WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La valorisation des productions agricoles locales, les circuits courts de distribution et le développement de l'offre agrotouristique dans la région centre-du-québec


par Marie-Laure SOULIER
Université Jean Moulin Lyon 3 - Master 1 Géographie et Aménagement 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.1.2. Une région marquée par des reliefs distincts et des climats variables

La région Centre-du-Québec s'étend sur deux grandes régions physiographiques : sur les basses terres de la plaine du Saint-Laurent et sur les montagnes appalachiennes. Le piémont, une bande de terre inclinée, constitue une zone de transition entre les deux régions. La région est limitée au nord-ouest par le fleuve Saint-Laurent et occupe une superficie de 6 950 km2. Le Centre-du-Québec s'étend sur un territoire relativement plat, sauf dans sa partie montagneuse appalachienne, au sud-est. Avec son relief ondulé et vallonné, le pied des Appalaches est composé de sols propices aux élevages et à la croissance des érables à sucre. Il y a 15 000 ans, les glaciers qui recouvraient la région Centre-du-Québec ont exercé leur action comme agent de structure et de transport. Après leur fonte, ils ont laissé des dépôts qui se sont accumulés de différentes façons et ont servi de roche-mère aux sols qui se trouvent au pied des Appalaches. À mesure que les glaciers reculaient vers le nord, les eaux de la mer de Champlain envahissaient les parties basses de la région. Pendant la période de submersion marine, les sédiments argileux se sont accumulés sur de grandes surfaces dans la partie nord-ouest. La partie centrale de la région est recouverte surtout de sable et de gravier, et parsemée de petits ilots de loams sableux et argileux propices à la culture de la céréale et des fourrages. Dans la partie nord-ouest du Centre-du-Québec, le relief plan et les sédiments argileux, qui s'y sont déposés, créent des conditions favorables a plusieurs cultures de céréales et de légumes.

Fig. 3 : Carte du Québec

Le relief en lui-même ne représente donc pas un obstacle pour la région, en revanche, le climat est bien plus problématique. En effet, quatre saisons très contrastées se succèdent au Québec, dont un printemps doux et bref ainsi qu'un automne frais et coloré. Les saisons les plus marquées restent l'été et l'hiver. Les étés sont chauds et souvent très humides. La période chaude dure environ deux mois. Les hivers sont froids, assez longs (neige au sol généralement de novembre à avril), très neigeux et humides. Ils représentent un handicap pour la région notamment au niveau des transports car les tempêtes de neige paralysent les réseaux routiers. Les températures représentent également une limite au développement du territoire car les variations de température sont très importantes, de fait elles abîment énormément les réseaux routiers (apparition de gros nids de poule) qu'il faut rénover chaque année. Les températures peuvent atteindre les 35 °C en été et descendre sous la barre des -40 °C en hiver.

Cette configuration physique a conféré au Québec un environnement diversifié et des ressources naturelles riches.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy