéma méthodologique général

Source : Marie-Laure SOULIER, avril 2010

27

La recherche documentaire et le travail de terrain a permis de mettre en lumière deux éléments :

4 L'agriruralité est une notion travaillée dans les Monts du Forez depuis plus de cinq ans or on ne compte que très peu d'installations agrirurales sur ce territoire. On remarque de façon frappante que la création d'activités agrirurales ne se fait pas de manière spontanée, seuls trois créateurs d'entreprises agrirurales se sont installés depuis 1995.

4 On constate ensuite qu'il y a, à première vue, des porteurs de projets agriruraux intéressés pour s'installés sur ce territoire, dans les faits, on remarque que ces porteurs de projets identifiés ne sont pas suivis, on ne sait pas ce qu'ils deviennent, les bases de données n'étant pas mises à jour.

Ainsi depuis la rencontre qu'ils ont eu avec un acteur impliqué, certains ont abandonné leur projet d'installation, d'autre l'ont réalisé ailleurs, d'autres encore attendent de trouver un lieu pour s'établir. La plupart des porteurs de projets rencontrés en sont encore au stade de la projection du projet mais non au stade de la mise en action.

4 Ces constats supposent qu'il y a sur le territoire des Monts du Forez des potentiels susceptibles d'attirer de futurs créateurs d'entreprises mais, ils mettent surtout en relief les freins qui stoppent les installations.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net